Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: AlexdesignImpression et écologie
#1
je sais pas vous, mais malgré ma passion pour la photo, je reste un grand écolo dans l'âme.  Heart
J'ai beau aimer afficher mon travail sur mes murs, mon petit coeur saigne à chaque fois que je dois froisser et jeter une photo imprimée que j'estime ratée  Sad

Et j'ai beau utiliser les techniques de développement durable que je peux, je me dis que je pourrais faire plus. Je m'en remets donc à vous pour savoir les réflexes ecolos que vous associez à la cette noble occupation qu'est la photo.

A titre indicatif, voici ce que je fais déjà 

- Trier mes déchets et garder une poubelle exprès pour mes papiers jetés
- utiliser des cartouches recyclées pour mon imprimante : https://www.tonerpartenaire.fr/
- utiliser du papier recyclé (mais comme je trie les déchets, cela veut dire que je fais recycler du papier recyclé, qui sera peut être lui-même recyclé ensuite... RECYCLAGECEPTION)

Et c'est tout  Huh "c'est déjà beaucoup" dirons certains mais je suis SÛR qu'on peut faire mieux, l'écologie c'est super important (on n'a qu'une planète ! )
suggestions bienvenues  Angel
Répondre
#2
Tu fais plus que moi Smile Je ne pense pas qu'il existe de papier photo fine-art recyclé (Baryté...) et en plus on ne trouvera pas de profil papier, donc pas de solution. Je n'utilise pas de cartouche recyclée car je ne suis pas certain de la qualité de l'encre. Est-ce des encres d'origine? Les encres compatibles n'ont pas la même qualité et bouchent les buses des imprimantes. J'ai aussi la fibre écolo et recycle ce que je peux, j'évite aussi les sur-emballages lorsque je peux... etc. Mais pour la photo l'horizon n'est pas dégagé Smile
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#3
Ou était le temps ou l'on jetait le produit de développement de traitement argentique dans l'évier. Donc ceux Cibachrome : une catastrophe écologique.
Non, j'essaie de tout trier mais je n'ai pas regardé pour le papier photo, sinon les piles replacées par des accus, recyclage cartouches encres, électronique et même les bouchons de bouteille (pour l'association de M Bigard).
Répondre
#4
Bonjour,

sachant que :
- l'informatique est une catastrophe écologique à tous points de vue (de la fabrication au déchet),
- la photo numérique est une extension de l'informatique, donc n'améliore pas le tableau,
- je ne sais pas vivre sans photographier,
je range ma désastreuse empreinte écologique dans un recoin de ma mauvaise conscience.

L'idéal serait que je me mette au dessin, avec
- des crayons produits dans des conditions acceptables,
- des "peintures" fabriquées par moi-même avec des produits les plus naturels possibles (teintes végétales…),
- du papier fabriqué par moi-même, en recyclant au maximum les fibres textiles ou végétales.

En attendant, je mets quelques pansements sur les plaies de la planète
- je n'imprime pas mes photos chez moi ; je laisse les labos professionnels tirer avec talent, donc un minimum de déchets,
- pour la bureautique, je n'utilise que les ruineuses cartouches de marque, pour ne pas devoir jeter trop de papier, puis l'imprimante au bout de quelques bouchages irrémédiables,
- je communique au maximum par voie électronique, mais c'est peut-être écologiquement plus coûteux,
- je confie au recyclage tout ce que je peux,
- je réutilise chaque feuille de papier imprimée : l'autre face en brouillon, découpée en quatre pour mes pense-bête, mes listes de courses, des petits mots à mon entourage,
- je réutilise autant que possible tous les contenants inévitables, s'ils sont en bon état (barquettes, pots de verres…),
- quand je repeins mes murs, ce sont des peintures dites "naturelles", sans solvant pétro-chimique,
- je vais bientôt pouvoir faire mes courses en vélo et remorque,
- j'envisage de réduire la consommation de l'informatique (Raspberry Pi…),
- je renouvellerai autant que possible mon électroménager avec du matériel d'occasion, fiable et rénové,
- je renouvellerai mon mobilier, si nécessaire, avec des réalisations personnelles en carton,
- et pour finir, j'espère être mis en bière dans un cercueil en carton.
Sur l'établi : Images de rêves – des images, des textes
Quelques outils :
— Reflex Pentax, numérique et argentique
— MacBook Pro mid-2010, OS 10.10.5
— Darktable 2.6.2, Lightroom 6.x pour quelque temps encore
Répondre
#5
Attendez un peu le prochain scandale écologique : la voiture électrique, ils savent déjà pas quoi faire des accus ? Et d'où vient l'électricité ?
Répondre
#6
Moi aussi, je fais au mieux !!

Je trie tout ce que je peux, je n'imprime presque pas ... tout est numérisé.

C'est vrai que l'empreinte écolo de l'informatique n'est pas terrible, mais il y a moyen d'en faire quelque chose de vertueux.

Électricité verte, récupération de la chaleur des datas center et autres systèmes pour la réutiliser en chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire ... il y a plein de possibilités !!

Mais malheureusement, on en est encore loin. Tant que le profit dirige le monde !!
darktable 2.6.3 + darktable 3.0 RC1 + Nikon D7200 + Nikon D3

Répondre
#7
Y a pas d'électricité verte. J'ai bossé à la R&D chez GE dans l'usine qui fait les rotors d'éoliennes, puis sur 3 ans sur la voiture solaire de l'école Polytechnique de Montréal, c'est pas une question de profit, les technologies sont industrialisées avant maturité et on se prépare une autre catastrophe écologique à base d'éoliennes, de panneaux solaires et de batteries lithium. Les énergies renouvelables, c'est comme les yahourts allégés : les gens n'en veulent pas pour faire régime, mais pour pouvoir se goinffrer sans culpabiliser.

Quant au recyclage, ça économise peut-être un partie de la matière première, mais ça consomme des quantités d'énergie folles. Ça règle pas grand chose, mais ça donne bonne conscience. Sans compter que le "sans papier" implique le "tout numérique", qui n'est pas nécessairement plus écolo (énergie + semi-conduteurs).

Sérieusement, j'habite à 100 m d'une autoroute nord-américaine, même en essayant fort, j'arrive pas à avoir mauvaise conscience d'imprimer 5 photos par mois…
Aurélien, photographe portraitiste, spécialiste calcul.
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
darktable est mon métier, pensez à m'aider :
[Image: 2FAd4rc]
Répondre
#8
Oui Aurélien, et que dire des bouteilles en verre ? Combien de litre transporte un camion en bouteilles de verre et combien en bouteille plastique (je sais c'est pas génial) et on compte pas le retour du verre et que les bouteilles ne sont plus réutilisées mais de nouveau fondues.
Répondre
#9
Juste sur un unique petit point, darktable fait mieux que LR et consorts : darktable ne fait pas d'accès internet ; les "concurrents" si ! Ils se connectent en permanence pour vérifier tes droits, télécharger tes fichiers quelque part dans un serveur à l'autre bout de la planète, mettre à jour le logiciel, sans te demander ton avis, etc.
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#10
Bonsoir,

Je rejoint à 100% Aurélien tout ce qui concerne l'écologie et en particulier l'électricité verte, c'est de la foutaise. L'empreinte carbone sur le photovoltaïque est catastrophique (Mais silence c'est tabou). Je ne parle pas du reste autrement je vais écrire un roman.
Si le monde veut faire de l'écologie, il faut réduire l'utilisation de la Fée électrique, ne prendre sa voiture que pour des cas très particulier, limiter sa consommation d'eau et de détergeant qui va avec etc....
Mais le monde est-il prêt et les lobby des nouvelles énergies ne sont pas prêt de céder.
Je ne dis pas qu'il ne faille rien faire, mais une, deux, trois,......,dix photos par mois cela ne changera rien au problème actuel.
Arrêtons de culpabiliser parce que nos gouvernements ont décider que c'était de notre faute.
Centaure
Photographe amateur
Incompétent en informatique

"Il y a deux personnes dans une image: 
le photographe et le spectateur" (Ansel Adams)

Mon Site photo
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)