Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: flyingddzone sur-sous exposées raw: comment ça se récupère
#1
bonjour,
depuis que j'ai compris l’utilité de ce bouton d'activation/dés activation de zones sur-sous exposées raw, je me rends compte que j'en ai sur toutes les photos qui me plaisaient et je n'arrive pas à agir dessus. Filmique ne traite apparemment pas cela. Exposition non plus.
La documentation ne m'a pas secouru et le tuto Reconstruire les hautes lumières non plus.
J'ai essayé:
- reconstruction des couleurs et différent réglages: rien n'y fait
-reconstruire hautes lumières: rien n'y fait.
point noir/blanc raw a un effet: je peux agraver le pb mais pas le corriger complètement
Image au départ:
[Image: Cascade.jpg]
Image après point noir/blanc raw:
[Image: Cascade-Apres.jpg]
Je joins là Raw+xmp: https://framadrop.org/r/vxIZRbt7Xb#qPYMK...o8U4wtTpUA=
merci d'avance.
Répondre
#2
(12-03-19, 22:10)flyingdd a écrit : bonjour,
depuis que j'ai compris l’utilité de ce bouton d'activation/dés activation de zones sur-sous exposées raw, je me rends compte que j'en ai sur toutes les photos qui me plaisaient et je n'arrive pas à agir dessus. Filmique ne traite apparemment pas cela. Exposition non plus.

Bonsoir,

L'alerte de sur-exposition raw indique les zones où un ou plusieurs canaux sont surexposés au point de ne plus avoir d'information, si les trois canaux sont dans ce cas alors c'est traduit par un blanc pur. Si la zone est grande cela fera un aplat qui au mieux deviendra gris si on lui applique une correction d'exposition négative.
Dit autrement quant il n'y a plus d'information difficile pour une appli d'en réinventer.


Reconstruire les hautes lumières agit selon trois modes, soit il tronque et met ces pixels au blanc, soit il essaye à partir d'au moins un canal tronqué de reconstituer dans l'espace LCH le pixel à partir des autres canaux, ce sera du gris mais qui peut être structuré sur une étendue large, le dernier mode essaye lui de remettre les informations de couleur à partir des pixels voisins... faut-il qu'ils y en aient.

Le module reconstruction des couleurs essaye quant à lui de remplacer les zones manquant d'information qui se traduisent par des teintes décalées par une couleur mieux adaptée au contexte... lui aussi à partir des zones voisines.

Néanmoins il faut garder à l'esprit que cela reste limité et ne pourra rattraper une photo très surexposée.

Sur un photo comme la tienne, je choisirais reconstruire les hautes lumières dans son mode par défaut, puis une correction d'exposition pour rentrer l'histogramme sur la droite, filmique, balance couleur et égaliseur pour le gros du traitement, le reste c'est du peaufinage.

Voilà ce que ça donne pour retrouver un peu de détail et de structure dans l'eau.

[Image: IMG-5621.jpg]
Répondre
#3
Si ton but est de supprimer les indications de sur exposition, alors c'est impossible (sauf en « trichant » avec le point blanc raw, mais ça ne change rien au résultat) : les indicateurs te montrent quelles parties du raw est surexposée, et dt ne modifie jamais le raw. Bref, ta photo de départ est sur-exposée, tu peux essayer de limiter les dégats sur la photo que tu vas exporter (cf. message de JacoTux), mais pas changer l'image source, à moins de reprendre la photo.

Sur ce genre de photo, c'est effectivement souvent une bonne idée de sous-exposer un peu au moment de la prise de vue, quitte à remettre l'exposition au moment du développement : ça te laisse plus de marge de manœuvre pour faire ce que tu veux avec les hautes lumières.
Répondre
#4
(13-03-19, 00:36)JacoTux a écrit :
(12-03-19, 22:10)flyingdd a écrit : bonjour,
depuis que j'ai compris l’utilité de ce bouton d'activation/dés activation de zones sur-sous exposées raw, je me rends compte que j'en ai sur toutes les photos qui me plaisaient et je n'arrive pas à agir dessus. Filmique ne traite apparemment pas cela. Exposition non plus.

Bonsoir,

L'alerte de sur-exposition raw indique les zones où un ou plusieurs canaux sont surexposés au point de ne plus avoir d'information, si les trois canaux sont dans ce cas alors c'est traduit par un blanc pur. Si la zone est grande cela fera un aplat qui au mieux deviendra gris si on lui applique une correction d'exposition négative.
Dit autrement quant il n'y a plus d'information difficile pour une appli d'en réinventer.


Reconstruire les hautes lumières agit selon trois modes, soit il tronque et met ces pixels au blanc, soit il essaye à partir d'au moins un canal tronqué de reconstituer dans l'espace LCH le pixel à partir des autres canaux, ce sera du gris mais qui peut être structuré sur une étendue large, le dernier mode essaye lui de remettre les informations de couleur à partir des pixels voisins... faut-il qu'ils y en aient.

Le module reconstruction des couleurs essaye quant à lui de remplacer les zones manquant d'information qui se traduisent par des teintes décalées par une couleur mieux adaptée au contexte... lui aussi à partir des zones voisines.

Néanmoins il faut garder à l'esprit que cela reste limité et ne pourra rattraper une photo très surexposée.

Sur un photo comme la tienne, je choisirais reconstruire les hautes lumières dans son mode par défaut, puis une correction d'exposition pour rentrer l'histogramme sur la droite, filmique, balance couleur et égaliseur pour le gros du traitement, le reste c'est du peaufinage.

Voilà ce que ça donne pour retrouver un peu de détail et de structure dans l'eau.

[Image: IMG-5621.jpg]
merci pour ta réponse circonstanciée. Peux tu me faire passer ton xmp pour que je compare tes réglages avec les miens?

(13-03-19, 07:31)mmoy a écrit : Si ton but est de supprimer les indications de sur exposition, alors c'est impossible (sauf en « trichant » avec le point blanc raw, mais ça ne change rien au résultat) : les indicateurs te montrent quelles parties du raw est surexposée, et dt ne modifie jamais le raw. Bref, ta photo de départ est sur-exposée, tu peux essayer de limiter les dégats sur la photo que tu vas exporter (cf. message de JacoTux), mais pas changer l'image source, à moins de reprendre la photo.

Sur ce genre de photo, c'est effectivement souvent une bonne idée de sous-exposer un peu au moment de la prise de vue, quitte à remettre l'exposition au moment du développement : ça te laisse plus de marge de manœuvre pour faire ce que tu veux avec les hautes lumières.
merci pour ta réponse: je comprend pourquoi je n'arrivais pas à faire changer l'indicateur vu qu'il affiche le raw d'origine! A quoi sert donc cet affichage d'indicateur puisqu'on n'a pas spécifiquement de levier. Juste pour voir à postériori l'étendue des dégats?
Répondre
#5
(13-03-19, 07:39)flyingdd a écrit : merci pour ta réponse: je comprend pourquoi je n'arrivais pas à faire changer l'indicateur vu qu'il affiche le raw d'origine! A quoi sert donc cet affichage d'indicateur puisqu'on n'a pas spécifiquement de levier. Juste pour voir à postériori l'étendue des dégats?

Il y a 2 causes de surexposition :

1. des réglages trop forts dans le logiciel,
2. une mauvaise exposition dans le boîtier.

Si tu affiches l'alerte hautes lumières (touche O par défaut), tu vas voir 1. et 2. de manière indifférenciée. L'alerte de sur-exposition raw n'affiche que 2., donc en comparant les deux, tu peux diagnostiquer l'origine du problème (si c'est dans le logiciel, c'est facile à régler, si c'est dès la prise de vue, on peut alléger le problème, mais on ne va pas pouvoir faire de miracle).
Aurélien, photographe portraitiste sur Nancy-Metz
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
Répondre
#6
(13-03-19, 07:39)flyingdd a écrit : merci pour ta réponse circonstanciée. Peux tu me faire passer ton xmp pour que je compare tes réglages avec les miens ?

Tu peux extraire l'xmp à partir du jpeg d'imgbb, il faut le télécharger.

A partir de la table lumineuse et le raw sélectionné, aller à droite dans développement et cliquer sur "charger"
Rechercher le dossier de l'image jpeg, et changer le choix "Fichiers XMP" par "tous les types de fichiers"
Sélectionner l'image jpeg et valider avec "ouvrir" pour revenir à la table lumineuse.
Passer dans la chambre noire pour avoir le même développement que l'image jpeg et les modules actifs du traitement.

[Image: Capture.png]

Tu pourras constater.
1) Qu'en activant l'alerte de surexposition raw, les zones surex sont toujours là, normal dt ne touche pas aux raw et de toutes façons ces pixels sont "cramés" à la base.
2) Qu'en activant l'alerte de sur/sous exposition logicielle, les zones surex ont disparue. En fait mon développement a fait "rentrer" dans l'histogramme ou écrêté (selon choix fait dans reconstruire les hautes lumières) toutes les luminances entre les deux limites du bouton de sur/sous exposition (2% et 98% par défaut)

L'alerte de surexposition raw n'est là que pour déterminer les pixels brûlés partiellement ou totalement à la prise de vue.
L'alerte de sur/sous exposition (touche O) n'est là que pour indiquer les pixels qui sont hors plage de l'histogramme après traitement. Il peut en rester quelques uns ce n'est pas dramatique sur le résultat final, il faut surtout éviter les larges plages rouges ou bleues qui se transforment en aplats noirs ou blancs purs
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)