Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: mimi85lensfun reconnaissance objectifs
#1
Sans remettre en cause la philosophie participative de lensfun et le choix des développeurs, et loin de toutes polémiques, je voudrais comprendre pourquoi tant de complexité pour avoir un objectif reconnu automatiquement par DT.

Avant DT j'ai utilisé Rawtherapee sous Windows, et la correction objectifs je l'avais dans un dossier que j'ai nommé Lensprofiles, dans lequel j'avais mis les corrections que j'avais besoin (mes objectifs) provenant de Adobbe Cameraraw, qui lui même est téléchargé en même temps que DNG converter qui je le rappelle est totalement gratuit. Les profils couleurs des APN le sont aussi par la même occasion (le D5 et le D500 sont déjà dans la liste)

Je sais que les développeurs ne veulent pas entendre parler de Windows, (d'où pour moi la virtualisation de Ubuntu pour utiliser DT) mais DNG converter est aussi sous MAC. De plus il me semble que l'extension de fichier .dng est une extension de prédilection tout comme le .Nef de Nikon dans DT.

Ma question est simple, pourquoi n'y a-t-il pas ou n'y aurait-il pas une passerelle (j'appelais ça une moulinette quand je faisais de l'ingenierie system) entre lensfun et cameraraw, ce qui permettrai d'avoir rapidement une base de données à jour.

 
Répondre
#2
Il y a pas mal de choses dans ta question, mais pour s'en tenir à la question d'une passerelle entre Camera Raw et lensfun (plutôt dans ce sens que l'autre...), je pencherais sans doute pour une question de licence d'utilisation.

Certes Camera Raw est téléchargeable et mis à disposition gratuitement en tant que plug-in d'autres produits Adobe, ça n'en fait pas une solution libre/Open Source pour autant.

Or pour faire une moulinette officielle qui pomperait les caractérisations d'objectifs de Camera Raw pour les importer dans lensfun (ou autre !), il ne faut pas violer les termes des licences applicables.
En l'occurrence je n'ai pas trouvé ces termes chez Adobe, ce qui ne signifie pas qu'il n'y en aurait pas et, connaissant un peu la boutique Adobe, je ne serais pas plus étonné que ça d'apprendre que ces termes sont assez blindés. En d'autres termes, "tu as le droit d'utiliser pas de redistribuer mes profils".

C'est une stratégie de ces grandes boîtes d’appâter le chaland, je dirais, en "donnant" d'une main ce qu'elle compte reprendre de l'autre, voire au centuple. Et une fois que le pied est dans la porte !...

Dans un autre sujet, j'évoquais la récupération d'un profil de cailloux péché dans AfterShit Pro (pardon aftershot...) de Corel pour le passer à Torsten Bronger pour qu'il l'intègre à lensfun (ce qu'il fit).
Là aussi s'est posé le problème de licence, mais heureusement j'ai trouvé l'auteur français du profil et il m'a autorisé formellement à réutiliser son travail.

On est loin de la simple notion de gratuité...
Ubuntu 18.04 & Pentax K5 & K3-II + cailloux Pentax et Sigma

Répondre
#3
Merci de ton éclairage. Mais sans aller à la "moulinette " c'était avoir la possibilité de lire (donc utilisation) et le logiciel capable d'interpreter l'information comme cela se fait dans Rawtherapee.

C'est pour moi un gros point faible de DT, mais heureusement il y a tout le reste. (Dans la version actuelle de lensfun il me manque mon nikkor 35mm Afs 1.8 et mon Sigma 500 f 4.5).

Pour information j'ai complètement de-installé Rawtherapee malgré cela.
Répondre
#4
@mimi85

Comme @Manu' l'a si bien expliqué, l'échange de fichiers ou "supports" entre système proprio et libre est quasiment presque impossible. Seuls deux codes sources ouverts permettent de se dédouaner de tout risque juridique. C'est ce qui pénalise tellement souvent l'Opensource. Même si tu as 99% de libre et de fonctionnel dans un driver par exemple, tu ne pourras pas l'exploité tant que le % qui te manque est proprio. Je ne voudrais pas dire de bêtises mais il me semble que ça ne soit pas possible sauf si le code est généreusement libéré ;-)

@Manu'

Je suis tombé sur un truc que tu écrivais en 2014...

..."<strong class="comment-author"><cite class="fn">manu'</cite></strong> <span class="comment-date">20 janvier 2014 / 19 h 14 min</span>


En logiciel de traitement de photo comme dans plein d’autres domaines, c’est l’éparpillement dans le monde des FLOSS. Ça semble systématique et ça en devient pathétique…

Tous ces développeurs compétents ont-ils un problème pour unir leurs forces, leurs compétences autour d’un projet commun, capable de rivaliser concrètement avec les meilleurs concurrents propriétaires ?… Je pense à Lr, Capture One, DxO ou même AfterShot Pro ?

Il y a pas mal de photographes, y compris des pros qui attendent une solution performante sur GNU/Linux, si si !!
J’en fais partie. Mais une chose est sûre, je ne vais pas aller tâtonner du DT, du photivo ou du RT à chaque release : ni le courage, ni le temps à ça… Et pourtant, je ne demanderais pas mieux que de contribuer, même un poil, à ce qu’une solution libre/open source devienne une vraie alternative.

En termes de développement logiciel, pourquoi des développeurs unis n’arriveraient-ils pas à refaire ce que d’autres ont fait et continuent de faire avec GIMP, pour prendre un exemple significatif ?"...

Bon je pense que maintenant, tu la tiens ta solution! Non!? ;-)


 
"Donne un poisson à un homme, tu le nourris pour un jour. Apprends-lui à pêcher, tu le nourris pour toujours."
Pop Os! 64 Bits Gnome 3.32 Sony A7 et quelques vieux cailloux...
Répondre
#5
[quote quote=3321]Bon je pense que maintenant, tu la tiens ta solution! Non!? [Image: 1f609.svg][/quote]

C'est clair ! Et mon analyse de l'éco-système (le mot est toujours à la mode) FLOSS n'a pas vraiment changé. Même si je pense qu'une concurrence reste saine, même au sein des FLOSS. Mais on digresse par rapport au sujet de mimi85 et je ne voudrais pas polluer, parce que je peux m'épancher sur le sujet pendant des plombes étant aussi entrepreneur du libre (cf. i.d & l), bien qu'en conversion vers la formation maintenant.

J'ai radié ASP de ma machine, il n'y aura donc plus que DT sauf à ce qu'une concurrence libre le détrône et maintenant que j'ai "en main" les quelques modules qui me permettent de faire aussi bien, voire mieux qu'avec bibbe/ASP, c'est plié.

Et grâce à toi, Carafife, et Aurélien et Frédéric et le manuel en français, et... le forum !
Ubuntu 18.04 & Pentax K5 & K3-II + cailloux Pentax et Sigma

Répondre
#6
Ouais à la dream team quoi... :-)

 

@mimi85

Sorry ;-)

 

 

 
"Donne un poisson à un homme, tu le nourris pour un jour. Apprends-lui à pêcher, tu le nourris pour toujours."
Pop Os! 64 Bits Gnome 3.32 Sony A7 et quelques vieux cailloux...
Répondre
#7
Citation :Et grâce à toi, Carafife, et Aurélien et Frédéric et le manuel en français, et… le forum !
Je plussois, car lorsque j'ai découvert DT sous Windows, s'il n'y avait pas eu les tutos en français de Carafife en particulier, je ne sais pas si mon approche de ce logiciel aurait été la même, aussi rapidement. En fait je retrouvais une approche que j'avais perdu quand j'ai basculé de CNX2 (en fin de vie) vers Rawtherapee.

La correction des objectifs Nikon dans CNX2 était automatique, par contre Tamron,Sigma.... le désert. C'est pour cela que Rawtherapee sur ce coup là  était interessant, il était (il est) capable de lire des fichiers icc, dcp qui sont des fichiers normalisés qu'ils proviennent d'un APN, d'une imprimante ou d'un objectif. Ensuite c'est l'utilisateur final (qui n'est pas marchand) qui en fonction de ses besoins désigne par un lien sur son DD tel ou tel profil qu'il a téléchargé pour son utilisation personnelle. On peut rêver d'un lensfun qui sache lire un profil..... et je suis rêveur.
Répondre
#8
Bien d'accord avec @manu' et @Carafife !

@mimi85 Petite correction les fichiers ICC et les fichiers DCP ne sont pas des fichiers de correction d'objectifs, mais des fichiers de profils couleur (ICC), et des fichiers de configuration couleur des boîtiers (DCP).

Les fichiers Adobe de correction d'objectifs sont les fichiers LCP.

Quelques lectures m'ont appris que RT utilise directement ces fichiers. Ils ne sont pas convertis. Dans ce cas  de figure, effectivement, il est possible de les utiliser car Adobe les distribue gratuitement (manquerai plus que çà, car ils sont en partie le fruit de la collaboration des utilisateurs des produits Adobe)

Faudrait voir du coté de RT, quelle solution juridique ils ont adopté pour l'utilisation de ces fichiers et quel module de code les exploite.
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#9
Oui jpv autant pour moi j'ai oublié les fichiers LCP. Cest vrai que pour Tamron par exemple on trouve le fichier LCP pour un objectif donne. Par contre pour les objectifs Nikon toujours par exemple c'est l'association un boîtier FF ou DX de la marque avec un objectif de la marque. La correction est faite pour le capteur FF ou DX, et utilisable même si on a un D750 au lieu d'un D3s .
Répondre
#10
Pour faire suite, dans la documentation de Rawtherapee, j'ai trouvé ceci :
ObObtenir les profils LCP pour Linux
1 - Installer Wine
2 - Installer le convertisseur Adobe DNG
http://www.adobe.com/support/downloads/product.jsp?
product=106&platform=Windows
3 - Trouver les profils pour votre APN dans
:
~/.wine/drive_c/users/Public/Application\Data/Adobe/CameraRaw/LensProfiles/1.0/
4 – Copier les profils appropriés dans un dossier différent pour faciliter l'accès
Si Rawtherapee le fait, il doit bien y avoir un moyen pour que lensfun et donc DT puisse en faire autan.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)