Forum darktable FR

Version complète : Pourquoi darktable semble si compliqué
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3 4
Pour me situer, j'ai découvert darktable il y a un peu moins d'un an et j'ai migré ma photothèque Lightroom vers darktable en juin dernier. Je ne suis pas vraiment un expert donc. Je pense que le débat sur la prétendue complexité de dt est souvent mal posé. Selon moi, le difficulté avec darktable est liée à la phase de découverte et d'apprentissage qui, en effet, peut s'avérer parfois complexe et déroutante. Par contre, une fois cette phase passée, l'outil s'avère efficace et rapide. Il existe de nombreux moyens de se simplifier la vie. Nombre d'entre eux sont décrits sur ce site, à commencer par la possibilité de se définir des pré-réglages de modules favoris. J'ai un preset "couleur", un preset "noir&blanc" et je pense à en faire par type de photo. Ce n'est qu'un exemple. J'ai décrit plus haut mon expérience encore jeune avec dt. Aujourd'hui, je traite mes photos aussi vite (probablement plus vite) qu'avec Lr. Et les résultats obtenus sont plutôt de meilleure qualité. C'est pourquoi je pense que, s'il y a quelques chose à améliorer, c'est autour du processus d'apprentissage. Des choses telles que un preset de modules favoris "débutants", des schémas de développement simplifiés pour tel ou tel type de photo, des exemples de photos traitées de manière simple. Concernant les tutos par exemple, ils sont quasi systématiquement présentés par module (c'est assez logique). Pour un débutant il faudrait avoir : "traitement de base d'un portrait ou d'un paysage, ..." Il y a déjà de tout cela à gauche et à droite et notamment ici, il suffirait peut-être d'améliorer ce qui doit l'être et surtout de regrouper le tout sur une page "débutants"
Just my 2 cents
(08-01-19, 20:14)nicoauffray a écrit : [ -> ]On peut aussi inverser : une personne éduquée pour manger avec une telle profusion de couverts peut aussi trouver trop basique une présentation de couverts basique ! Et cette personne pourrait te dire que certes elle mange dans les 2 cas mais qu'elle ne savoure pas, n'apprécie pas son plat de la même manière.
Bref, c'est comparer 2 mondes et 2 logiques différentes.

La simplicité/sobriété peut-être un plus pour commencer avec un logiciel, mais la complexité de Darktable est clairement un plus de Darktable pour un utilisateur avancé. 

Dupliquer des modules faire des masques paramétriques, ajouter des modes de  fusions, créer des pré-réglages conditionnels,  tout cela est complexe à prendre en main, mais n'existe pas sur LR. Et ce n'est pas une abondance inutile, mais pour moi de vrais outils de production devenus indispensables et bien plus utiles que des considérations esthétiques de design.
(08-01-19, 20:38)LViatour a écrit : [ -> ] la complexité de Darktable est clairement un plus de Darktable pour un utilisateur avancé. 

Là, je suis déjà plus d'accord Wink , darktable est complexe: il répond à une logique qui ne saute pas aux yeux tout de suite. Mais "compliqué" je ne trouve pas.

J'ai l'air de pinailler sec (et c'est peut être vrai Tongue  ) mais je ne crois pas que les deux soit synonymes. Pour moi "complexe", ça demande un apprentissage studieux et persévérer pour arriver à se servir de l'outils. Compliqué, ça demande de s’arracher les cheveux pour résoudre un problème avec un outils pas fait pour. Je sais pas si je suis très clair  Confused . Disons par exemple: fabriquer une charpente en bois tenons mortaises c'est complexe, coller des ardoises dessus au double face c'est compliqué (et c'est très con  Tongue )...

L'exemple de l'empilement de bas en haut est bon je trouve, ça m'a pris du temps aussi, et puis j'ai trouvé un vieux jouet des enfants, un éléphant moche en plastique composé de plusieurs anneaux empilés les un surs les autres. Et là, révélation! Il suffit parfois de peu de choses.
Concernant l'interface il y a quand même un petit fond de vérité émis par les gens qui s'en plaignent.

Les nouveaux modules d'Aurélien générent une autre façon de travailler. Les modules comme Ombres et Hautes Lumières, toujours présents dans l'interface, c'est un peu génant.

Au fur et à mesure de la mise en place de nouveaux modules, il faudrait systématiquement supprimer tous les modules rendus obsolètes pour faire de la place et avoir un "chemin de développement" toujours propre et cohérent.

C'est vrai qu'inverser le sens de développement dans un tiroir pour le mettre de haut en bas serait quand même mieux.

Ceci dit c'est un très bon logiciel qui a encore de nombreuses versions devant lui pour se bonifier ...
(08-01-19, 21:42)valmy a écrit : [ -> ]Concernant l'interface il y a quand même un petit fond de vérité émis par les gens qui s'en plaignent.

Les nouveaux modules d'Aurélien générent une autre façon de travailler. Les modules comme Ombres et Hautes Lumières, toujours présents dans l'interface, c'est un peu génant.

Au fur et à mesure de la mise en place de nouveaux modules, il faudrait systématiquement supprimer tous les modules rendus obsolètes pour faire de la place et avoir un "chemin de développement" toujours propre et cohérent.

Bien sûr qu'il y a un fond de vérité et c'est aussi ce que je souligne dans ma réaction, maintenant il faut aussi comparer ce qui est comparable (et qui dépend aussi de l'usage et objectif du logiciel (pour ce dont on parle ici). La complexité de darktable en est aussi un atout.

Et il y a des pistes évoquées et dont le développement est prévu pour tenter d'améliorer ces points. Je suis d'accord que l'ergonomie de la chambre noire reste améliorable mais en revanche comparer la maigre liste (oui, ce n'est pas forcément mieux et vu les multiplicités de traitement possibles, pas forcément bon signe non plus) de Lightroom n'est pas forcément mieux qu'une très (trop) longue liste. Et encore une fois le nombre ne fait pas forcément l'outil (comme les apparences).

La suppression des modules gênants risque de poser, à de nombreux utilisateurs, le problème de la rétrocompatibilité si on revient (ou simplement veut revoir) une image ancienne et son traitement à l'époque. Par contre, l'idée des groupes et ateliers est un point de départ intéressant sur ce point pour trouver un compromis entre garder les modules pour la rétro compatibilité et le choix/mise en avant des autres modules.

Peut-être aussi qu'un classement des modules par catégorie dans le menu "plus de modules" par exemple pourrait être préférable et une rubrique classée tout en bas (par exemple) listant les quelques modules réellement obsolètes (le premier qui me vient à l'esprit de manière assez catégorique est "correction des taches") mais conservé pour la rétro.

Dans tous les cas, améliorer l'approche pour les nouveaux (dont j'estime faire encore partie, avec seulement 3 mois de pratique) et l'intérêt des choix actuels (modularité, choix, puissance...) n'est pas simple.
> Au fur et à mesure de la mise en place de nouveaux modules, il faudrait systématiquement supprimer tous les modules rendus obsolètes

Non et non!!! On ne peut pas supprimer car les modules sont utilisés par des développements précédents. Cela a déjà été dit à de multiples reprises. On ne peut pas se permettre de casser l'historique comme cela.

Idem, pour "recadrer pivoter" et "correction perspective", on ne peut pas fusionner car ils sont utilisés depuis des années.

Et puis nous ne sommes pas de censeur, c'est pas parce que nous favorisons tel ou tel workflow qu'il faut en interdire d'autres. Donc les modules restent là et comme déjà dit ce n'est pas parce qu"ils sont là que tu dois les utiliser. Ils peuvent même être cachés. Donc tout ce débat n'est pas vraiment fondé pour moi.
Personne ne veut censurer. Pas de soucis. Je suis simplement étonné que l'on soit obligé d'accumuler des modules pour conserver de la rétroportabilité sur du long terme. Dans mon esprit il ne s'agissait pas de censure mais d'efficacité. Bref débat clos pour moi.
Mais, même s'ils sont toujours là (les "anciens" modules), il suffit juste de ne pas les ajouter dans les onglets, voire même de les retirer pour ne plus les voir !!! C'est quand même pas compliqué !... Juste un clic ? Si ?

Ça fait des mois et même des années qu'on ergote la dessus, qu'on passe des heures à lire ces messages, à y répondre et à expliquer qu'il n'y a qu'à cacher les modules qu'on ne veux pas voir pour résoudre le problème, et ça revient perpétuellement sur le tapis ! Ça devient lassant !!!
(08-01-19, 23:43)jpverrue a écrit : [ -> ]Mais, même s'ils sont toujours là (les "anciens" modules), il suffit juste de ne pas les ajouter dans les onglets, voire même de les retirer pour ne plus les voir !!! C'est quand même pas compliqué !... Juste un clic ? Si ?

Ça fait des mois et même des années qu'on ergote la dessus, qu'on passe des heures à lire ces messages, à y répondre et à expliquer qu'il n'y a qu'à cacher les modules qu'on ne veux pas voir pour résoudre le problème, et ça revient perpétuellement sur le tapis ! Ça devient lassant !!!

Je vous ai entendu, mais nous garderons le cap... tiens j'ai déjà entendu ça quelque part...
S'il y a autant de discussions là dessus c'est peut être qu'il y a de la demande.

alors je vais faire mon gilet jaune (mais pas casseur).

Ordre de lecture des modules : 
De gauche à droite et de bas en haut c'est comme ça, depuis tout petit qu'on apprend à lire (dans nos pays francophones comme anglo-saxons). c'est un réflexe, une évidence.
C'est intuitif.
Lire de bas en haut parce que je construis les fondations, puis le mur, puis... évidemment ça peut aussi ce comprendre mais il faut engager une petite réflexion, adaptation à un sens de lecture moins naturel. 
Ce n'est plus intuitif.

Trop de modules, vieux modules

"il suffit juste de ne pas les ajouter dans les onglets", "il suffit de les masquer"
Eh bien messieurs pourquoi pas l'inverse?
Oui, J'apprend, je découvre, qu'il existe un logiciel de développement photo multi-plateformes.
je télécharge darktable (dt, excuse moi jpverrue Wink ), je suis donc néophyte avec ce logiciel, voir pourquoi pas débutant. 
- Néophyte, j'ouvre le logiciel et je n'ai en premier lieu QUE les modules qui me permette de "développer" ma photo avec des outils de base.
- Je deviens plus aguerri par la suite, en développement photo et plus à l'aise avec darktable et je découvre une sorte de niveau 2 en ouvrant "Plus de modules " dans lequel est classé un certains nombre de modules plus approfondis. 
- je deviens un expert, et surtout j'ai besoin de fonctionnalités pointues, j'ouvre à nouveau "Plus de modules" et je choisi ceux classés dans le niveau 3.
- je pratique darktable depuis des années et je veux réouvrir de vieux fichiers : J'ouvre "Plus de modules" et je sélectionne "Anciens modules".
- voir je devient plus aguerri, plus expert ou j'utilise depuis des années, je retrouve ces choix dans le tableau des ateliers.
Les classement 2 et 3 ne sont que de vagues idées mais dans l'esprit ce sont des exemples mais qui sont déjà pensé sous la forme du tableau des ateliers. Et perso je pense que c'est déjà une bonne avancée vers la simplicité. l'important en tant que néophyte est de comprendre que d'autres modules sont là mais que je me familiarise d'abord avec le logiciels et ses premiers modules de base.

Voila en quelque sorte, ouvrir de base darktable avec simplement une seule fenêtre de modules simplifiés mis dans l'ordre du pipeline, dans une seule colonne et pas dans 5 colonnes. 
On choisi dans l'ordre ceux qui nous intéressent et comme ça il n'y a pas à piocher à droite à gauche. Une solution qui rendrait dt plus intuitif pour ceux qui découvre le logiciel.

Fusionner des modules
Idem, pour "recadrer pivoter" et "correction perspective", on ne peut pas fusionner car ils sont utilisés depuis des années.
Ok, je ne suis pas programmeur et n'ai pas envie de le devenir, mais puisqu' Aurélien à créé filmique, qui squeeze Ombre et lumières et d'autres modules et les mettant au rang de "vieux modules" , pourquoi ne pas faire un module qui rassemble logiquement "recadrer pivoter et correction perspective"  et qui relègueraient les 2 modules "recadrer pivoter" et "correction perspective" au rang d'anciens modules. 
J'ajouterais encore que recadrer et redresser une image, pour moi est la première chose que je fais. Ça m'évite de travailler une image qui une fois recardée et/ou redressée n'est plus bonne.
Pages : 1 2 3 4