Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: pascalrecherche site hébergement photographe
#11
(16-11-18, 10:32)pascal a écrit : @LViatour: j'ai regardé ton site et j'aime bien. juste une question, est-il possible d'avoir le niveau de personnalisation que tu as sur ton site (le look noir, épuré...) sans un hébergement perso? Comme je disais je ne peux pas me permettre un hébergement perso car je n'ai pas la fibre Smile

oui pratiquement tout est possible avec l'hébergement proposé. 

Voici un photographe qui a repris mes réglages pour son site web hébergé chez Piwigo.com
Bon son logo est pour moi trop grand, il a changé quelques trucs mais cela ressemble très fort:
http://christophemarion.be/

autre avantage, si tu n'es pas content de l'hébergement Piwigo ou qu'ils changent de politique, c'est du logiciel libre. Tu sais faire un export de tes photos et de la base de données et aller placer cela sur n'importe quel hébergement.
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre
#12
Résumé :
Avec Piwigo tu as plusieurs solutions :
  • Utiliser le logiciel uniquement, ce qui suppose d'avoir un hébergement pour l'installer.
    • Soit un hébergement domestique (un serveur à la maison, ce qui est exclu pour toi puisque tu n'as pas de connexion réseau suffisante).
    • Soit un espace chez un hébergeur. Il y en a à profusion. J'en cite un parmi tous : OVH, car il est français et du nord, comme moi ;-) Avec cette solution, pas de pb de débit.
    • Inconvénients de ces solutions, tu dois t'occuper de l'administration du serveur ou de ton espace sur le serveur hébergé, ainsi que de l'administration du logiciel (M. à J. par exemple). Exemple, j'ai eu une fois un site hébergé ou Piwigo a été piraté. Tous les scripts PHP avaient subit une injection de code. J'ai du tout réinstaller : pas glop :-(
  • Utiliser le service complet de Piwigo.com Hébergement + logiciel (c'est ce que je fait pour moi). Avantages Tu ne t'occupes de rien d'autre que du contenu. Toute la charge d'administration de l'hébergement et de logiciel et faite pour toi, ce qui n'est pas négligeable. Inconvénient, Quelques plugins et thèmes ne sont pas utilisables compte-tenu de la mutualisation du logiciel, mais c'est vraiment très peu et ne pose gère de problème.
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#13
(16-11-18, 11:03)jpverrue a écrit : Résumé :
Avec Piwigo tu as plusieurs solutions :
  • Utiliser le logiciel uniquement, ce qui suppose d'avoir un hébergement pour l'installer.
    • Soit un hébergement domestique (un serveur à la maison, ce qui est exclu pour toi puisque tu n'as pas de connexion réseau suffisante).
    • Soit un espace chez un hébergeur. Il y en a à profusion. J'en cite un parmi tous : OVH, car il est français et du nord, comme moi ;-) Avec cette 

Soit avoir son serveur dans un datatcenter c'est ce que j'ai. 

C'est évidement beaucoup plus cher mais très performant, sans limite de place. 

Certains hébergement mutualisés permettent une installation facilitée de Piwigo via l'interface en ligne de l'hébergement. 
Par contre souvent c'est pas très à jour niveau sécurité. 

L’intérêt de Piwigo.com c'est que leurs serveurs sont optimisés uniquement pour de l'hébergement Piwigo, ils sont donc toujours à jours pour Piwigo.

L'hébergement de base est dit "illimité" mais dans les faits c'est 1TB max. Au dessus tu dois passer en entreprise et là les prix flambent.
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre
#14
(16-11-18, 10:32)pascal a écrit : @LViatour: j'ai regardé ton site et j'aime bien. juste une question, est-il possible d'avoir le niveau de personnalisation que tu as sur ton site (le look noir, épuré...) sans un hébergement perso? Comme je disais je ne peux pas me permettre un hébergement perso car je n'ai pas la fibre Smile

Oulà petit mélange là Wink Sauf à s'y connaitre et encore ce n'est pas une bonne solution, un hébergement perso veut dire que tu mets çà sur un espace dédié à toi comme le suggère jpverrue (cela suppose soit de s'y connaitre un minimum pour installer l'outil en question dans l'espace que tu auras loué chez un hébergeur quelconque ou alors d'avoir un hébergeur qui propose cet outil dans ton hébergement en installation simple) ou alors prendre quand elle est proposée l'hébergement du fournisseur de logiciels (pas de soucis de mise à jour, de serveurs, etc au compromis en général d'un peu point de souplesse sur les possibilités Wink
Pour la solution perso ne pas oublier que les photos cela prend vite beaucoup de place et en tenir compte lors de la rechercher d'un hébergeur !!
Nikon D800, Pentax 845D, Noblex 135UC
Nodal Ninja 4, Ultimate Modular, R1
Ubuntu 18.04 / Darktable / PTGui/Hugin / Panotour / Pano2VR
Pas de message privé !! Le forum est fait pour ça sauf question personnelle !!
Répondre
#15
(16-11-18, 11:50)vincen a écrit : Pour la solution perso ne pas oublier que les photos cela prend vite beaucoup de place et en tenir compte lors de la rechercher d'un hébergeur !!

en effet je suis à 1143GB de stockage rien que pour ma galerie Piwigo....
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre
#16
Bonjour,

je ne n'arrive pas à voir où est l'obligation de disposer de la fibre pour montrer des images sur la toile ?

Nous sommes la plus grande majorité à ne pas avoir la fibre, voire une connexion cachectique. Et cela ne nous empêche pas de publier des images destinées à être vues.

S'il s'agit de stocker des images de haute définition pour un autre usage, en effet, la liaison montante doit être au mieux de sa forme –qui demeure modeste tout de même. Les liaisons symétriques nécessitent un tout autre "budget".

Bien que sans fibre, j'utilise un hébergement web, un hébergement de fichiers et depuis peu j'ai souscrit à une offre cloud qui ne me posent pas de problèmes, tant que les tuyaux ne sont pas coupés Sad
Sur l'établi : Images de rêves – des images, des textes
Quelques outils :
— Reflex Pentax, numérique et argentique
— MacBook Pro mid-2010, OS 10.10.5
— Darktable 2.6.2, Lightroom 6.x pour quelque temps encore
Répondre
#17
@vincen : Sauf à s'y connaitre et encore ce n'est pas une bonne solution,

Pas de souci je suis dev Smile C'est pas Piwigo qui va m'intimider Smile

@kleenux : je ne n'arrive pas à voir où est l'obligation de disposer de la fibre pour montrer des images sur la toile ?

Aucune obligation mais je sature assez souvent ma connexion montante ne serait-ce la nuit pour la sauvegarde automatique des mes photos chez HubiC. J'ai aussi un VPN chez moi, donc lorsque je suis en déplacement je dois pouvoir profiter de la bande passante remontante max (en ADSL on est à 1Mo grand max!). Donc à certain moment mon site de photo serait tout simplement trop lent pour une consultation agréable. Avec la fibre pas de problème, je ne saturerais pas ma connexion montante.

Et la dernière bonne nouvelle avec Piwigo est qu'il y a une Web API, ça sent le module d'exportation pour darktable tout ça Smile
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#18
@pascal
OK, je comprends mieux ton contexte.
HubiC, j'ai abandonné, trop lent même pour des copies de fichiers de bureautique, le réseau cuivre de mon ancienne implantation ADSL était assez pourri.
pascal a écrit :sauvegarde automatique de mes photos
ce sont tes originaux ?

pascal a écrit :je sature assez souvent ma connexion montante
SDSL ?
j'ai connu quelqu'un qui résidait en zone blanche ADSL. Il avait pris un abonnement Internet par satellite, à débit symétrique, si j'ai bien compris.
Sur l'établi : Images de rêves – des images, des textes
Quelques outils :
— Reflex Pentax, numérique et argentique
— MacBook Pro mid-2010, OS 10.10.5
— Darktable 2.6.2, Lightroom 6.x pour quelque temps encore
Répondre
#19
> ce sont tes originaux ?

Oui, les RAW. Trop lent oui, mais j'ai programmé un script qui remonte les nouvelles photos de 0h à 7h. Je suis aussi le mainteneur de hubicfuse pour utiliser HubiC comme point de montage Linux. Ça prend le temps qu'il faut, généralement je peux remonter dans les 2.5Go par nuit (entre 50 et 60 photos).

> SDSL ?

Pas dispo.
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#20
Pour Piwigo :

Les plus :

* Personnalisable à souhait, y compris si on n'a pas accès au serveur (il y a un plugin "Local Files Editor", https://piwigo.org/doc/doku.php?id=user_...onf_locale, qui permet d'éditer le CSS depuis son navigateur).

* Logiciel libre, supporté par une petite entreprise commerciale, j'aime bien le mélange des deux : liberté pour l'utilisateur, mais de quoi assurer un revenu au moins pour le développeur principal.

* Auto-hébergeable assez facilement : un hébergeur PHP/MySQL et ça s'installe sans trop de prise de tête (il peut y avoir des contraintes sur les versions de PHP, par exemple à une époque c'était in-installable sur free.fr qui avait un apache trop vieux).

* Si on ne veut pas d'auto-hébergement, le service piwigo.com payant mais sans pub et respectueux de la vie privée.

J'avais écrit un article sur le sujet là : https://linuxfr.org/news/piwigo-2-7-un-c...vos-photos

Si tu veux regarder un exemple, ma galerie : https://mmoy.piwigo.com/ et les explications techniques sur ce que j'ai fait dessus : https://mmoy.piwigo.com/index?/page/info_technique

C'est loin d'être parfait, il y a pas mal de trucs pas pratiques du tout (le partage d'album privé par URL par exemple : besoin d'installer un plugin, et même avec plugin c'est assez bien pour être utilisable mais il reste plusieurs trucs pas très pratiques). Le logiciel est conçu avec une architecture à plugins, mais du coup sans plugins il manque beaucoup de fonctionnalités vitales qui sont incluses dans toutes les alternatives commerciales, et avec plugin on se prends régulièrement des problèmes de compatibilité des plugins et des thèmes entre eux : chaque développeur développe son thème et ses plugins pour ses besoins perso, mais personne ne s'intéresse à avoir un truc global qui marche correctement, et encore moins à avoir une ergonomie globalement bien foutue. Le développement du cœur de Piwigo a l'air au point mort : https://github.com/Piwigo/Piwigo/commits/master => les commits depuis 1 an tiennent sur une page :-(. Le nombre de commit par an ces dernières années :

  1386 2014
   213 2015
   243 2016
   136 2017
    24 2018
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 3 visiteur(s)