Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: JYLStratégie de développement : existe-t-il une logique "universelle" ?
#1
Bonjour à tous et bonne année,

Ça y est, j'ai franchi le pas et suis passé sous DT convaincu de tout l'intérêt et la puissance de cet outil.
Comme beaucoup j'étais sous Lightroom.

Comme j'aime comprendre les choses et que je ne peux me résoudre à agir sans savoir ce que fais, j'ai passé beaucoup de temps à élaborer une stratégie de développement que je croyais indépendante de LR et qui ressemble à ceci :

J'essaie d'appliquer une méthodologie "du global vers le
local" :

1 - Recadrer
2 - Balance des blancs
3 - Exposition
4 - Point noir
5 - point blanc
6- luminosité (= tons moyen)
7 - hautes et basses lumières
8-  contraste
9 - retouches locales.

Puis j'ai découvert le Pipeline de DT et là bouleversement : l'enchaînement des modules ne correspond pas vraiment à cette logique. Cependant le manuel indique bien qu'ils sont dans cet ordre pour des raisons d'optimisation.

Alors ma question est la suivante :

Chaque dérawtiseur a t-il ses spécificités ou peut-on espérer dégager une logique "universelle"(nonobstant les aspects d'interprétation libre) ?

D'avance je vous remercie pour votre aide.
Bien cordialement.
Répondre
#2
Très bonne question que je me pose aussi depuis un moment, je vais suivre cette discussion !

Merci
Nikon D800, Pentax 845D, Noblex 135UC
Nodal Ninja 4, Ultimate Modular, R1
Ubuntu 18.04 / Darktable / PTGui/Hugin / Panotour / Pano2VR
Pas de message privé !! Le forum est fait pour ça sauf question personnelle !!
Répondre
#3
Chaque dématriceur a sa propre stratégie de dématriçage même en ouvrant un photo sans disant sans traitement, le rendu du même RAW est différent voir : Compétence Photo N°68 qui vient de sortir, donc en partant des ces bases différentes nous amène à une stratégie de traitement différente.
Répondre
#4
Pour approfondir un peu :

La plupart des logiciels de post-traitement recommandent un ordre de post-traitement, car les pertes d'informations et par conséquent le résultat final en dépendent. C'est très évident avec des outils comme Gimp ou Photoshop, cela l'est moins avec LR, mais cependant la recommandation d'Adobe est de suivre l'ordre descendant des curseurs ; Il est donc probable que cet ordre à un impact dans ce logiciel. On peut conclure ou au moins supposer que les différentes interventions sur l'image faites par ces logiciels s'appliquent selon un ordre aléatoire et que c'est à l'utilisateur de gérer cet ordre.

La différence, si ce n'est l'originalité de DT, c'est que l'ordre n'est plus géré par l'utilisateur, mais par le logiciel. Cela veut donc dire que tu peux modifier tes réglages dans l'ordre qui te convient le mieux, sans avoir à te soucier de faire ceci ou cela en premier ou en dernier ; le résultat sera - techniquement parlant -, toujours optimum.

Cependant, il faut nuancer cela ; car, malgré tout, la modification d'un réglage dans un module aura inévitablement un impact sur les modules qui le suivent dans le pipeline. Donc, si tu commences ton post traitement avec un module qui se trouves à la fin de pipeline et qu'ensuite tu modifie un réglage dans un module qui le précède, il y a de fortes chances que tu sois obligé de réajuster le réglage du premier cité.

C'est pour cela qu'Aurélien insiste pour que l'on aie une stratégie/discipline de post traitement qui colle au plus près avec l'ordre des modules dans le pipeline pour éviter les pertes de temps en aller/retour. Si tu veux connaître l'ordre des modules dans le pipe, clique sur l'onglet des modules actifs de la chambre noire, et si tu veux connaître l'ordre de tous les modules, clique deux fois. L'ordre va de bas en haut

Enfin, car je n'ai répondu que partiellement à ta question : existe-t'il une stratégie universelle ? probablement pas. L'ordre des actions est trop dépendant de la conception de chaque logiciel.
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#5
J'ai répondu en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=UrndzJmb...e=youtu.be (1h).
Aurélien, photographe portraitiste à Montréal
Spécialiste des maths sur pixels, enragé de la précision colorimétrique.
Fedora 29 | darktable git/master | Nikon FM, D5300, D810
Pas de messages privés SVP, sauf sujets sensibles.
Répondre
#6
Je croyais que tu voulais prendre un peu de recul et de repos : ouche une vidéo ~ 1h10. Heureusement que tu t'ai mis au vert ! Rolleyes Wink
Répondre
#7
Oups.
Aurélien, photographe portraitiste à Montréal
Spécialiste des maths sur pixels, enragé de la précision colorimétrique.
Fedora 29 | darktable git/master | Nikon FM, D5300, D810
Pas de messages privés SVP, sauf sujets sensibles.
Répondre
#8
Bonjour à vous tous,

Je vais suivre cette discussion fort intéressante et aller voir cette vidéo ; Merci Aurélien.
______________________________________________________________________________________
DT 2.6 sous F29 après 10 ans passées sous LR et MBpro
Répondre
#9
Très bon tuto, j'ai enfin compris pourquoi je n'arrivais pas un résultat acceptable avec certaines de mes photos et ce qui fait que j'arrive facilement à les traiter maintenant avec filmique et balance de couleurs. Merci pour le partage des tes dessins et le lien ACES sur le blog.
Répondre
#10
Merci pour ce tuto!!
Pour un nouveau venu dans le monde de draktable quelques réflexions:
- ne peut on laisser l'utilisateur maitre de son workflow, avec un message signalant la perte de compatibilité ? (c'est le lot de tout logiciel, windows ou autre) J'ai le même problème en tant que webmaster d'un site sous joomla. l'arrivée de joomla 4 va tout bouleverser. Soit je m'adapte, soit je ne migre pas
- ne peut on prévoir un mode "libre" laissant le choix de l'ordre des modules et un mode "ancien" permettant de garder la compatibilité ? Facile à dire sans doute mais au niveau programmation....
Bonne année à tous
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)