Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: i blonchkFilmic
#1
Bonjour à tous,

après avoir passé un peu de temps à essayer de compresser des images, par exemple avec le mappage globale des tonalité fusionné en mode multiplication, n'importe qui peut comprendre la raison d'être du module filmic en lisant l'annonce de son introduction.

Heu... il m'aura fallu 3 mois pour rendre une série (flickr), au final moyennement maîtrisée. Elle me permettra au moins de poser quelques questions dans les commentaires des vidéos présentant ce module (déjà visionnées plusieurs fois).

Dans la foulée, je réalise ma difficulté à appréhender la couleur, c-à-d identifier un déséquilibre et le corriger.  Je dispose d'un écran standard qui est calibré.

Les questions que je me pose:
  • Y a-t-il des méthodes pour améliorer son sens de la couleur, ou quels genres d'exercices me permettraient de pratiquer ou d'expérimenter l'équilibrage (balance des blancs, balance des couleurs) ?
  • Comment corrige-t-on la balance des blancs lorsque il y a un sabot exagérément bleu à gauche et un autre, exagérément rouge à droite (lumière du jour, mais dans une serre)? Moi, j'ai bricolé de sorte que les 3 canaux aboutissent ensemble à droite,  et l'image tend vers le bleu, ce qui me paraît une conséquence normale. Mais est-ce juste de procéder ainsi et est-ce de ce  type d'alignement (R,G et B ancrés au même point à droite) dont il est question lorsque l'on parle d'éviter une balance des blancs créative ?
  • N'aurai-je pas encore loupé une case essentielle quelque part ? Une personne expérimentée pourrait-elle me donner son point de vue après avoir eu la gentillesse de jeter un coup d'oeil sur la série (tout filmic, sauf bélier et moineau) ? Quelque chose cloche toujours, mais je n'arrive pas à nommer et j'ai dû mettre sur pause pour prendre du recul car là, je cale et vois plus rien du tout.
Ces prises de vue sont de qualité variable et certaines ont été honteusement retaillées en timbre poste, mais je peux fournir le raw et l'xmp de n'importe laquelle d'entre elles. 

D'avance merci pour toute piste.
Cordiales salutations
Répondre
#2
hello,

> Y a-t-il des méthodes pour améliorer son sens de la couleur, ou quels genres d'exercices me permettraient de pratiquer ou d'expérimenter l'équilibrage (balance des blancs, balance des couleurs) ?

Pas que je sache. À force de jouer avec, tu finis par te faire l'œil. Ça prend du temps…

> Comment corrige-t-on la balance des blancs lorsque il y a un sabot exagérément bleu à gauche et un autre, exagérément rouge à droite (lumière du jour, mais dans une serre)? Moi, j'ai bricolé de sorte que les 3 canaux aboutissent ensemble à droite, et l'image tend vers le bleu, ce qui me paraît une conséquence normale. Mais est-ce juste de procéder ainsi et est-ce de ce type d'alignement (R,G et B ancrés au même point à droite) dont il est question lorsque l'on parle d'éviter une balance des blancs créative ?

La balance des blancs devrait être neutre, pour que le profil de couleur d'entrée, qui vient après dans la pile de filtre, se comporte de façon prévisible. « Neutre », ça veut dire qu'elle compense la teinte de l'éclairage s'il y en a une. Dans les clair-obscurs, souvent les ombres sont plus bleutées que les hautes lumières. Ça s'explique par le fait que les hautes lumières sont éclairées par la lumières incidente (du soleil, de la lampe, etc.) alors que les basses lumières sont éclairées par la lumière réfléchie (qui vient des surfaces alentour : murs, sol, plafond) qui prend la couleur de la surface qui la réfléchie. Dans ce genre de cas, tu fais la BdB sur la lumière incidente, et tu t'arranges comme tu peux avec la balance couleur pour récupérer les teintes parasites dans la lumière réfléchie, éventuellement avec des masques. Typiquement, tu pousses les ombres vers l'orangé, et les hautes lumières vers le bleu, puis tu tempères avec la saturation globale en sortie.

Ne perds pas trop de temps avec les courbes et histogrammes, c'est ton œil qui doit avoir le dernier mot.

> N'aurai-je pas encore loupé une case essentielle quelque part ? Une personne expérimentée pourrait-elle me donner son point de vue après avoir eu la gentillesse de jeter un coup d'oeil sur la série (tout filmic, sauf bélier et moineau) ? Quelque chose cloche toujours, mais je n'arrive pas à nommer et j'ai dû mettre sur pause pour prendre du recul car là, je cale et vois plus rien du tout.

Pour moi, le premier problème de ta série semble être que la plupart des photos sont prises en milieu de journée en plein soleil, donc des éclairages durs qui écrasent les reliefs. Ça manque de douceur dans les dégradés entre les ombres et les hautes lumières, donc peu de modelé sur tes sujets, même si, du coup, ils se détachent bien du fond. Peut-être que tu pourrais descendre la valeur de gris moyen dans filmique (premier curseur en haut), pour donner un peu plus de présence aux tons moyens, et donc adoucir un peu la transition clair -> sombre.

Ça ne fera pas de miracle, cependant, car le nœud du problème est dans l'éclairage à la prise de vue. Donc tu peux sortir plutôt le matin ou en fin de journée, sinon faire tes photos à l'ombre quand le soleil est haut. Pour ta macro, tu peux te servir d'un drap blanc ou d'un rideau de douche givré pour diffuser la lumière incidente et l'adoucir (une dizaine d'euros chez un célèbre marchand de meubles suédois).

Voilà, te décourage pas, ça prend du temps tout ça.
Aurélien, photographe portraitiste sur Nancy-Metz
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
Répondre
#3
Un grand merci pour toutes ces pistes, Aurélien.


C'est chic de m'avoir fourni ces éclaircissements et cette première méthode pour aborder le couple BdB/BdC. Je n'arrivais pas à le formuler, mais c'est bien les horaires qui clochent. Avec ces photos plates, j'ai pris le parti du contraste fort, mais c'était instinctif et j'ai été bien trop bourrin. Et plus je suais sur les curseurs (tien? c'est possible ça ??), plus je réalisais à quel point filmic est un superbe outil. Frustrant. A l'occasion, je tenterai quelques rattrapages dans le sens de ta proposition et sans trop me faire d'illusion.

Je te souhaite un très bel été.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)