Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: Ngux[Résolu] Améliorer la qualité de la preview Chambre Noire
#21
Entre les deux images, j'ai relancé le logiciel après avoir changé le paramètre.

Quand je parle du poids de la capture, c'est la capture écran (screenshot). Enregistrée en PNG, elle est compressée avec des algos non destructifs qui compriment d'autant mieux qu'il y a peu de hautes fréquences, donc le poids du fichier final permet de se faire une idée du niveau de hautes fréquences.

ici j'utilise en particulier le module contraste local et la suppression de la brume, qui sont sensibles à la netteté initiale et l'amplifie de façon pas forcément linéaire. On a un peu plus de détails sur le bord des tuiles aussi avec Lanczos, ce qui est ce qu'on attend par rapport à la théorie du traitement de signal.

En fait, le vrai inconvénient du Lanczos, c'est qu'il peut créer des halos au niveaux des bords contrastés (comme un filtre passe-haut).
Aurélien, photographe portraitiste sur Nancy-Metz
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
Répondre
#22
(11-05-18, 17:59)aurelienpierre a écrit : Entre les deux images, j'ai relancé le logiciel après avoir changé le paramètre.

Quand je parle du poids de la capture, c'est la capture écran (screenshot). Enregistrée en PNG, elle est compressée avec des algos non destructifs qui compriment d'autant mieux qu'il y a peu de hautes fréquences, donc le poids du fichier final permet de se faire une idée du niveau de hautes fréquences.

ici j'utilise en particulier le module contraste local et la suppression de la brume, qui sont sensibles à la netteté initiale et l'amplifie de façon pas forcément linéaire. On a un peu plus de détails sur le bord des tuiles aussi avec Lanczos, ce qui est ce qu'on attend par rapport à la théorie du traitement de signal.

En fait, le vrai inconvénient du Lanczos, c'est qu'il peut créer des halos au niveaux des bords contrastés (comme un filtre passe-haut).

Merci Aurelien pour ces précisions. Je en profite pour citer ta video sur le sujet "Comprendre la différence entre netteté et contraste local" qui m'a beaucoup appris sur le sujet dont nous discutons dans ce fil.
Photographe pro qui passe tout son workflow sous Linux.
Répondre
#23
(12-05-18, 08:29)Ngux a écrit :
(11-05-18, 17:59)aurelienpierre a écrit : Entre les deux images, j'ai relancé le logiciel après avoir changé le paramètre.

Quand je parle du poids de la capture, c'est la capture écran (screenshot). Enregistrée en PNG, elle est compressée avec des algos non destructifs qui compriment d'autant mieux qu'il y a peu de hautes fréquences, donc le poids du fichier final permet de se faire une idée du niveau de hautes fréquences.

ici j'utilise en particulier le module contraste local et la suppression de la brume, qui sont sensibles à la netteté initiale et l'amplifie de façon pas forcément linéaire. On a un peu plus de détails sur le bord des tuiles aussi avec Lanczos, ce qui est ce qu'on attend par rapport à la théorie du traitement de signal.

En fait, le vrai inconvénient du Lanczos, c'est qu'il peut créer des halos au niveaux des bords contrastés (comme un filtre passe-haut).

Merci Aurelien pour ces précisions. Je en profite pour citer ta video sur le sujet "Comprendre la différence entre netteté et contraste local" qui m'a beaucoup appris sur le sujet dont nous discutons dans ce fil.

Toujours partant pour joindre l'agréable à l'agréable (maths et photo) Wink
Aurélien, photographe portraitiste sur Nancy-Metz
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)