Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: LViatourcomparatif LR Darktable sur Windows
#1
Voici un article fait par un utilisateur de Lightroom qui teste Darktable:
http://laurentiaart.com/WP3/2017/11/dark...tive-a-lr/

Cela semble complet comme analyse et intéressant pour voir les améliorations à apporter.
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre
#2
Ça commence mal, je cite l'article:

<<<
Or, malgré un long passé d’informaticien, je n’ai jamais pu me faire aux commandes Unix – et pourtant j’en ai vu d’autres et des vertes et des pas mûres, comme on dit !
>>>

Ce n'est pas la première fois que je lis on entends cela!!! C'est quoi cette manie de réduire LInux à la ligne de commande. Je connais pas mal de personnes qui n'utilisent jamais la ligne de commande Linux tout comme ils le feraient sous Windows qui n'a pas de ligne de commande. Je pense donc que cet "informaticien" n'a jamais essayé ou tester Linux!

Je vais continuer à lire de ce pas...

Grosse confusion sur les profils!!! Il aurait du venir poser des questions ici avant de publier!

Et ça continue...

<<<
Malheureusement, pas de softproofing en vue. La définition d’un profil de sortie n’affectant pas l’affichage, il faudrait passer par un export intermédiaire ce qui n’est vraiment pas pratique !
>>>

Pas exact:

<<<
Ma vraie inquiétude vient surtout du fait que le portage sous Windows, non souhaité à l’origine et un peu consenti à contre-cœur, n’est réalisé que par une seule personne.
>>>

J'ai répondu sur le blog!
Répondre
#3
l’intérêt est de corriger justement les méconnaissances des nouveaux utilisateurs.

Petit à petit l'oiseaux fait son nid Wink
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre
#4
(24-11-17, 16:11)pobry a écrit : Ça commence mal, je cite l'article:

<<<
Or, malgré un long passé d’informaticien, je n’ai jamais pu me faire aux commandes Unix – et pourtant j’en ai vu d’autres et des vertes et des pas mûres, comme on dit !
>>>

Ah oui ?... Big Grin on peut se demander à quoi correspond "long" pour le passé d'informaticien en question. Bon moi aussi j'ai eu aussi un peu de mal à "me faire aux commandes Unix" au début des '90s, quand je venais de VMS (DEC), Sintran (Norskdata) et des OS de mini6 et autres mini-ordinateur (voire co-ordinateur) comme on les appelait.

Mais bon, j'ai appris à me servir du apropos, du man... et même si j'ai toujours trouvé assez débiles certains noms de commande, c'est plus qu'un reflex chez le jeune informaticien de 30 ans d'expérience que je suis.

Par contre, en termes d'en voir d'autres et des vertes et des pas mûres, je pense que Windows a la palme (et MacOS dans une certaine mesure, mais heureusement on peut ouvrir un terminal ! Shy ). Combien d'heures perdues à chercher un truc au fin fond d'une série de fenêtres, plus les mêmes parfois après un changement de version...

Mais bon, ça génère de l'emploi, les windows. Fût une époque où j'avais la responsabilité d'une infogérance pour un grand compte de la place toulousaine, assez bien côté dans les avions on dira, et mon équipe comptait pratiquement autant d'admins et ingénieurs pour ~250 les serveurs UNIX que pour les ~120 serveurs   Windows. Et on gérait très aisément 40 machines VMS à deux, un ratio imbattable. Tongue
Ubuntu 18.04 + dt 2.6 & Pentax K5 & K3-II + cailloux Pentax et Sigma

Répondre
#5
Je confirme ce que dit @pobry, je n'ai pas besoin de la ligne de commande pour travailler sous Linux depuis que je l'utilise (version 5.04 Hoary Hedgehog sortie en avril 2005). Je ne m'en sers que pour compiler et encore avec un copier/coller dans le terminal.
Répondre
#6
Bon allez, je suis mauvaise langue, sur Windows on peut aussi ouvrir un terminal et aller plus vite pour faire ce qu'on a besoin de faire. Enfin, parfois. Big Grin
Ubuntu 18.04 + dt 2.6 & Pentax K5 & K3-II + cailloux Pentax et Sigma

Répondre
#7
C'est marrant, j'utilise la ligne de commande Linux depuis l'âge de 18-19 ans, j'ai appris Linux et la programmation tout seul. Quand on veut, on peut se sortir les doigts d'où je pense.
Aurélien, photographe portraitiste sur Nancy-Metz
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
Répondre
#8
Il a corrigé son article en prenant en considération nos commentaires Wink

Notamment sur l'affichage carte et sur le softproofing.

Je trouve que hors critique de Linux l'article est intéressant venant d'un utilisateur de LR. De plus en plus d'utilisateurs de LR entendent parler de Darktable et certains étudient vraiment le fonctionnement de Darktable et si ils le font sérieusement comme c'est le cas ici, ils devraient pas tarder à craquer Wink

Il manque encore dans l'article des choses qui sont mieux que dans LR. Comme les réglages conditionnels, les masques paramétriques combinables aux masques dessinés et dégradés, la possibilité de faire plusieurs instances d'un module.Il faudrait aussi pour comparer parler de divers petits modules uniques à DT comme par exemple le module zone très simple et pratique.  

Après il est vrai que certaines choses peuvent êtres améliorées par rapport à LR.
Notamment la facilité de réduction du bruit iso complexe dans Darktable pour avoir un résultat fin. Le pinceau de sélection "intelligent" qui détecte les zones de contrastes et facilite grandement une sélection rapide de zone. Le correcteur de tache pas très facile à utiliser je préférerais comme dans GIMP l'outil correcteur très simple à utiliser et rapide.

La force d'Adobe c'est une certaine uniformité entre ses différents logiciels comme LR et Photoshop. 
Darktable est GIMP ont chacun des choses qui devraient s’harmoniser. Par exemple l'outil de recadrage et correction auto des perspectives bien mieux sur Darktable, l'outil correcteur, bien mieux sur GIMP, harmoniser des raccourcis claviers entre les deux logiciels pour un passage rapide de l'un à l'autre. 
Un truc génial que j'utilise beaucoup dans GIMP est l'outil "éclaircir/assombrir via un pinceau soit dans les ombres soit dans les hautes lumière, soit dans les demi teintes. Un outil qui serait très pratique dans Darktable. 
C'est encore des petites choses que je trouve encore en retrait par rapport à LR et DXO notamment.

Mais pour tout le reste, je trouve Darktable plus performant.
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre
#9
35ans d'unix/Linux au compteur. Je mélange maintenant avec bonheur les deux utilisations, GUI et CLI, selon les besoins.
On est loin du débat initial -> Je sort
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#10
Oui les corrections ont été apportées, je voulais remercier et parler des filtres paramétriques... Mais les commentaires ne sont plus autorisés! Dommage.

@LViatour, oui d'accord avec toi, l'article est plutôt positif.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)