Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: PrimusDéveloppement de DNG de smartphones
#1
Premier sujet.

Je suis en train de tester un Google Pixel 3a et j'aurais besoin d'un coup de main pour le développement. Ce smartphone disposant de l'enregistrement au format DNG, je voulais savoir ce qu'il avait dans le ventre et le rendu des fichiers bruts est exécrable comparé aux JPG directs, ce qui n'est bien entendu pas normal. C'est pas que ce soit très important, c'est juste par curiosité, mais je voudrais savoir ce qu'on peut tirer des DNG des smartphones (surtout que ce modèle est loin d'être le premier venu) dans DT et si il existe des presets de développement de base créés pour tel ou tel modèle. Je joins deux photos pour se rendre compte : la première, le DNG, sortie de DT avec paramètres initiaux du logiciel ; la seconde, sortie JPG faite par le soft du smartphone. J'ai également fait quelques essais de réglage mais n'étant pas du tout satisfait, je ne joins pas le résultat.

Merci.

[Image: IMG-20200312-122942.jpg]

[Image: IMG-20200312-122942b.jpg]
Répondre
#2
De nombreuses fois aborder sur le forum, c'est tout à fait normal qu'un DNG ouvert avec darktable n'est pas le même rendu que le JPeg de l'appareil. Si tu veux une aide, mets le DNG en téléchargement sur FramaDrop par exemple.
Répondre
#3
En fait il ne s'agit pas tellement de rendu mais d'aspect général bien plus aux antipodes du JPG qu'avec un RAW de reflex (c'est la première fois que je teste un DNG de smartphone).

Je vais donc mettre ce DNG à disposition mais faudrait que je retire avant la localisation GPS, si c'est possible depuis DT. Sinon j'en posterai une autre.
Répondre
#4
Tu peux mettre le lien en M.P. pour que ce soit privatiser. Peut-être avec ExifTool.
Répondre
#5
Avec ExifTool cette commande ne fonctionne pas :

Code :
exiftool -geotag= primus_test.dng

J'ai donc dû tout virer.

Lien DNG : https://framadrop.org/r/37MleZKB3U#MRuJd.../184g1FgZM=
Répondre
#6
Bonjour, comme le rappelle @jpg54 le JPG issu d'un boîtier est le résultat d'un traitement effectué par le logiciel du fabricant. Dans ce cas précis le fait "aspect général bien plus aux antipodes du JPG qu'avec un RAW de reflex" montre seulement que le traitement effectué par le smartphone est bien plus lourd que celui effectué par le reflex auquel tu fais allusion, encore que certains choix de rendu produisent des résultats étonnants. Sur l'exemple que tu montres - passé par GIMP et donc pas complètement d'origine - il apparaît un virage des verts vers le jaune - avec un effet secondaire : l'affaiblissement du bleu des petites fleurs - accompagné d'une augmentation de la saturation et d'un fort renforcement de la netteté. Que ceci plaise ou pas est une question personnelle.
Le fait que ce soit un DNG, qui est un RAW, n'intervient pas ici. On peut le traiter comme on veut.
Répondre
#7
(12-03-20, 13:32)Primus a écrit : .../... le rendu des fichiers bruts est exécrable comparé aux JPG directs, ce qui n'est bien entendu pas normal .../...

Non là je pense que tu prends le problème à l'envers.
C'est le rendu JPG qui est exécrable par rapport à un JPG d'un boîtier photo, le DNG est ce qu'il est fonction du capteur embarqué (faible dynamique) mais néanmoins pas pire ni mieux que ce que produit un capteur d'un boîtier photo.
Donc se traitera de la même façon dans darktable... au problème près de la correction de l'optique, distorsion et vignetage pas simple à corriger tant que le smartphone sera absent de lensfun.

Il faut bien considérer que le public ciblé n'est pas le même, comme le dit très justement cholma.
Le JPG du pixel 3A produit un développement claquant et saturé à souhait en couleur ce que demande le public qui en fait son appareil photo, c'est sûr que comparé à un JPG issu des hauts gammes des meilleurs fabricants APN il y a un monde, sauf que là ils s'adressent à des gens qui veulent un rendu au plus proche de la réalité tant en colorimétrie qu'en saturation, etc... bien moins flatteur en général.

Les marchands de TV connaissent bien la technique pour vider leur stock de matos bientôt discontinué, on booste contraste et saturation de la TV en présentation entre deux autres où on aura fait l'inverse... et hop on va pouvoir bientôt déballer le nouveau modèle.

Ce n'est pas une critique particulière des sorties JPG du pixel 3A, la concurrence est dans le même registre, y compris celle des APN à petits capteurs visant le "grand public"

Il se trouve que j'ai un pixel 3A, force est de constater que leurs JPG sont sacrément travaillés, ils ne s'arrêtent pas à un simple développement, les algo semblent être capables de contextualiser certaines photos pour les traiter en conséquence selon les critères Google ou plutôt ceux à la mode afin de produire des images directement instagrammables ou facebookables Big Grin
Répondre
#8
Un petit traitement :
[Image: primus-test.jpg]
démtriçage amaze, filmique rvb, renforcer la netteté, contraste local et balance de couleur.
Répondre
#9
Je ne crois pas prendre le problème à l'envers (ça fait presque dix ans que je traite des fichiers bruts) mais j'ai été déconcerté par les DNG du Pixel 3A ; je rappelle que c'est la première fois que je testais des fichiers bruts de smartphone. Je possède un Pentax KR, boîtier de 12 MP, et ses fichiers bruts, simplement ouverts dans DT (et c'était la même chose dans LR) affichent bien autre chose et ce sans même commencer le moindre traitement. Pour un smartphone, on peut mettre ça sur le dos de la taille riquiqui du capteur, mais à mon avis l'argument ne tient pas. J'ai déjà testé des fichiers bruts issus d'un Panasonic FZ300 qui donnaient des résultats de haut vol alors que la taille de son capteur est quasi-identique à celle d'un Pixel 3a, avec également 12 MP. Quelle hypothèses en tirer ? Qu'en prise de vue pure, Google (je n'ai aucune référence pour les autres fabricants de smartphones) est pitoyable, que ses capteurs et son électronique sont merdiques ? Qu'il est incapable de sortir une photo correcte sans passer par ses traitements sur-vitaminés ? Et c'est avec de tels arguments que les fanatiques du smartphone, qui n'ont aucune culture photographique, jurent qu'ils vont bientôt surclasser tous les appareils photos, quels qu'ils soient ? Bon courage...

jpg54, est-ce que tu pourrais me fournir le fichier preset de ton développement, que je vois ce que ça donne vraiment ?
Répondre
#10
Salut,

tout à fait d'accord avec ta conclusion, pour moi le smartphone (un Redmi Note 5) est l'équivalent du bloc-notes pour les photos, même s'il ne démérite pas en conditions de lumière correctes, avec ses jpeg.
Dans la même marque, ils ont sorti un capteur de 108 Mo, "tous les matins il y a un pigeon qui se lève" Big Grin

Cordialement

François

W10 64b fam
EOS 7d et nbx obj M42, FujiX20


[Image: dt301.jpg]









Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)