Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: aurelienpierresondage sur la base d'utilisateurs darktable
#21
Personnellement je ne pense pas qu'il faille faire une dichotomie entre riche et mois riche. Le logiciel Libre est essentiellement utilisé à partir du moment ou les personnes ont une idée de ce que la liberté veut dire et aussi pas assez "minables" pour pirater des softs payants (c'est ce qui m'exaspère le plus, lorsque je vois des personnes passer des heures à s'échanger des astuces pour profiter des produits d'Adobe ou de M$ gratuitement le tout en arguant que le changement prends du temps!!!!). Donc c'est plus une philosophie qu'un acte tourné autour de l'argent je pense et une philosophie de vie est toujours très difficile à faire comprendre ou à partager.

C'est peut être moi, mais je n'ai pas quitté Adobe parce que le produit était mauvais. J'ai utilisé Lightroom pendant des années et même dispensé des formations gratuitement. Le logiciel était excellent et l'est encore. Mais le passage à l'abonnement, l'obligation de conserver une partition Windows, non cela était de trop. Lorsque j'ai migré vers dt ça à été une baisse de productivité et de qualité (dt 1.4 n'est pas ce que l'on connaît aujourd'hui avec la v3.0) mais je me suis retrousser les manches pour me libérer.
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#22
La seule notion où l'argent arrive ici est sur la pratique photo avancée, non pas sur le logiciel mais sur l'investissement matériel. Même si évidemment la réalité n'est pas aussi binaire que ça. En dehors de cette nuance, sur le choix d'un logiciel (si on se cadre du cadre photo et du budget du matériel) est bien évidemment surtout lié à d'autres facteurs et pas celui de l'argent. D'ailleurs, pour un logiciel si c'était uniquement une question d'argent, vu le niveau de vie de la majorité de la population, le libre serait bien plus développé.
Aussi appelé Nilvus !
Ubuntu 20.04 LTS - darktable master - Macbook pro fin 2013 13"
Répondre
#23
Quelques mots sur le thème de la résistance à passer à l'univers du libre. Ce qui est dit plus haut : résistance au changement, marketing des fournisseurs traditionnels, image de marque, ... Tout cela est vrai. Je pense toutefois qu'il y a un élément que les aficionados du libre (avec tout le respect) sous-estiment : c'est la somme de connaissances informatiques à acquérir pour s'y sentir à l'aise. Je me permets d'illustrer cela par mon cas personnel. Je suis venu à darktable, non pas parce qu'il était libre ou gratuit mais parce que, dans ma recherche d'alternatives à Lr, il a été celui qui me semblait le mieux répondre à mes besoins en terme de fonctionnalités. J'ai investi avec plaisir et intérêt du temps pour découvrir et maitriser le logiciel qui me donne satisfaction. Ce faisant, j'ai aussi découvert le monde du libre que je connaissais assez mal. Même si j'ai parfois été critique ici, j'y ai découvert beaucoup d'aspects intéressants autour, pour faire simple, de la "philosophie" du libre, éléments qui ont fini par me donner envie de passer à Linux. Et pourtant je suis toujours sous Windows. Pourquoi ? J'ai entamé le processus, parcouru des forums, visionné des tutos et fait quelques tests. Au bout d'un moment j'ai abandonné l'idée. La raison principale est que je suis arrivé à la conclusion que j'allais devoir passer beaucoup de temps sur des sujets purement informatiques ce que je ne souhaitais pas faire (passer du temps en formation sur des sujets photos OK, le faire sur de l'informatique non, ce n'est pas mon centre d'intérêt). Ça m'a paru être un effort excessif et en outre pour un résultat incertain. Je sus prêt à entendre que je m'y suis mal pris ou que je suis tombé sur les mauvaises sources d'informations, reste que c'est mon parcours et mon ressenti et que je ne pense pas être le seul. Et encore, j'ai un certain vécu en matière de systèmes d'information, il y a probablement beaucoup de personnes pour qui la montagne est plus haute à gravir que pour moi.Certaines des discussions ici autour des mérites de telle ou telle distribution ou des difficultés de trouver un package de distribution fiable au sortir des nouvelles versions de dt m'ont d'ailleurs renforcé dans mon ressenti.

Voilà, c'est juste un avis, en toute amitié et avec beaucoup de respect et d'admiration pour ce que la communauté fait de darktable.
Amicalement,

Georges

Version 3.0.0 sous Windows
Boitier Fujifilm X-T3




Répondre
#24
(23-03-20, 23:09)GM1901 a écrit : Quelques mots sur le thème de la résistance à passer à l'univers du libre. Ce qui est dit plus haut : résistance au changement, marketing des fournisseurs traditionnels, image de marque, ... Tout cela est vrai. Je pense toutefois qu'il y a un élément que les aficionados du libre (avec tout le respect) sous-estiment : c'est la somme de connaissances informatiques à acquérir pour s'y sentir à l'aise. Je me permets d'illustrer cela par mon cas personnel. Je suis venu à darktable, non pas parce qu'il était libre ou gratuit mais parce que, dans ma recherche d'alternatives à Lr, il a été celui qui me semblait le mieux répondre à mes besoins en terme de fonctionnalités. J'ai investi avec plaisir et intérêt du temps pour découvrir et maitriser le logiciel qui me donne satisfaction. Ce faisant, j'ai aussi découvert le monde du libre que je connaissais assez mal. Même si j'ai parfois été critique ici, j'y ai découvert beaucoup d'aspects intéressants autour, pour faire simple, de la "philosophie" du libre, éléments qui ont fini par me donner envie de passer à Linux. Et pourtant je suis toujours sous Windows. Pourquoi ? J'ai entamé le processus, parcouru des forums, visionné des tutos et fait quelques tests. Au bout d'un moment j'ai abandonné l'idée. La raison principale est que je suis arrivé à la conclusion que j'allais devoir passer beaucoup de temps sur des sujets purement informatiques ce que je ne souhaitais pas faire (passer du temps en formation sur des sujets photos OK, le faire sur de l'informatique non, ce n'est pas mon centre d'intérêt). Ça m'a paru être un effort excessif et en outre pour un résultat incertain. Je sus prêt à entendre que je m'y suis mal pris ou que je suis tombé sur les mauvaises sources d'informations, reste que c'est mon parcours et mon ressenti et que je ne pense pas être le seul. Et encore, j'ai un certain vécu en matière de systèmes d'information, il y a probablement beaucoup de personnes pour qui la montagne est plus haute à gravir que pour moi.Certaines des discussions ici autour des mérites de telle ou telle distribution ou des difficultés de trouver un package de distribution fiable au sortir des nouvelles versions de dt m'ont d'ailleurs renforcé dans mon ressenti.

Voilà, c'est juste un avis, en toute amitié et avec beaucoup de respect et d'admiration pour ce que la communauté fait de darktable.

D'accord avec toi. J'ai quitté Windows il y a longtemps pour échapper à Microsoft qui faisait ce qu'il voulait dans mon ordinateur sans mon consentement. C'est peut-être un peu moins vrai aujourd'hui, peut-être. Mais en entrant dans le monde du Libre, on s'aperçoit que ce n'est pas idéal non plus. Liberté certes mais les contreparties sont impossibles à gérer pour le grand public dans ce joyeux bordel des distributions, paquets et dépots.
Lille. Hauts de France
Distribution Linux : https://getsol.us/home/
Site web : http://www.philippedeletree.fr
Youtube : Darktable


Répondre
#25
> c'est la somme de connaissances informatiques à acquérir pour s'y sentir à l'aise.

Je pense que le problème est souvent que l'on compare un ordi préinstallé avec Windows et la nécessité d'installer Linux seul.

Sinon, franchement je suis en désaccord profond avec toi. J'ai plusieurs personnes de ma famille sous Linux et aucun n'a la fibre d'informaticien. Ils utilisent tout les jours Linux sans aucun soucis pour les mêmes gestes qu'ils auraient faits avec Windows.
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#26
(24-03-20, 08:11)pascal a écrit : > c'est la somme de connaissances informatiques à acquérir pour s'y sentir à l'aise.

Je pense que le problème est souvent que l'on compare un ordi préinstallé avec Windows et la nécessité d'installer Linux seul.

Sinon, franchement je suis en désaccord profond avec toi. J'ai plusieurs personnes de ma famille sous Linux et aucun n'a la fibre d'informaticien. Ils utilisent tout les jours Linux sans aucun soucis pour les mêmes gestes qu'ils aurait fait avec Windows.

+1 c'est exactement la même chose chez moi ... Smile
darktable 2.6.3 + darktable 3.0 RC1 + Nikon D7200 + Nikon D3

Répondre
#27
Je suis d'accord avec les deux réponses précédentes, Tout va bien avec Linux tant que l'on ne fait pas de modifications de versions ou de matériel comme les imprimantes, là ça se complique vite. Mais si on veut approfondir ses connaissances, en tant que non informaticien, on est vite perdus, (je vais dans un club Linux, je vois les progrès très lents des adhérents) d'autant plus si on n'est pas à l'aise avec l'anglais technique de l'informatique. Mais bon, quand tout fonctionne, avec pour ma part Ubuntu 18.04 LTS c'est du bonheur ! De temps en temps, je retrouve Windows et là ce n'est plus la même histoire ! AH ! ces mises à jour, GRRRR !!!!

Pour darktable, c'est un logiciel qui demande du temps, or, de nombreuses personnes de mon entourage ou de mon club photo, soit comme dit précédemment manquent de moyens pour acheter le matériel pour faire sérieusement de la photo, soit, sont occupées dans de nombreuses activités en dehors de la photo et ne peuvent consacrer suffisamment d' heures par semaine à cette activité ou encore, utilisent des logiciels commerciaux qu'il utilisent depuis plusieurs années et ont du mal à essayer autre chose, mais dans ces cas ils ont les moyens financiers.
De toute façon il faut de la diversité pour contenter tout le monde.
Répondre
#28
(23-03-20, 23:09)GM1901 a écrit : Quelques mots sur le thème de la résistance à passer à l'univers du libre. Ce qui est dit plus haut : résistance au changement, marketing des fournisseurs traditionnels, image de marque, ... Tout cela est vrai. Je pense toutefois qu'il y a un élément que les aficionados du libre (avec tout le respect) sous-estiment : c'est la somme de connaissances informatiques à acquérir pour s'y sentir à l'aise. Je me permets d'illustrer cela par mon cas personnel. Je suis venu à darktable, non pas parce qu'il était libre ou gratuit mais parce que, dans ma recherche d'alternatives à Lr, il a été celui qui me semblait le mieux répondre à mes besoins en terme de fonctionnalités. J'ai investi avec plaisir et intérêt du temps pour découvrir et maitriser le logiciel qui me donne satisfaction. Ce faisant, j'ai aussi découvert le monde du libre que je connaissais assez mal. Même si j'ai parfois été critique ici, j'y ai découvert beaucoup d'aspects intéressants autour, pour faire simple, de la "philosophie" du libre, éléments qui ont fini par me donner envie de passer à Linux. Et pourtant je suis toujours sous Windows. Pourquoi ? J'ai entamé le processus, parcouru des forums, visionné des tutos et fait quelques tests. Au bout d'un moment j'ai abandonné l'idée. La raison principale est que je suis arrivé à la conclusion que j'allais devoir passer beaucoup de temps sur des sujets purement informatiques ce que je ne souhaitais pas faire (passer du temps en formation sur des sujets photos OK, le faire sur de l'informatique non, ce n'est pas mon centre d'intérêt). Ça m'a paru être un effort excessif et en outre pour un résultat incertain. Je sus prêt à entendre que je m'y suis mal pris ou que je suis tombé sur les mauvaises sources d'informations, reste que c'est mon parcours et mon ressenti et que je ne pense pas être le seul. Et encore, j'ai un certain vécu en matière de systèmes d'information, il y a probablement beaucoup de personnes pour qui la montagne est plus haute à gravir que pour moi.Certaines des discussions ici autour des mérites de telle ou telle distribution ou des difficultés de trouver un package de distribution fiable au sortir des nouvelles versions de dt m'ont d'ailleurs renforcé dans mon ressenti.

Voilà, c'est juste un avis, en toute amitié et avec beaucoup de respect et d'admiration pour ce que la communauté fait de darktable.

Je suis relativement d'accord avec GM1901,
Comme lui j'ai cherché une alternative à Lightroom quand celui-ci est devenu payant au mois et darktable c'est présenté à moi comme la solution de remplacement à LR.
Comme dt ne fonctionnait à cette époque que sur Linux j'ai opté pour l'installation de Ubuntu 18.04 LTS, grâce au sérieux coup de main que m'a donné JPG54 que je remercie à nouveau, cela ne fut que du bonheur.
En parallèle j'ai investi à cette époque dans un ordinateur portable de faible capacité pour une application qui se dénomme "Family Hotel" qui ne fonctionne que sous widows.
Depuis j'ai à nouveau investi dans un ordinateur portable plus performant que le précédent et grâce à mon gendre il a pu me l'installer en dual-boot. Car j'utilise aussi des logiciels de conception mécanique tel que Autocad, calcul de RdM, Solidworks.. Logiciels dont je n'ai pas trouvé d'équivalent sur Linux.

Voilà mon commentaire sur le sondage qu'Aurélien Pierre a créé.
Longue vie à darktable et aux développeurs de celui-ci.
Portez-vous bien et prenez soin de vous
Centaure
Photographe amateur
Incompétent en informatique

"Il y a deux personnes dans une image: 
le photographe et le spectateur" (Ansel Adams)

Mon Site photo
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)