Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: Stef67Importer les paramètres de dév. XMP
#1
[Image: Capture-2.jpg]

photo picture com

Bonjour,
Je passe le cap ! LR vers DT.
Malgré que j'ai coché "vérifier les fichier xmp modifié au démarrage", lors de l'importation des fichier, DT me crée des nouveaux fichier xmp.
Je me retrouve avec XXXX.CR2, XXXX.XMP et en plus par DT : XXXX.CR2.XMP
Du coup, ne prend pas en compte mes paramètres de développement.
Ai-je raté quelque chose ?


Merci
Répondre
#2
(07-04-19, 11:00)Stef67 a écrit : Malgré que j'ai coché "vérifier les fichier xmp modifié au démarrage", lors de l'importation des fichier, DT me crée des nouveaux fichier xmp.
Je me retrouve avec XXXX.CR2, XXXX.XMP et en plus par DT : XXXX.CR2.XMP
Du coup, ne prend pas en compte mes paramètres de développement.
Ai-je raté quelque chose ?
Oui peut-être. Dans la doc, au 2.2.8. Importation de fichiers liés générés par d’autres applications, on peut lire :

Citation :Lors de l’importation d’une image, darktable vérifie automatiquement si elle est accompagnée d’un fichier lié. En plus des formats « <basename>.<extension>.xmp » et« <basename>_nn.<extension>.xmp » darktable vérifie aussi la présence d’un fichier de la forme « <basename>.xmp ». Les fichiers liés propres à darktable sont toujours enregistrés dans le premier format – l’autre format n’étant que lu – jamais écrasé.

À ce jour, darktable, lors de la phase d’importation, est capable de prendre en compte les métadonnées suivantes des fichiers liés générés par Lightroom :
• mots-clés et mots-clés hiérarchiques ;
• labels de couleur ;
• évaluations ;
• informations GPS.

De plus, darktable a été conçu pour faciliter la migration d'opérations de développement des images provenant de certaines applications. L'objectif n’est pas de faire de darktable un remplaçant direct de tout autre logiciel ; il s'agit seulement de vous aider à récupérer une partie du travail investi dans votre image si vous décidez de migrer vers darktable. Il est très important de comprendre que ce processus d’importation ne donnera jamais des résultats identiques car les moteurs de développement sous-jacents sont très différents d’une application à l’autre et dépendent en outre beaucoup de l’image concernée. Dans certains cas les résultats obtenus seront probablement proches mais dans d’autres le développement nécessitera un ajustement manuel dans darktable.
La migration est automatiquement faite lorsqu’on entre dans la vue chambre noire à condition qu’un fichier lié XMP soit trouvé.

À ce jour, darktable est capable de prendre en charge les étapes de développement suivantes des fichiers XMP générés par Lightroom (module correspondant de darktable entre parenthèses) :
• recadrer et pivoter (recadrer et pivoter) ;
• niveau de noir (exposition) ;
• exposition (exposition) ;
• vignettage (vignettage) ;
• clarté (contraste local) ;
• courbe des tonalités (courbe des tonalités) ;
• HSL (zones de couleur) ;
• virage partiel (virage partiel) ;
• grain (grain) ;
• correction des taches (correction des taches)
Ubuntu 18.04 + dt 3.0 & Pentax K5 & K3-II + cailloux Pentax et Sigma

Répondre
#3
(07-04-19, 12:40)manu a écrit :
(07-04-19, 11:00)Stef67 a écrit : Malgré que j'ai coché "vérifier les fichier xmp modifié au démarrage", lors de l'importation des fichier, DT me crée des nouveaux fichier xmp.
Je me retrouve avec XXXX.CR2, XXXX.XMP et en plus par DT : XXXX.CR2.XMP
Du coup, ne prend pas en compte mes paramètres de développement.
Ai-je raté quelque chose ?
Oui peut-être. Dans la doc, au 2.2.8. Importation de fichiers liés générés par d’autres applications, on peut lire :

Citation :Lors de l’importation d’une image, darktable vérifie automatiquement si elle est accompagnée d’un fichier lié. En plus des formats « <basename>.<extension>.xmp » et« <basename>_nn.<extension>.xmp » darktable vérifie aussi la présence d’un fichier de la forme « <basename>.xmp ». Les fichiers liés propres à darktable sont toujours enregistrés dans le premier format – l’autre format n’étant que lu – jamais écrasé.

À ce jour, darktable, lors de la phase d’importation, est capable de prendre en compte les métadonnées suivantes des fichiers liés générés par Lightroom :
• mots-clés et mots-clés hiérarchiques ;
• labels de couleur ;
• évaluations ;
• informations GPS.

De plus, darktable a été conçu pour faciliter la migration d'opérations de développement des images provenant de certaines applications. L'objectif n’est pas de faire de darktable un remplaçant direct de tout autre logiciel ; il s'agit seulement de vous aider à récupérer une partie du travail investi dans votre image si vous décidez de migrer vers darktable. Il est très important de comprendre que ce processus d’importation ne donnera jamais des résultats identiques car les moteurs de développement sous-jacents sont très différents d’une application à l’autre et dépendent en outre beaucoup de l’image concernée. Dans certains cas les résultats obtenus seront probablement proches mais dans d’autres le développement nécessitera un ajustement manuel dans darktable.
La migration est automatiquement faite lorsqu’on entre dans la vue chambre noire à condition qu’un fichier lié XMP soit trouvé.

À ce jour, darktable est capable de prendre en charge les étapes de développement suivantes des fichiers XMP générés par Lightroom (module correspondant de darktable entre parenthèses) :
• recadrer et pivoter (recadrer et pivoter) ;
• niveau de noir (exposition) ;
• exposition (exposition) ;
• vignettage (vignettage) ;
• clarté (contraste local) ;
• courbe des tonalités (courbe des tonalités) ;
• HSL (zones de couleur) ;
• virage partiel (virage partiel) ;
• grain (grain) ;
• correction des taches (correction des taches)

Merci, en effet, je m'inquiétais plus sur les 2 fichiers XMP. Votre introduction est rassurante.
J'avais du prendre des exemples peu convaincants (cf prise en charge que j'avais bien vu avant)
Merci encore
Cordialement
Stephane
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)