Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Question de balance des blancs
#1
J'ai assez de mal à jouer sur la balance des blancs... En lumière artificielle en particulier, le réglage boitier par défaut me donne une légère dominante jaunâtre... S'agissant de photos "sur le vif" je n'ai bien sûr pas fait de cliché avec une charte de gris  Big Grin
J'ai essayé de jouer avec le mode spot, mais je ne sais pas trop que choisir comme zone dans mes images...
Est-ce que la sélection de toute l'image fait un genre de "balance automatique" ? Le résultat pour le coup est un peu froid...
Bref, si quelqu'un avait des astuces, tuto... Sur la BDB...
Répondre
#2
Non pas toute l'image. Généralement il faut sélectionner une zone gris neutre 18% Smile Comme la charte en fait... Alors dans une image tu peux essayer le blanc des yeux sur un portrait, ou un linge blanc cassé. Ça marche plus ou moins... Au final je fais le plus souvent une modification au feeling en fonction de l'intention que je recherche pour la photo (tonalité chaude ou froide). La recherche de la lumière "réelle" est rarement ce que je souhaite.
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#3
Pour le reste des photos je suis d'accord que ça dépend de l'intention du photographe...
Mais lorsqu'il s'agit de portraits, la couleur "vraie" est importante. J'avais pas pensé au blanc des yeux ! Je vais tenter ça...
Répondre
#4
Ne pas oublier les gris neutres en plus des vrais « blancs ». Souvent, même une surface noire au premier abord peut s'avérer être un gris neutre foncé et donner une référence correcte de balance des blancs.

> Mais lorsqu'il s'agit de portraits, la couleur "vraie" est importante.

Je dirais justement l'inverse : pour un portrait, selon le contexte et l'intention du photographe, tu peux vouloir donner un ton plus chaleureux en allant un peu vers le jaune, ou plus froid en allant un peu plus vers les bleus. Il y a une variété de tons de peau énorme dans la vraie vie, donc pas mal de marge de manœuvre en restant dans des couleurs qui apparaîtront naturelles à l'œil.
Répondre
#5
Bonjour,
une zone sur la peau marche assez bien.
Les mains par exemple.
Bonne soirée
Répondre
#6
Des valeurs neutres (ou presque), qu'on a facilement dans le champ : du béton, du goudron, une surface blanche sur une étiquette de bouteille, ... Mais pas une source de lumière, car ces spots lumineux sont presque toujours cramés et il est impossible de faire une BdB sur une zone cramée
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#7
Attention le blanc des yeux est un peu bleuté !
Pour la zone de la peau, je suis très septique !
Répondre
#8
Pour la zone de peau, je suis aussi plus que septique s'il s'agit de la cibler avec l'outil balance des blancs, par contre on peut aussi regarder une zone de peau à la pipette et ajuster jusqu'à obtenir la couleur souhaitée. Pour savoir quelle couleur la peau doit être, regarder par exemple : http://weeklyedit.com/lab-color-chart/ (le site à l'air HS au moment où j'écris).
Répondre
#9
Bonjour,

il y a confusion sur l'usage de la paume de la main.
On conseillait cette méthode pour faire une mesure de lumière quand on n'avait pas de charte de gris sous la main. Les paumes de main ont à peu près la même réflectance quelle que soit la couleur de peau de la personne.

En aucun cas, la peau ne pourrait être prise pour une zone neutre, sans dominante de couleur.

Les gris disponibles en ville qui sont à peu près "neutres"
- bordure de trottoir en granit
- les vieux pavés en granit, sauf s'il est en granit rose Smile
- revêtement goudronné, de préférence usé (neuf, il semble contenir une surproportion de bleu)
Il est rarissime de trouver un blanc neutre en dehors des chartes. Le "plus blanc que blanc" est bleuté.
Attention à ne pas prendre une référence derrière une vitre, dont le verre est teinté.

Ceci dit, les balances de blanc strictes donnent rarement un résultat satisfaisant à l'œil. Les couleurs vraies c'est pour la reproduction d'œuvres d'art, le packaging, les objets dont les couleurs doivent être restituées sur une base contractuelle.

Pour les figures humaines, c'est leur acceptabilité subjective qui compte, quitte à faire dévier la chromie dans le sens attendu par le destinataire des images.
Les images d'un mariage en lumière parfaitement contrôlée seraient jugées froides, voire désagréables.
Sur l'établi : Images de rêves – des images, des textes
Quelques outils :
— un carnet en vrai papier, un stylo
— plusieurs boîtiers, numériques et argentiques
— un MacBook Pro mid-2010, Mac OS 10.10.5
— darktable 3.8.1, Lightroom 6.x pour quelque temps encore
Répondre
#10
Certes il n'y a pas de vérité absolue, en bdb comme dans d'autres réglages...
Mais pour une personne à la peau claire, si elle se retrouve avec la jaunisse, c'est pas top... Big Grin
Bon, pour l'image qui me posait problème, j'ai fait la bdb sur le canapé derrière qui s'avère être d'un gris parfaitement moyen  Shy
Je confirme que le blanc de l'oeil, le t-shirt blanc ou une portion de peau donnent des résultats... Psychédéliques  Big Grin
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)