Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: jpverrueArtefacts bleus
#1
Bonjour à tous,

En traitant cette série de photos avec les nouveaux outils de la version 2.6 j'ai obtenu ces artefacts bleus sur la peau de mon modèle :

[Image: Portrait-av-artefact-bleu.jpg]

En jouant avec le curseur saturation luminance extrême de filmique je réussissais à les enlever, mais j'avais des effets indésirables ailleurs. Sans trop me poser de question, j'ai utilisé la table de correspondance de couleur pour les éliminer :

[Image: Portrait-ss-artefact-bleu.jpg]

Mais finalement, je m'en pose quand même (des questions)... Est-ce un effet de bord "normal" de filmique ? Où une erreur de réglage de ma part ? Et si oui, laquelle ?

La pile d'historique est assez dépouillée :
- contraste local,
- filmique,
- reconstruire hautes lumières (lch)
- table correspondance couleurs
- courbe des tonalités
(il y a d'autres éléments, mais je les ai ajouté uniquement pour vous envoyer une photo anonymisée)

Je précise que les artefacts sont apparus dès que j'ai ajouté filmique. À ce moment la pile était constituée uniquement de filmique, et contraste local.

Merci par avance pour toute aide

Données techniques :
Opensuse Leap 15.1
darktable 2.6.1
Boîtier FujiFilm X100T - f/2.8 - 1/80" - 200 ISO
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#2
Bonjour,

J'ai maintenant développé pas mal de fichiers avec filmique et jamais rencontré ce cas.

A priori il n'y a pas que sur la peau, l'épaule droite et gauche ne présente pas les mêmes tons dans la laine, quelle était la source de lumière sur la droite ?
N'y aurait il pas dans le spectre lumineux un éclairage LED ?
Répondre
#3
C'était dans un restau avec une fenêtre à droite de la photo et de l'éclairage artificiel un peu partout. C'est vrai que c'est un beau mélange ! J'ai bien pensé que le bleu venait de la fenêtre, mais ce qui est étrange, c'est l'aspect sous forme de plaque...?
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#4
Sauf à l'heure bleue où un pic est présent dans les 450 nm il est improbable que cela ne vienne du rayonnement solaire à mi journée.
Par contre les éclairages à LED de plus ne plus fréquents ont ce pic à un niveau très élevé.

[Image: Led-bleu.jpg]

Même mélangés avec un éclairage naturel, presque non visible pour nos yeux... mais pas si innocent que ça, lui le capteur voit ces fréquences de façon bien différentes... d'où ces beaux ciels bleus dans l'heure suivant le coucher.

Là s'il y avait des éclairages artificiels en plus, il ne faut pas chercher plus loin le problème.

Ceci dit filmique qui étire l’histogramme à souhait dans les deux sens, met plus en évidence cette dominante que la courbe de base.

Je crois que le sujet a été évoqué il n'y a pas longtemps sur le forum.

Pour le phénomène en plaque je mettrais ça sur le compte de l'angle d'incidence offert par la peau à la source de cette lumière LED.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)