Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: kleenux[fractionner] Importation du catalogue LightRoom
#31
(20-01-18, 14:53)pascal a écrit : ...
Pas vraiment Smile Lors du passage à Windows XP la version précédente de Lr ne marchait plus. Rien ne dit que lors d'une prochaine monté en version de Windows Lr 6.x continuera de fonctionner donc.

...

@pascal, le passage à Windows XP c'était en 2001 et Lr n'existait pas. La seule chose qui s'est produite est l'abandon de la plateforme 32 bits avec LR6.

Par contre, sur Mac, j'ai été contraint de passer de Mountain Lion à Maverics pour ce même LR6 ... Les rétrocompatibilités y sont moins évidentes (sans faire de polémique).
Répondre
#32
Donc c'était le passage à Win7 (on devait être sous XP avant) ? Je ne sais plus mais je connais bien le problème nous l'avons eu avec le PC de mon club photo.
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#33
@pascal > Moi j'ai fait cela et c'est bien la seule solution pour avoir un catalogue complet consolidé sur lequel tu peux faire des recherches.

Tu peux toujours faire deux fois la recherche dans DT puis dans LR. Jusqu'à présent cela ne me gêne pas. Si cela devient trop pesant j'aviserais au coup par coup.
Le problème est que, ayant usé et abusé de la hiérarchie de mots clé et des synonymes dans LR, leur importation dans DT me génère un grand nombre de doublons, quadruplons et multiplons et cela devient imbrassable.

> Rien ne dit que lors d'une prochaine monté en version de Windows Lr 6.x continuera de fonctionner donc.

Oui et mais non. J'utilise LR dans une machine virtuelle depuis la disparition de Bibble. Rien ne m'empêche de continuer comme cela jusqu'à ce que mes bras ne puissent plus porter d'appareil photo. Ce jour là le problème sera résolu.

> Et puis importer le catalogue complet est la seule solution pour fuir Windows qui est aussi un point important pour pas mal d'utilisateur. La prochaine grosse évolution de Windows risque bien d'être aussi l'abonnement.

Ou la gratuité complète de l'OS pour générer du profit avec autre chose. Mais sur ce point je te rejoins complètement.
Thierry
Répondre
#34
100% d'accord. C'est ma logique. Un catalogue complet et unique (48356 photos... Le temps passe !) , et éradiquer windows des postes de la maison. LR étant le dernier bastion à résister...



Envoyé de mon SM-T580 en utilisant Tapatalk
Répondre
#35
Ca y est ! l'ensemble des fichiers xmp ont été re-créé, proprement, et exhaustivement sur l'ensemble des photos de mon arborescence.

En fait, pour être plus précis, je dispose d'un NAS (raid1) sur le réseau local du domicile.
Pour des raisons de rapidités, et de sécurité, j'avais fait une copie complète de la photothèque sur un disque externe, et j'ai fait bosser Lr sur cette copie.

Maintenant que les fichiers xmp ont été recréé, je suis en train de tout resynchroniser avec le NAS avec une commande rsync. C'est en cours, et je pense qu'il y en a pour une 10 aine d'heure...

Alors maintenant, je me pose d'autres questions pour lesquelles j'aimerai avoir vos conseils :

Je vais me retrouver avec deux versions identiques de ma phototheque :
  1. l'une sur un disque externe (usb3)
  2. l'autre sur un NAS (ethernet gigabit)
Ma question est, lequel des deux scenarii de travail suivant me conseillez vous ?

  1. Dans Dt, j'importe ma phototheque présente sur le NAS, je fais tout le travail de catalogage et de développement via le reseau.
    Si je travaille en mode déconnecté (en voyage par exemple), je travaille en local, puis de retour au domicile, je fais "déplacer" depuis Dt de dossiers,  sur le NAS. Faut espérer que le travail avec Dt via le réseau local est opérationnel, et que je ne vais pas avoir des latences insupportables.
  2. L'autre solution est de travailler sur le DD externe, et de garder une synchro avec le NAS via un processus rsync quotidien (ca va être un peu lourd).
    L'inconvénient étant de devoir laisser attaché un DD externe sur le bureau en permanence, et que les path dans la base de données Dt seront relatifs à ce DD. En cas de changement de DD, j'ai peur de devoir bricoler pour que Dt retrouve ses photos. Avec la solution 1, les path seront de type smb://NAS/phototheques/ et ne changeront pas.


Voilà je suis désolé pour ce message un peu long, j'espère que ce n'est pas trop confu. Bon dimanche.
Répondre
#36
j'ai testé NAS et DD ext sur DT
et je peux te dire que bosser sur le disque externe est bien plus agréable surtout à la génération de miniatures.
mon DD ext est un firewire800.
sur le NAS, meme en gigabyte c'était long et y avait beaucoup de latence lors de l'utilisation des ascenseurs en table lumineuse.
Du coup, je bosse sur DD ext et sauvegarde sur le NAS chaque nuit.

Après il existe une solution simple et rapide pour retrouver les chemins dans DT je sais plus où c'est expliqué mais il me semble que Carafife en parle dans un tuto.
iMac early-2008 osX El-Capitan (10.11.6)/Fedora27
Darktable 2.4.0+dirty
Nikon D7000
Répondre
#37
> sur le NAS, meme en gigabyte c'était long et y avait beaucoup de latence lors de l'utilisation des ascenseurs en table lumineuse.

problème de génération de vignette alors, moi je n'ai pas de latence car normalement le disque externe n'est PAS utilisé si le cache de vignette est à jours. D'ailleurs je l'utilise souvent en déplacement sans avoir mon disque externe avec moi.

Pour le développement oui c'est un peu plus lent de passer d'une image à l'autre, 2 solutions:
- tu développes en local avant de placer tes images sur le NAS externe
- tu crées des copies locales des images à développer

@dahu_dextrogyre: je te conseille fortement 1. mais tu ne déplaces pas tes images en déplacement, tu fais un copie locale (une des fonctionnalité que j'ai développé d'ailleurs dans dt car j'avais besoins de cela pour mon workflow) des images et tu resynchronises une fois de retour sur ton réseau.

voir: http://www.darktable.org/usermanual/fr/l...opies.html
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#38
Dans les préférences, onglet [fonctionnement] vérifie:

1. mémoire en mégaoctets...miniatures    4096
2. utilisation du disque pour le cache des miniatures  [x]
   => toutes les vignettes en différent format seront générées dans .cache/darktable/mipmaps-* (chez moi ça fait 10Go)

Ensuite tu peux regénérer les vignettes manquantes:

Code :
darktable-generate-cache

Après cela tu ne devrais plus avoir de ralenti depuis la table lumineuse, enfin j'espère Smile
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#39
C'est top ça. Je vais tester. Merci beaucoup pour vos réponses rapides.

Envoyé via Tapatalk
Répondre
#40
lol j'ai 256 pour les miniatures :

[Image: Capture_du_2018_01_21_13_59_38.png]

je vais modifier ça !
iMac early-2008 osX El-Capitan (10.11.6)/Fedora27
Darktable 2.4.0+dirty
Nikon D7000
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)