Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: kleenux[fractionner] Importation du catalogue LightRoom
#11
salut, je viens de voir que la balise label sous LR peut être personnalisée,
et dans le xmp, ce n'est pas une valeur numérique de correspondance qui est enregistrée mais le nom littéral du label de couleur

Par exemple, dans mon cas la couleur rouge est associée aux photos de chantier,
dans le xmp de Lr on a donc la valeur xmp:label qui est à Chantiers
il aurait été simple de faire correspondre les textes de base (rouge, jaune, ...) de LR à une valeur numérique de DT

Il faut juste que je trouve une solution pour changer le nom des labels perso sous LR vers ceux de base sans modifier la bibliothèque.
En effet j'ai tenté de modifier le nom du label Chantier vers Rouge, mais toutes mes couleurs Chantier(donc rouge) ont disparu.
iMac early-2008 osX El-Capitan (10.11.6)/Fedora27
Darktable 2.4.0+dirty
Nikon D7000
Répondre
#12
Bonjour,

Luc Christophe, as-tu essayé de créer un ensemble de libellés de couleurs ? Ça permet d'appliquer une même couleur sous des noms différents. L'inconvénient est qu'il faut penser à activer le bon ensemble en début de session pour ne pas mettre le bren dans tes classements.

Je trouve que la classification par couleurs est trop risquée, je préfère largement les mots-clés et les collections dynamiques. Mais bon, on ne va pas lancer une discussion Lightroom, ce n'est pas le forum adéquat ici.

Edit : correction du nom
Sur l'établi : Images de rêves – des images, des textes
Quelques outils :
— Reflex Pentax, numérique et argentique
— MacBook Pro mid-2010, OS 10.10.5
— Darktable 2.6.2, Lightroom 6.x pour quelque temps encore
Répondre
#13
Pas Luc mais chris
J'avais créé un ensemble perso avec labels personnalisé,
puis en filtrant on peut modifier et revenir aux couleurs de base sans trop mettre le bazard!!
après faut penser à forcer l'écriture des metadonnées dans les fichiers de la bibliothèque
mais c'est long ...... très long .... surtout si les fichiers sont sur un NAS Wink

J'en suis là, couleurs pas perdues, réécriture en cours ...

Ensuite je fonctionne par mot-clé et collection dynamiques aussi, mais les couleurs c'est pour faire une séparation entre perso, famille/amis, chantiers, gîtes, ...
iMac early-2008 osX El-Capitan (10.11.6)/Fedora27
Darktable 2.4.0+dirty
Nikon D7000
Répondre
#14
oups ! Désolé Christophe, emmêlage de pinceaux entre deux discussions.

Oui, les images sur NAS, ça ne me tente pas trop, même en Gigabit. Mes disques 7200 t/min. sont connectés en FW800.
Sur l'établi : Images de rêves – des images, des textes
Quelques outils :
— Reflex Pentax, numérique et argentique
— MacBook Pro mid-2010, OS 10.10.5
— Darktable 2.6.2, Lightroom 6.x pour quelque temps encore
Répondre
#15
Hello,
je reviens sur ce sujet, car DT m'a plutôt bien détecté ce que je voulais.
En fait sous LR, jai modifié les Labels de couleurs perso par ceux de base,
puis forcé l’écriture des métadonnées.
Et importé dans DT.

A part quelques fichiers récalcitrants (une cinquantaine) tout va plutôt bien.
Du tri a faire pour affiner la chose mais ce n'est rien par rapport au temps que j'aurais passé à tout refaire sur 27000 fichiers Wink

Il me reste juste à bosser sur ma partie catalogage, car pour l'instant je suis sous forme de répertoires pour ne pas être trop tributaire en classement d'un logiciel quelconque !Wink :
0_Import
01_Originaux
-----2017
-------2017-11
----------2017-11-18_événement

Faut juste que je comprenne comment cela fonctionne sous DT au niveau des dossiers.
iMac early-2008 osX El-Capitan (10.11.6)/Fedora27
Darktable 2.4.0+dirty
Nikon D7000
Répondre
#16
> Du tri a faire pour affiner la chose mais ce n'est rien par rapport au temps que j'aurais passé à tout refaire sur 27000 fichiers Smile

Étonnant c'est aussi le nombre d'image que j'avais avant de passer de Lr vers dt Smile

> Faut juste que je comprenne comment cela fonctionne sous DT au niveau des dossiers.

Simple : un dossier = une collection
Répondre
#17
(27-11-17, 21:24)pobry a écrit : Étonnant c'est aussi le nombre d'image que j'avais avant de passer de Lr vers dt Smile

Big Grin Big Grin

(27-11-17, 21:24)pobry a écrit : Simple : un dossier = une collection

oui mais comme j'ai cette fichue habitude d'importer dans le répertoire 0_Import, puis trier, noter etiquetter dans ce même dossier avant d'envoyer dans un sous-répertoire de 01_Originaux
ça va me déboussoler.
faut que je regarde des tutos videos !
Mais avec un peu de travail et du temps, j'arriverai à trouver MA méthode, car j'ai remarqué que chacun avait SA propre méthode de travail, ce qui est une bonne chose.
C'est un peu comme en cuisine, tout le monde sait faire un plat donné mais chacun a sa façon de faire Wink
iMac early-2008 osX El-Capitan (10.11.6)/Fedora27
Darktable 2.4.0+dirty
Nikon D7000
Répondre
#18
Lightbulb 
(27-11-17, 21:21)Cristofoto a écrit : Il me reste juste à bosser sur ma partie catalogage, car pour l'instant je suis sous forme de répertoires pour ne pas être trop tributaire en classement d'un logiciel quelconque !Wink :
0_Import
01_Originaux
-----2017
-------2017-11
----------2017-11-18_événement

Faut juste que je comprenne comment cela fonctionne sous DT au niveau des dossiers.

Bonjour,

Je suis dans le même cas (avec exactement la même logique de catalogage LR que décrit ci-dessus par Cristofoto ! ).
Concernant les métadonnées de catalogage et de traitement, j'en ai une bonne partie dans le catalogue LR lui-même, et une autre partie dans des fichiers XMP. En effet, ce n'est qu'au bout de quelques années d'utilisation de LR que j'ai compris qu'il était plus sûr/plus souple de stocker les infos dans les fichier XMP. (donc se pose la question de régénérer à posteriori tous les fichier XMP de ma "phototheque", si l'un d'entre vous l'a fait, je suis également preneur de conseils)

J'en viens à ma question DT : avec LR le catalogue est une base de données SQLlite que l'on stocke où on veut, il suffit de déclarer dans les paramètres de LR le PATH d'accès au catalogue, et zou, LR s'adaptait.
Comment cela fonctionne sous DT ?
j'ai bien trouvé deux fichiers de base de données SQLlite :
  • C:\Users\toto\AppData\Local\darktable\data.db
  • C:\Users\toto\AppData\Local\darktable\library.db
A quoi correpondent-ils exactement ?
Peut-on les déplacer ?
(j'ai bien compris qu'il n'existant pas d'importateur direct LR=>DT, mais personne n'aurai une moulinette maison entre les deux modèles SQLlite ?)
Merci d'avance pour votre aide , et vos conseils.
Répondre
#19
Je te déconseille de déplacer tout ce qui se trouve dans /local/darktable vers un autre répertoire. C'est un répertoire caché qui n'est visible qu'a condition de faire quelque chose pour le voir (quelque soit le système utilisé) et éventuellement d'y faire des erreurs.
Ces fichiers peuvent être copiés ailleurs pour les sauvegarder ou les manipuler et tu peux les voir et les comparer avec ceux de LR avec un logiciel de travail avec SQLlite : sous Linux j'utilise DB Browser for SQLite et Sqliteman, je ne sais pas si'il existe sous WinDows.
A vue de nez, je dirais que les données que tu cherches, doivent se trouver dans data.db. Peut être Pascal pourra en dire plus.
Répondre
#20
@dahu_dextrogyre:
> (donc se pose la question de régénérer à posteriori tous les fichier XMP de ma "phototheque", si l'un d'entre vous l'a fait, je suis également preneur de conseils)

Je ne sais pas quel conseil tu veux sur ce point. Mais je me souviens l'avoir fait juste avant de quitter Lr (version 4.x à l'époque). Il y avait une option pour sélectionner toutes les images et regénéré tous les xmp.

> C:\Users\toto\AppData\Local\darktable\library.db

Contient toutes les données de développement. En fait tout ce que l'on retrouve dans les .xmp individuels. Cette base peut être 100% régénéré.

> C:\Users\toto\AppData\Local\darktable\data.db

Tout le reste, les tags, les styles, les pré-réglages.

> Peut-on les déplacer ?

Oui, et dans ce cas utiliser l'option --library (juste pour library.db, équivalent de plusieurs catalogue pour Lr) ou --configdir (pour ~/.config/darktabe, donc deux confs 100% différentes).

> (j'ai bien compris qu'il n'existant pas d'importateur direct LR=>DT, mais personne n'aurai une moulinette maison entre les deux modèles SQLlite ?)

Ben si il y a Smile Je suis l'auteur du module d'import Lr vers dt qui est intégré. Lorsque tu importes un répertoire avec des xmp Lr ils seront lu par dt pour récupérer quelques données (mots-clés, recadrage, courbe, exposition, virage partiel). C'est une partie du travail car c'est pas à 100%, impossible d'avoir le même rendu avec des outils si différents, mais ça aide bien.

Voir: https://www.darktable.org/2013/02/import...velopment/
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)