Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Paramétrique et masque raster
#1
Je tombe par hasard sur ce tutoriel récent au sujet des masques raster.
Je voulais faire un commentaire sur la chaîne YouTube mais ils sont désactivés, si Alain Retière passe par ici il l'aura et précisions pour ceux qui l'auraient visionné.

Comme il est dit un masque raster n'est utilisable qu'en amont de la pile, logique seulement après qu'il ait été créé dans un module et à condition que le dit module reste actif.
Par contre l'idée de figer les paramètres d'un masque paramétrique grâce à un raster en deuxième instance sous prétexte que le paramétrique a une influence sur son propre résultat, comme c'est démontré à ~3'30" de la vidéo, n'est possible parce que le paramétrique est fait sur la sortie du module et non en entrée comme il est coutume de le faire. L'utilisation du masque sur la sortie est expliquée dans les tutos 4 et 4bis des JC-Tutos.

Accessoirement plutôt que de prendre la pipette simple pour sélectionner un gris dans le ciel, il aurait été plus simple de prendre la pipette + qui a le grand avantage de positionner les triangles selon la plage de gris sélectionnés (fonctionne aussi avec les autres canaux)
Répondre
#2
Son problème est qu'il définit le masque sur la sortie du module. S'il l'avait défini sur l'entrée, le masquage aurait été indépendant de la correction d'exposition et il se serait moins… enquiquiné.

En pratique, les masques raster ont été introduit par Tobias Ellinghaus pour un usage spécial de darktable qui est fait par sa boîte (https://www.k-lens.de/). Pour le commun des mortels, c'est assez limité.
Aurélien, photographe portraitiste, spécialiste calcul.
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
darktable est mon métier, pensez à m'aider :
[Image: 2FAd4rc]
Répondre
#3
Oui et dans son tuto suivant, là encore, il utilise la sortie du module pour définir ses masques... pourquoi faire simple quant-on peut faire compliqué !
Répondre
#4
(05-02-20, 00:16)aurelienpierre a écrit : Son problème est qu'il définit le masque sur la sortie du module. S'il l'avait défini sur l'entrée, le masquage aurait été indépendant de la correction d'exposition et il se serait moins… enquiquiné.

En pratique, les masques raster ont été introduit par Tobias Ellinghaus pour un usage spécial de darktable qui est fait par sa boîte (https://www.k-lens.de/). Pour le commun des mortels, c'est assez limité.

J'avais vu ce tuto et été effectivement intrigué que le masquage ne soit pas indépendant de la correction sans comprendre que c'était à cause du moment pour appliquer le masque.

Quels sont les usages des masques raster ?
Merci
Canon 700D / dt sur Linux Mint 19.3 Tricia 

Répondre
#5
C'est un nouveau masque apparu avec dt 3.0, il n'a pas encore son mode d’emploi.
Il est utile dans le cadre de darktable à récupérer un masque déjà créé dans un module plus bas dans le pipe.
Quelques informations complémentaires ici.
Répondre
#6
Disons que tu pourrais extraire un masque dans une zone linéaire du pipe, puis l'appliquer plus tard à un module non-linéaire (étant entendu que les masques sont plus faciles à adoucir en linéaire). Mais ça suppose d'utiliser un module "factice", juste pour extraire le masque (par exemple, un module exposition à 0 IL), donc c'est un peu du bricolage et c'est pas hyper propre.

Masque raster, ça veut dire masque pixellisé. Par opposition, tous les autres masques de darktable sont vectoriels. Il était déjà possible de partager des masques vectoriels entre modules, mais alors le masque était re-rasterisé en fonction de l'équation vectorielle à la hauteur du module dans le pipeline. C'était plus un partage de la « recette de fabrication » du masque (coordonnées/taille des formes dessinées, paramètres de fusion, etc.), avec un masque recréé à la demande.

Les masques rasterisés, c'est un partage de masque terminé, tel quel, sans recalcul.
Aurélien, photographe portraitiste, spécialiste calcul.
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
darktable est mon métier, pensez à m'aider :
[Image: 2FAd4rc]
Répondre
#7
(05-02-20, 00:04)JacoTux a écrit : Je tombe par hasard sur ce tutoriel récent au sujet des masques raster.
Je voulais faire un commentaire sur la chaîne YouTube mais ils sont désactivés, si Alain Retière passe par ici il l'aura et précisions pour ceux qui l'auraient visionné.
J'avais vu ce tuto et l'on s'ai demandé s'il fallait le publier.
Répondre
#8
Probablement pas tel quel dans les publications référencées sur le blog.
Faire des tutos est un exercice difficile de vulgarisation tout en restant prècis, il faut déjà avoir la pleine maîtrise du sujet que l'on traite et même comme ça la boulette est vite faite.
Mais c'est un bon moyen d'aller au bout d'un sujet et d'en apprendre encore plus.
Répondre
#9
Le masque raster a un usage personnel plus limité je trouve depuis particulièrement l'ajout de l'égaliseur de tons. J'ai peu utilisé le masque raster mais les rares cas où j'en ai trouvé l'usage était donc uniquement pendant quelques mois sur la version master l'année dernière. En gros, quelques cas où je souhaitais ajuster l'exposition/luminance sur une zone de l'image. Je faisais un masque via le module d'exposition (instance spécifique) pour la partie souhaitée que j'exposais donc différemment par rapport au premier module qui s'occupait de l'exposition globale de l'image. Puis même chose dans filmique, une version pour l'ensemble de l'image et quelques ajustements via une instance spécifique avec master raster pour reprendre la même partie de l'image que le module d'exposition. Globalement, je n'ai pas dû l'utiliser plus de 10 fois.

Et aujourd'hui, cet usage n'est plus vraiment nécessaire depuis l'arrivée de l'égaliseur de tons. Bref, en effet pour un usage personnel de traitement de l'image, je pense que l'utilité reste très limité (éventuellement quelques traitements artistiques).

Quant à la vidéo, vu l'usage qu'il en fait, il gagnerait du temps et de l'efficacité avec l'égaliseur de tons justement. C'est typiquement ce genre d'usage que je viens d'écrire où le masque raster n'a plus d'intérêt avec l'égaliseur de tons.
Aussi appelé Nilvus !
Ubuntu 20.04 LTS - darktable master
Répondre
#10
Merci de vos réponses.
Je vais approfondir les masques paramétriques  Tongue 
Et l'onglet masque de l'égaliseur de ton.

Ce module est fabuleux.
C'est une expérience interface homme/machine juste génial.
Même s'il y a beaucoup d'éléments techniques que je ne maîtrise pas.

J'en profite pour dire que c'est formidable d'avoir une communauté francophone aussi active dans le développement de dt.
Merci.
Canon 700D / dt sur Linux Mint 19.3 Tricia 

Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)