Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: AurélianoDarktable uniquement ?
#1
Bonjour à tous !

Un petit sujet pour partager sur nos habitudes en matière de post-traitement photo.

Utilisez-vous uniquement DT pour traiter de A à Z vos clichés, ou bien vous arrive-t-il d'en utiliser un second en appoint?

Pour ma part, sous Windows j'utilisais Capture One pour le dématriçage + netteté + gestion des ombres et hautes lumières ; ensuite je passais sur DT.
Aujourd'hui, uniquement sous linux, j'ai remplacé Capture One par Rawtherapee et ensuite, je termine toujours sous DT.

Je préférerais n'en utiliser qu'un, mais je ne parviens pas à obtenir la même qualité finale en faisant la 1ere partie du traitement sous DT.

J'ai pratiqué Lightroom, Capture One, DXO, Luminar, Rawtherapee et bien sûr Darktable.

Après cinq années de traitement de mes RAW, je trouve que pour ce que j'appelle "la phase 1" du traitement (dématriçage + netteté + gestion des ombres et hautes lumières) mes préférés sont Capture One Pro (un piqué en sortie de dématriçage extraordinaire) et ensuite Rawtherapee (son module de netteté "déconvolution Ritchsardson-Lucy" est hyper-efficace, par exemple ainsi que les ombres et hautes lumières très pointues).
Pour le débruitage, DXO est extra.
Ensuite, pour le reste et les traitements locaux, DT est imbattable.

Pas de dénigrement de DT ici, je trouve ce logiciel excellent et très puissant, seulement ne n'arrive pas à tout faire avec !

Et vous, vos expériences logicielles ? Smile
Darktable v.3.0 - Rawtherapee v.5.7 - PC tour Intel i3-9100F - 16Go RAM - GeForce GT 710 - Nikon D3300 - Nikon 35mm f/1.8 - Sigma 17-50mm f/2.8 - Tamron macro 90mm f/2.8.
Répondre
#2
> Utilisez-vous uniquement DT pour traiter de A à Z vos clichés, ou bien vous arrive-t-il d'en utiliser un second en appoint?

Jamais car cela casse le workflow et sans une grande rigueur on casse tout, donc ce n'est pas pour moi. Et je n'ai pas non plus de temps à perdre à jongler avec de multiples logiciels.

J'ai exposé à plusieurs reprise des images traitées uniquement avec dt et visiblement personne n'a rien eu à dire sur la qualité des développements.

Et puis, finalement qu'est qu'un autre logiciel m''apporterait que dt ne fait pas Smile
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#3
Pas de souci, c'est pour connaître vos habitudes Smile
j'importe dans DT en TIF non compréssé, donc une image "propre" d'environ 140Mo que je supprime ensuite.

"Et puis, finalement qu'est qu'un autre logiciel m''apporterait que dt ne fait pas"

Et bien je l'ai dit plus haut. Et puis il y a beaucoup de logiciels de retouche de grande qualité avec une quantité de développeurs ayant leurs propres talents, il est donc logique que certains logiciels aient leur point fort dans tel ou tel domaine du traitement, et qu'un unique logiciel ne peut pas être le meilleur partout, sinon on le saurait et les photographes n'utiliseraient que celui-là.

Dans le fait que tu parviennes à sortir des photos traitées de grande qualité uniquement avec DT, je te crois évidemment parfaitement, c'est juste que moi je n'y parviens pas ! Smile
Darktable v.3.0 - Rawtherapee v.5.7 - PC tour Intel i3-9100F - 16Go RAM - GeForce GT 710 - Nikon D3300 - Nikon 35mm f/1.8 - Sigma 17-50mm f/2.8 - Tamron macro 90mm f/2.8.
Répondre
#4
Idem, de l'import des photos depuis mon appareil photo (via USB ou lecture directe de la carte mémoire via le lecteur de carte intégré à mon ordi) jusqu'au traitement, tout est fait via darktable.

darktable, encore plus en version 3.0, est très puissant pour sortir parmi les meilleurs résultats à mon avis mais il est vrai qu'il faut un peu plus de temps que pour certains autres logiciels, pour en tirer le meilleur.

La 3.0 vient de sortir donc j'aurais envie de te conseiller de prendre le temps de t'approprier le nouveau workflow RVB, via l'égaliseur de tons, filmique RVB et balance couleur. Les vidéos d'Aurélien sont excellentes pour ça (longues et un peu techniques mais excellentes). Pour ces dernières vidéos en anglais, des sous-titres français ont été faits (à activer). Bien sûr, si tu ne l'as pas fait, l'article que j'ai coordonné et écrit par notre communauté est une première lecture pour commencer à t'approprier les évolutions de la 3.0. Cette 3.0 te permet aujourd'hui avec les modules précités un meilleur résultat et avec 2 fois moins de modules en moyenne. Pour l'article, tu passe par là et tu auras le lien vers l'article Linuxfr : https://darktable.fr/2019/12/darktable-3-0-0-publie/

Le manuel est aussi une bonne lecture bien entendu. Ca prend un peu de temps tout ça, mais tu peux le faire petit à petit et le jeu en vaut la chandelle. Tu gagneras beaucoup de temps après, une fois ces modules maîtrisés. Et les retours de ceux qui se les sont déjà appropriés, confirment un traitement plus rapide et un résultat meilleur et plus naturel (ce que je confirme aussi).
Aussi appelé Nilvus !
Ubuntu 19.10 - darktable master - Macbook pro fin 2013 13"
Répondre
#5
(30-12-19, 17:45)Auréliano a écrit : Pas de souci, c'est pour connaître vos habitudes Smile


Je n'utilise que darktable, avec quelques règles de mise en oeuvre qui valent ce qu'elles valent puisque je suis, certes faux débutant, mais débutant tout de même:

Trois règles pour les fonctionnalités manquantes:
  • S'il me manque une fonctionnalité , je fais avec d'autres fonctionnalités.
  • Si après ça, il me manque toujours la même fonctionnalité, je reprends mon developpement à 0 en appliquant une pile radicalement différente.
  • Et si cette fonctionnalité continue à me manquer, je l'oublie jusqu'à la prochaine version (et dans la majorité des cas, je l'ai complètement oubliée car entre deux versions, j'ai appris à faire juste)
Une règle pour les fonctionnalités  insatisfaisantes (subjectivement, à mes yeux):
  • Si c'est pas tout à fait ça après avoir trituré un certain nombre de paramètres, je m'en contente généralement.
C'est très bourrin, je sais bien, mais c'est fou le nombre de choses que ça permet de faire, finalement Wink

Plus sérieusement:

Mon gros problème était un manque absolut de connaissances techniques sur l'image. Tout un vocabulaire dont je n'avais strictement aucune idée, n'arrivant évidemment pas à analyser une image, ni même à décoder ce que les termes évoqués dans les tutos peuvent bien signifier. Là, il faut s'acharner. Regarder partout ce que tel terme inconnu peut bien vouloir dire.

Ensuite, avec une meilleure connaissance du vocabulaire, j'ai commencé à comprendre quelques trucs. J'ai pu revenir sur certains tutos écrits ou vidéos et ces documents commençaient à me parler.

Après, il fallait faire le lien entre ce que je voyais dans les tutos et la manière d'appliquer concrètement ces enseignements. Pendant 10 mois, j'ai merdré avec la pile filmic en 2.6 puis 2.7 sans aucun résultat. Parfois les déplacements de curseurs tombaient juste, mais c'était un hasard. 5 à 10 jours de boulot par image et impossible d'en tirer le moindre enseignement générique.

Finalement, j'ai commencé à relever quelques défis posés dans la rubrique "Besoin d'avis sur vos photos", me rendant petit à petit compte de l'importance capitale que cette rubrique pouvait avoir. Puis j'ai posté une image, et les retours qui m'ont été faits  ont carrément changé ma vie. 

Je suis toujours loin d'être ne serai-ce que moyen en post-traitement, mais cette expérience à vraiment débloqué quelques chose, et j'en suis infiniment reconnaissant aux intervenants qui ont rendu cet heureux dénouement  possible.

Surtout, cette expérimentation m'a démontré pourquoi, à mon niveau, je n'avais besoin de rien d'autre pour développer mes photos. Wink
Répondre
#6
J'utilise darktable, RawTherapee, ART (un flock de RawTherapee), Dxo PhotoLab, je n'utilise qu'un seul logiciel pour le workflow d'un RAW sauf peut-être avec Gimp en ouvrant le RAW dans darktable et faire un traitement final avec darktable mais ça devient de moins en moins utile.
J'utilise le script Lua enfuse pro pour la fusion d'exposition ou l'empilement de mise au point. Pour les panoramas, j'utilise Hugin après traitement des photos dans darktable.
Répondre
#7
Ah... Je me sens moins seul  Smile
Darktable v.3.0 - Rawtherapee v.5.7 - PC tour Intel i3-9100F - 16Go RAM - GeForce GT 710 - Nikon D3300 - Nikon 35mm f/1.8 - Sigma 17-50mm f/2.8 - Tamron macro 90mm f/2.8.
Répondre
#8
J'utilise darktable uniquement pour le développement RAW et cela est suffisant
Qui veut gravir une montagne commence par le bas  Cool
Répondre
#9
[mode inutile] Je n'utilise que darktable, et quand il me manque une fonctionnalité importante, je passe 1 an à la coder [/mode inutile]

Big Grin
Aurélien, photographe portraitiste, spécialiste calcul.
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
darktable est mon métier, pensez à m'aider :
[Image: 2FAd4rc]
Répondre
#10
Moi aussi ... je n'utilise que darktable !!

Et quand une fonctionnalité importante manque ... ben j’attends 1 an qu'Aurélien la développe Smile Big Grin Cool
darktable 2.6.3 + darktable 3.0 RC1 + Nikon D7200 + Nikon D3

Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)