Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: valmyLe sens des fréquences
#1
Sauf erreur de ma part, dans l'égaliseur les hautes fréquences sont à droite et dans le module retouche les hautes fréquences sont à gauche.
Si c'est bien cela, peut-on unifier le sens ?
Lille. Hauts de France
Linux : Distribution Debian (dernière tentative...)[/url]
[url=http://www.philippedeletree.fr]http://www.philippedeletree.fr
Répondre
#2
Oui et oui, mais pour l'instant il y a plus urgent.
Aurélien, photographe portraitiste sur Nancy-Metz
Développeur de filmique.
Dérive de couleur ? Désactivez courbe de base.
Halos clairs ? Désactivez ombres & hautes lumières.
Répondre
#3
Déjà discuté, pour le module retouche il est plus naturel d'avoir les fréquences hautes à gauche et successivement d'avoir l'image résiduel vers la droite. Le sens de lecture ici est assez intuitif. Et finalement, est-ce vraiment un problème? Les interfaces de retouche et égaliseur sont si différentes?
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#4
Naturellement je pensais aller des basses fréquences à gauche pour monter vers les hautes fréquences à droite. Dans le sens de l'écriture.
Ceci dit effectivement il doit y avoir des choses plus urgentes dans le développement de DT en ce moment.
Lille. Hauts de France
Linux : Distribution Debian (dernière tentative...)[/url]
[url=http://www.philippedeletree.fr]http://www.philippedeletree.fr
Répondre
#5
L'image résiduelle est à la fin, après avoir pris les fréquences successivement depuis la plus haute jusqu'à la plus basse. Donc l'image résiduelle est naturellement sur la droite. Je ne pense pas que cela change. Déjà discuté avec l'auteur du module. J'avais initialement la même impression et puis ces arguments sont convainquant.
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#6
Je trouve aussi le fonctionnement actuel logique. Dans le module retouche, les échelles permettent d'aller d'un niveau de détail fin à grossier, en partant de l'image complète à résiduelle (l'ordre inverse ne serait pas non plus déconnant). Je ne vois de fait pas ça tout à fait de la manière que d'aller des ombres aux hautes lumières. En bref, et vraiment de manière simple et pragmatique, une logique de lumière pour l'égaliseur (on est d'accord ce n'est pas que ça, je simplifie volontairement ici), et de détails pour le module retouche.

Maintenant, si ça s'inversait, ça m'irait aussi (tant qu'on est bien informé). Et dans l'absolu, comme le dit Aurélien, il y a sûrement plus important à faire évoluer.
Aussi appelé Nilvus !
Ubuntu 19.04 - darktable master - Macbook pro fin 2013 13"
Répondre
#7
Question sens d'utilisation, s'il y avait quelque chose à faire évoluer, ce serait plutôt le sens de défilement pour la molette de la souris avec les masques dessinés. Actuellement on doit tirer la molette vers le bas pour agrandir un masque ou sa zone de dureté et réciproquement la tourner vers le haut pour réduire le masque ou la zone de dureté. Depuis que les masques dessinés existent (DT1.4 en 2013...), je me trompe systématiquement ! >:-(
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)