Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: jcmargueritegrainy sky
#21
(27-04-19, 10:04)jcmarguerite a écrit : Question subsidiaire : comment limiter le besoin de correction de mes ciels à la prise de vue ?
Côté développement, vous avez un avis, des pistes ?

Je m'insère aussi dans ce fil.
A mon sens la seule façon de pouvoir limiter cette remontée de bruit à la prise de vue est d'augmenter le signal.
Le bruit est toujours présent, même à 200 ISO, sauf que là le ciel est presque un aplat dans les zones bleues, même si le rapport signal/bruit est élevé le bruit va forcement s'inviter et se traduire par cet effet "grainy", 4/3 ou pas, j'ai le même effet avec un APS-C X-Trans.
Dans le cas du raw proposé, la lumière ne manquait pas, ISO 200 1/400 à f/7.1, donc effectivement exposer à droite est la solution... sans cramer bien sûr, l'histogramme embarqué sur l'APN peut aider pour ne pas aller trop loin mais personnellement je lui préfère un braketing. Il semble qu'elle aurait pu recevoir plus de lumière de près d'un EV voire plus.

En dehors des traînées d'avion, le ciel n'est pas limpide, il y a la présence de cirrus voire cirrostratus à gauche. Un filtre polarisant serait efficace pour casser les reflets de ces cristaux de glace qui composent ce genre de nuages.

En dehors de ces précautions à prendre à la prise de vue, il faudra traiter le bruit ensuite de toutes façons.
Toute la difficulté consiste à garder le détail des traces avion et matière/structure dans les nuages en supprimant le bruit qui est très proche.
Je préconise souvent les deux pré-réglages de rawfiner tant ils sont efficaces mais en l'espèce ils sont trop puissants, mais rien n'empêche d'en réduire leur effet.
Dans ce cas je trouve plus rapide d'utiliser le bruit de profil en moyenne non locale : taille 1, rayon 15 ou plus, force 0.2
Ensuite du contraste local (ou via balance couleur) et pourquoi pas un bleu plus profond en faisant un petit tour dans zones de couleurs.

[Image: P1020745.jpg]
Répondre
#22
J'ai (rapidement, et sur un ciel bleu uniforme) testé les sur-ex de 1/3, 2/3 et 1 EV. Le résultat est encourageant. Quand je demande la correction automatique d'exposition, il propose de faire encore plus…
Sinon, j'use du contraste local et de la zone de couleurs. Mais je vais essayer ton profil. Merci.

Merci à tous, du reste !
Répondre
#23
Je viens de faire le même test, mais je viens de me rendre compte que je n'ai pas opté pour la meilleure mesure photométrique.
J'ai 4 options sur mon fuji X-E3; multi, centrale pondérée, spot et moyenne. J'étais sur multi, moyenne aurait été mieux, m'enfin.

Néanmoins sur un braketing AE de 9 vues décalées de 2/3 EV, la première sans correction*, il faut que je monte à la sixième prise pour avoir une surexposition raw, donc inexploitable.
La cinquième a quelques présences de surexposition post-traitement. C'est celle là qui possédera le plus haut rapport signal/bruit et l'effet grainy sky le plus faible.
A la prise de vue c'est ce qu'il faut chercher à faire.

surex raw sur la 6e et ensuite la 5e

[Image: Capture-d-cran-2019-04-27-17-40-18.png]


[Image: Capture-d-cran-2019-04-27-17-49-39.png]

* Plutôt la deuxième car fuji intègre un biais d'exposition

En haut la première vue ré-exposée de 2,66 EV en bas la cinquième vue, on voit très bien qu'ayant reçue plus de lumière le bruit est presque complètement couvert, du moins sur cette capture à 100%.

[Image: Capture-d-cran-2019-04-27-18-35-01.png]
Répondre
#24
Encore une question sur les preset de réduction de bruit. Ceux proposés traitent l'ensemble de l'image, ne serait-il pas judicieux, ici, de réserver cette correction sur le canal B ? J'ai testé, ça semble marcher, mais j'aimerais un avis plus éclairé.
Répondre
#25
Hum, oui pourquoi pas avec le module réduction de bruit bilatéral où l'on peut gérer le flou sur les canaux séparément, ce sera plus simple que de faire un masque paramétrique dans un autre module.
Rouge et vert vers 0.01 et le bleu à 0.1, rayon 15 ou plus... à 30 c'est plus efficace mais le traitement est plus long.

Le problème étant quand même de trier le bon grain de l’ivraie.
D'autant qu'ici on a à faire principalement à du bruit de luminance visible sous la forme de taches plus foncées ou plus claires donnant l'aspect granuleux à l'image dans le bleu du ciel sauf que ce bruit est aussi très proche d'une nébulosité diffuse comme ces cirrus sur ta photo où le canal bleu est aussi présent.

Ce sera toujours plus efficace d'essayer d'exposer le plus à droite, ce type de photo le permet.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)