Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
classement stockage export photos: échange d'expérience & workflow
#1
Bonjour,
j'utilise:
+ un dossier qui reçoit mes imports RAW de l'appareil. Je fait un premier tri avec un visualiseur de RAW pour effacer les ratées
+puis je renommne mes fichier en YYYYMMDD et classe dans un dossier RAW un dossier spécifique pour ma pellicule à importer dans DT
+ puis j'importe dans DT
+ quand j'exporte j'ai envie d'avoir un folder d'EXPORT spécifique pour les retrouver facilement, qui reprend tous les exports mais que je ne sais pas organiser.
-Soit un sous folder par type d'export (gd format, web...) puis je reprend mon classement par pellicule
-Soit un sous folder par pellicule puis par type d'export
-Soit un sous folder par pellicule puis juste un code dans le préfixe nom pour type d'export
...
Votre expérience m'intéresse car je suis au milieu du gué entre qq chose qui ne me convient pas et qq chose de nouveau
Merci d'avance.
Répondre
#2
Voici ce que je fais :
- J'importe avec RapidPhotoDownloader qui crée automatiquement les dossiers d'importation et qui renomme automatiquement les photos (Toutes ces fonctions sont configurables pour s'adapter à tes habitudes, bien sûr)
- Je trie, sélectionne, jette, gère les mots clés et les méta-données, post-traite, avec darktable. Pas besoin d'autres logiciel pour faire cela.
- J'exporte dans le dossier proposé par darktable (sous dossier darktable_exported proposé par le module export), mais j'ajoute en fin de nom un suffixe pour identifier rapidement la définition des fichiers. Exemple : Un raw nommé XYZ_1234.NEF sera exporté avec le nom XYZ_1234-1024.jpg, si la définition est de 1024 pixels sur le plus grand coté. De même il sera exporté avec le nom XYZ_1234-FS.jpg, si la définition est identique à la taille de l'original (± recadré bien sûr)
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#3
Bonjour,
J'utilise un catalogueur pour gérer ma collection, DigiKam.
Il me permet à l'import de créer la hiérarchie des dossiers, ensuite il me permet: d'incorporer les notes, les étiquettes, et je filtre ma collection avec.
Ma collection et rangée sur mon ordi par année/mois/jours et sauvegardée sur un NAS avec la même organisation. Lors de l'import je renomme mes fichiers par dates yyyy_DD_mm hh:mm et le nom du fichier de l’appareil avec son extension.
Tous mes développements se font sur DT, et j'ai un dossier d'export avec la même hiérarchie que l'import.
Tant que possible je trie mes fichiers (à garder, en attente, et jeter) à l'import.
Voila l'expérience que je réalise depuis longtemps maintenant.
A+
Répondre
#4
Bonjour flyingdd, moi aussi j'ai beaucoup tourné en rond avant de trouver une organisation qui me convienne.

Aujourd'hui voici ma méthode (sûrement encore perfectible) après des essais dans tous les sens :
- importation des images avec digikam dans un répertoire "A traiter", avec création auto des sous-répertoires et renommage automatique des fichiers (je ne fais que du RAW)
- tri, sélection, mots-clés toujours dans digikam
- import dans darktable puis post-traitement et export JPEG
- déplacement avec darktable des RAW traités vers leur emplacement de stockage définitif
- si nécessaire, ajouts de nouveaux mots-clés dans certains JPEG (N&B notamment) sous digikam et déplacement final vers leur répertoire d'accueil

Cette méthode me convient bien. Elle m'évite tout problème avec la gestion des mots-clés (digikam et dt sont configurés pour écrire systématiquement dans des fichiers sidecars xmp).
Je précise que chacun de mes répertoires d'images possède un sous-répertoire avec ses RAW
G.Eco
Joujoux : Canon EOS 6D Mark II & 60D / Fujifilm X100V
Cailloux : Canon EF 50 f1.8 II / EF 24-105 f4 L IS USM II / EF 70-200 f4 L IS USM / Tokina AT-X 11-16 f2.8 DX
Dans les choux avec : dt 3.6.1 sous Linux Mint 20.1 Ulyssa
Répondre
#5
Alors voici ma manière de fonctionner sur Ubuntu 20.04

J'ai un dossier raw, je crée un dossier pour l'import genre 2020-04-09-maison-Uccle-manoir-55
Je copie tous mon reportage dans le dossier via un lecteur usb rapide
J'importe mon dossier dans darktable (avec des tag par défaut à l'import via darktable)
Je trie dans DT via la table lumineuse,j'exporte mes photos sélectionnées et travaillée toujours dans le même dossier de sortie
Je crée sur mon disque de sauvegarde jpg un dossier dans le sous dossier photos-jpg/2020/2020-04-09-maison-Uccle-manoir-55
j'y glisse mes jpg que je renomme par lot automatiquement via les données exifs avec Gthumb
Ce dossier sera automatiquement exporté dans ma galerie web Piwigo.

Cette organisation me permet de retrouver facilement par sujet, par date, par heure.
Cette même organisation est disponible sur mon disque principal raw et jpg, mes disques de sauvegarde et sur ma galerie web avec plus de 10 ans d'historique.
Je peux don faire une recherche sur le nom, date, le sujet et e quel que soit le système, le disque ou le site web.
Exemple sur mon site web:
[Image: Capture-d-cran-du-2020-05-09-11-09-48.png]
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre
#6
Je pratique presque de la même façon, c'est simple et pratique sans se prendre trop la tête et darktable propose déjà pas mal de filtres pour retrouver beaucoup de tofs.
Répondre
#7
(09-05-20, 10:13)LViatour a écrit : Alors voici ma manière de fonctionner sur Ubuntu 20.04

J'ai un dossier raw, je crée un dossier pour l'import genre 2020-04-09-maison-Uccle-manoir-55
Je copie tous mon reportage dans le dossier via un lecteur usb rapide
J'importe mon dossier dans darktable (avec des tag par défaut à l'import via darktable)
Je trie dans DT via la table lumineuse,j'exporte mes photos sélectionnées et travaillée toujours dans le même dossier de sortie
Je crée sur mon disque de sauvegarde jpg un dossier dans le sous dossier photos-jpg/2020/2020-04-09-maison-Uccle-manoir-55
j'y glisse mes jpg que je renomme par lot automatiquement via les données exifs  avec Gthumb
Ce dossier sera automatiquement exporté dans ma galerie web Piwigo.

Tu pourrais même réduire ces étapes. En important depuis ton appareil photo ou via la carte SD si tu as un lecteur de cartes mémoire. darktable dans ce cas, à l'import depuis le boitier ou la carte (donc via rechercher un appareil...) peut importer tes images, créer le dossier que tu veux, mettre le nom que tu souhaites avec les balises type $EXIF_YEAR, etc...
Pour ça, les options de session sont à paramétrer comme tu le souhaites. C'est ce que je fais depuis le début et c'est diablement efficace.

Et idem à l'export.
Aussi appelé Nilvus !
Debian Sid - darktable master
Répondre
#8
Moi j'utilise toujours LR qui fait cela très bien, en plus il peut développer les RAW très rapidement, ok je  Arrow
Big Grin
Cordialement
François


EOS 1Ds, 7D, #M42, FujiX20, W10

Flickr

[Image: dt390-1468.jpg]











Répondre
#9
Tsss, tsss, tsss. Je crois que tu t'es trompé de forum
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#10
(09-05-20, 12:14)FrançoisH a écrit : Moi j'utilise toujours LR qui fait cela très bien, en plus il peut développer les RAW très rapidement, ok je  Arrow
Big Grin

Ha oui? Merde faut que je teste ce programme, jamais entendu parler c'est nouveau?  Big Grin
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)