Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: LViatourFilmique rvb et réglage préserver les couleurs
#1
Bonjour à tous,

Je regarde les vidéos d'Aurélien Pierre sur filmique et il explique qu'il faut utiliser préserver les couleurs sur maxrvb ou norme puissance rvb.

Sur certaines photos notamment les ciels bleus cela donne parfois de meilleurs résultats mais parois aussi cela casse la lumière des ciels, j'ai des résultats aléatoires. 

Idem en soirées sur certains éclairages j'ai des rendus avec cassures de dégradés dans les hautes lumières. 

Je cherche donc à utiliser le réglage préconisé par Aurélien mais je ne suis pas satisfait sur de nombreuses images et donc j'utilse le réglage préserver les couleurs sur non. 

Pour illustrer mon propos voici une photo en soirée, en premier l'image brute sans aucun travail.  
La deuxième avec un minimum de réglages, luminosité, contraste local, réduction du bruit, balance couleurs, filmique avec réglages par défaut et gris sur 18% et préserver les couleurs sur maxrvb mais le rendu des éclairage n'est pas bon et des taches sont visibles sur les robes des femmes à droite. 

Par contre avec un profil d'entrée couleur sur rvb rec2020 lineaire en profil d'entrée et prophoto rvb en profil de travail et dans filmique préserver les couleurs sur non j'ai un rendu réaliste dans les éclairages et pas de tache dans les robes et les éclairages led sur les murs en pierre sont eux aussi plus "normaux". 

brut sans aucun module
[Image: brut.png]

Base filmique rvb préserver les couleurs sur maxrvb
[Image: filmique-max-rvb.png]

Mon réglage avec préserver les couleurs sur non:
[Image: Luc-version.png]


Ma question est donc comment régler cela quel est la meilleure approche dans filmique rvb et profil de couleur d'entrée? Ma méthode est elle correcte? 

Comment vous vous feriez? 
Voici le fichier raw d'origine:
http://luc.lucnix.be/LV0_4036.NEF

Si Aurélien passe par ici, j'ai besoin de plus de compréhension sur cette histoire de profil couleur d'entrée et de préserver les couleurs dans filmique rvb.
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre
#2
Peut-être en choississant "Norme puissance rvb" ou "maxrvb" il faut saturer un peu dans balance couleur en sortie pour avoir le même rendu que le tien en le réglant sur "non".
Si j'ai bien compris le fait de le mettre sur "non" sature et contraste en même temps ce qui ne serait pas bon.
C'est sûrement pour ça que tes jaunes sont plus saturés sur la dernière image.
Peut-être ...
Lille. Hauts de France
Distribution Linux : https://getsol.us/home/
Site web : http://www.philippedeletree.fr
Youtube : Darktable


Répondre
#3
(05-02-20, 12:09)valmy a écrit : Peut-être en choississant "Norme puissance rvb" ou "maxrvb" il faut saturer un peu dans balance couleur en sortie pour avoir le même rendu que le tien en le réglant sur "non".
Si j'ai bien compris le fait de le mettre sur "non" sature et contraste en même temps ce qui ne serait pas bon.
C'est sûrement pou ça que tes jaunes sont plus saturés sur la dernière image.
Peut-être ...
Je peux bien entendu changer la saturation le contraste et la luminosité. Mon problème n'est pas le rendu général mais les effets sur les hautes lumières cassures taches et plus aucune nuances dans les faisceaux de lumières bleues. Voir ci-dessous les zones qui posent problème:
[Image: filmique-max-rvb.png]

[Image: Luc-version.png]

J'ai beaucoup d'autres exemples ou l'utilisation de filmique rvb avec préserver les couleur actif me pose un problème de dégradé dans les hautes lumières saturées.
Et donc je me pose la question comme c'est conseillé par Aurélien pourquoi moi j'ai ce problème. Peut-être que c'est un autre réglage qui chez moi crée ce problème.

encore un exemple à gauche préserver les couleurs sur non et à droit activé   j'ai une cassure bleu gris dans les point lumineux de l’arrière plan:
[Image: Capture-d-cran-du-2020-02-05-12-41-56.png]
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre
#4
Pour les lumières bleues, as-tu essayé avec l'astuce du mixeur des canaux donnée ici par Aurélien ? Sur mes photos de soirée ça marche très très bien, alors que sans ça j'ai aussi les problèmes de cassure que tu décris. (Ces problèmes ne sont pas liés à la préservation de la couleur, mais à un défaut de la manière dont marche le profil de couleur d'entrée qui peut produire des valeurs négatives notamment lorsque des zones sombres sont éclairées par une lumière très bleue. Dans ton réglage, c'est le changement de profil de couleur d'entrée qui te permet d'avoir un meilleur résultat, pas l'absence de préservation des couleurs : avec les profils d'entrée lineaires REC709 et REC2020 on ne peut pas obtenir de valeurs négatives en sortie s'il n'y en a pas en entrée.)
https://discuss.pixls.us/t/darktable-3-0...tion/15864
Répondre
#5
(05-02-20, 12:46)rawfiner a écrit : Pour les lumières bleues, as-tu essayé avec l'astuce du mixeur des canaux donnée ici par Aurélien ? Sur mes photos de soirée ça marche très très bien, alors que sans ça j'ai aussi les problèmes de cassure que tu décris. (Ces problèmes ne sont pas liés à la préservation de la couleur, mais à un défaut de la manière dont marche le profil de couleur d'entrée qui peut produire des valeurs négatives notamment lorsque des zones sombres sont éclairées par une lumière très bleue. Dans ton réglage, c'est le changement de profil de couleur d'entrée qui te permet d'avoir un meilleur résultat, pas l'absence de préservation des couleurs : avec les profils d'entrée lineaires REC709 et REC2020 on ne peut pas obtenir de valeurs négatives en sortie s'il n'y en a pas en entrée.)
https://discuss.pixls.us/t/darktable-3-0...tion/15864

oui j'ai essayé mais le rendu n'est pas terrible sur d'autres couleurs. 

Le profil de couleur d'entrée à en effet une grande importance mais les défauts sur les hautes lumières sont aussi lié à filmique.

Exemple ici ou tout est identique y compris le profil d'entrée  sauf la réservation des haute lumière dans filmique et le problème est bien là à droite:
[Image: Capture-d-cran-du-2020-02-05-12-58-28.png]
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre
#6
C'est pas simplement ta saturation dans filmic qui est trop faible ? (Tu peux entrer des valeurs plus élevées que la limite affichée via un clic droit et en tapant la valeur au clavier si besoin)
Répondre
#7
(05-02-20, 13:36)rawfiner a écrit : C'est pas simplement ta saturation dans filmic qui est trop faible ? (Tu peux entrer des valeurs plus élevées que la limite affichée via un clic droit et en tapant la valeur au clavier si besoin)

dans filmique avec la valeur saturation max c'est un rien mieux, mais il y a quand-même des cassures de dégradé. 

Le meilleur résultat que j'ai pour le moment est avec profil couleur standard par défaut, mixeur de canaux réglé à la Aurélien et filmique sur préserver les couleurs sur non. 
Mais dès que j'active la préservation des couleurs dans filmique cela sali les hautes lumières saturées.

Voici le mieux que j'ai eu avec le réglage mixeur de canaux d'Aurélien:
[Image: Capture-d-cran-du-2020-02-05-13-52-35.png]
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre
#8
Ce résultat me parait bien !
Si le curseur de saturation ne suffit pas, tu peux essayer de faire de la place aux hautes lumières en bougeant le point blanc dans filmique.
Répondre
#9
(05-02-20, 14:08)rawfiner a écrit : Ce résultat me parait bien !
Si le curseur de saturation ne suffit pas, tu peux essayer de faire de la place aux hautes lumières en bougeant le point blanc dans filmique.
rien à faire une fois activé dans filmique préserver les couleurs j'ai les hautes lumières saturées sales. Avec certains réglages c'est atténué mais toujours moins bon qu'avec le réglage sur non. 

Donc j'ai un réglage qui fonctionne bien mais je n'ai toujours pas compris pourquoi c'est moins bien avec le réglage conseillé chez moi....
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre
#10
Salut Luc !

Il faut bien comprendre, d'abord, que toute la chaîne graphique (ICC mais pas seulement) est construite autour d'une hypothèse fondamentale : la lumière de la scène est blanche. Ça veut notamment dire qu'à 100 % de luminance (par rapport au blanc de l'écran ou du papier), la saturation tombe à 0 %, et on a des valeurs RGB achromatiques (R = G = B = presque 1). Pour afficher ce 100 % de luminance, sur le papier photo, il suffit donc… de ne rien faire (laisser le papier vierge), ou sur écran, d'allumer à fond toutes les DEL RGB (et éventuellement les DEL blanches du rétro-éclairage).

Avec des hautes lumières colorées, on sort de cette hypothèse de travail car le 100 % de luminance n'est plus achromatique, et comme le papier est blanc, et que notre écran est déjà allumé à pleine puissance, on ne peut rien faire : on est hors gamut.

De plus, le métamérisme du capteur vient compliquer les choses car il ne se superpose pas au métamérisme humain (https://fr.wikipedia.org/wiki/Couleur_m%...am%C3%A8re). Donc il se peut que le capteur ait « vu » du magenta quand toi, tu te souviens avoir vu du bleu, et comme les profils de couleur d'entrée sont des approximations optimisées pour les teintes de peau (rouge-orange à faible saturation) autour du gris moyen, la récupération du bleu (couleur complémentaire) est un challenge pratiquement impossible.

Dans ces conditions non standard, la plupart des conseils que j'ai donnés par rapport à filmique ne s'appliquent plus directement, il va falloir trafiquer l'image manuellement pour que ça marche.

Maintenant qu'on a posé le problème, pour le résoudre, on a 3 stratégies de mappage des couleurs très lumineuses :
1. désaturer les hautes lumières, pour garder la luminosité, et la teinte si possible, mais faire rentrer ces bleus au chausse-pied (c'est l'intention "colorimétrie relative" des profils ICC)
2. assombrir les hautes lumières, pour garder la saturation, et la teinte si possible, mais faire rentrer ces bleus au chausse-pied (c'est l'intention "saturation" des profils ICC)
3. tenter une approche hybride des deux précédentes (c'est l'intention perceptuelle des profils ICC).

La raison pour laquelle filmique sans préservation de la couleur marche mieux ici, c'est qu'il désature les hautes lumières par effet secondaire (comme n'importe quelle courbe de contraste appliquée séparément sur les 3 canaux RGB). Donc on est dans la stratégie 1., à la différence qu'il va aussi faire dévier la teinte. À la limite, si ça marche comme ça, fait ça.

Pour que ça marche avec filmique et la préservation des couleurs, il faut une étape additionnelle de désaturation spécifique du bleu, qui peut être accomplie via le mixeur de canaux (et les réglages que j'ai donnés), mais qui va peut-être devoir être renforcée en intensité, par rapport à mes réglages, et probablement masquée en HSL pour être limitée aux tons bleus.
Aurélien, photographe portraitiste, spécialiste calcul.
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
darktable est mon métier, pensez à m'aider :
[Image: 2FAd4rc]
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)