Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: minimooseGestion bibliothèque, mises à jour et sauvegarde
#1
Bonjour à tous,

Le confinement m'a donné du temps pour apprendre à mieux utiliser Darktable grâce à la multitude de tutoriels disponibles sur internet (j'en profite d'ailleurs pour remercier tous ceux qui les font, tout comme les développeurs) et je rencontre aujourd'hui plusieurs difficultés qui s’entremêlent et j’aimerais avoir vos conseils.

Cela fait 3 ans que je me suis mis à la photo et j'ai bien chopé le virus (le bon, pas l'autre). J'ai donc des milliers de photos. 

1ère difficulté:
Au début je ne shootait qu'en jpeg, puis je me suis mis au Raw+Jpeg, puis Raw uniquement et puis parfois à nouveau Raw+Jpeg. Bref, je me cherche toujours un peu de ce côté là. 
L'avantage du Jpeg est qu'il me donne une indication de ce à quoi ressemblait ma prise de vue avant que je n'aille trop loin dans le développement du Raw. Le 2e avantage est d'avoir un jpeg tout fait quand la photo est correcte pour un souvenir et ça fait donc un développement en moins à faire. L'inconvénient du Raw+Jpeg, c'est qu'avec mon hybride, je vois dans le viseur le rendu de la photo jpeg qui inclus des options qui n'affectent pas le Raw (le DRO sur Sony principalement) et qui me conduisent à ne pas exposer mes photos de manière optimale. Et si je désactive ces options, les jpeg sont moins bons et n'ont plus beaucoup d'intérêt.
Une fois dit tout ça, je ne sais pas si je dois stocker mes raw et mes jpeg dans le même dossier ou non. J'ai fais un essai avec un dossier avec mes jpeg et un sous-dossier avec mes raw. Mais je n'arrive pas à afficher les raw et les jpegs en même temps dans la table lumineuse.

2e difficulté:
La sauvegarde de mes photos. Elles sont aujourd'hui sur le DD de mon PC et ça me va bien. Même en déplacement, j'y ai accès. J'ai une copie de sauvegarde sur 2 DD externes. Je fais mes copies en "brut" avec windows mais je ne sais pas si c'est la bonne méthode. Car il m'arrive, pour faire de la place sur mon PC, de n'y garder que les Jpeg de certains dossiers. Et j'ai peur qu'en faisant les mises à jour de mes sauvegardes sur DD externes, je ne finisse pas y effacer les Raw.

3e difficulté:
A force d'apprentissage du développement avec Darktable, mes rendus sont aujourd'hui bien plus qualitatifs qu'à mes débuts. Il m'arrive donc de re-développer d'anciennes photos qui me tiennent à coeur. Jusqu'ici tout va bien. Mais comment faire la sauvegarde de ce travail proprement (retour à la difficulté numéro 2).

J'ai trouvé FreeFileSync, un logiciel de synchronisation qui pourrait peut-être m'aider, mais j'ai quand même peur de faire des bêtises. Copie miroir, mise à jour, synchronisation 2 way...? Que choisir?

Quels conseils me suggérez-vous?
Répondre
#2
(19-05-20, 12:20)minimoose a écrit : 1ère difficulté:
Au début je ne shootait qu'en jpeg, puis je me suis mis au Raw+Jpeg, puis Raw uniquement et puis parfois à nouveau Raw+Jpeg. Bref, je me cherche toujours un peu de ce côté là. 
L'avantage du Jpeg est qu'il me donne une indication de ce à quoi ressemblait ma prise de vue avant que je n'aille trop loin dans le développement du Raw. Le 2e avantage est d'avoir un jpeg tout fait quand la photo est correcte pour un souvenir et ça fait donc un développement en moins à faire. L'inconvénient du Raw+Jpeg, c'est qu'avec mon hybride, je vois dans le viseur le rendu de la photo jpeg qui inclus des options qui n'affectent pas le Raw (le DRO sur Sony principalement) et qui me conduisent à ne pas exposer mes photos de manière optimale. Et si je désactive ces options, les jpeg sont moins bons et n'ont plus beaucoup d'intérêt.
Une fois dit tout ça, je ne sais pas si je dois stocker mes raw et mes jpeg dans le même dossier ou non. J'ai fais un essai avec un dossier avec mes jpeg et un sous-dossier avec mes raw. Mais je n'arrive pas à afficher les raw et les jpegs en même temps dans la table lumineuse.
Le JPEG est l'interprétation de la scène par ton appareil, c'est "un" développement parmi d'autres. Je te conseille de shooter en RAW qui est le fichier de données brutes de ton capteur, à partir duquel tu pourras travailler ton image finale selon ton développement. Après, si cela t'aide d'avoir un JPEG appareil comme base ou comme solution de facilité pour les photos souvenirs, pourquoi pas ?
Pour le stockage, moi je sépare les RAW des JPEG en les classant comme toi dans un sous-répertoire.

(19-05-20, 12:20)minimoose a écrit : 2e difficulté:
La sauvegarde de mes photos. Elles sont aujourd'hui sur le DD de mon PC et ça me va bien. Même en déplacement, j'y ai accès. J'ai une copie de sauvegarde sur 2 DD externes. Je fais mes copies en "brut" avec windows mais je ne sais pas si c'est la bonne méthode. Car il m'arrive, pour faire de la place sur mon PC, de n'y garder que les Jpeg de certains dossiers. Et j'ai peur qu'en faisant les mises à jour de mes sauvegardes sur DD externes, je ne finisse pas y effacer les Raw.
Les RAW sont tes "négatifs" numériques, ce sont eux les plus précieux et donc à eux que tu dois faire le plus attention. Raison pour laquelle il est prudent de les garder dans des répertoires séparés.

(19-05-20, 12:20)minimoose a écrit : 3e difficulté:
A force d'apprentissage du développement avec Darktable, mes rendus sont aujourd'hui bien plus qualitatifs qu'à mes débuts. Il m'arrive donc de re-développer d'anciennes photos qui me tiennent à coeur. Jusqu'ici tout va bien. Mais comment faire la sauvegarde de ce travail proprement (retour à la difficulté numéro 2).
L'avantage d'un dérawtiseur comme darktable, c'est qu'il effectue un travail non-destructif : ton fichier RAW n'est jamais modifié, tes étapes de développement étant stockées en BDD et éventuellement dans un fichier compagnon xmp. Tu peux donc faire autant de développements que tu veux à partir d'un même RAW en repartant du fichier de base. Utilise pour cela le clonage, qui crée une copie virtuelle de ton RAW pour y appliquer un nouveau développement

(19-05-20, 12:20)minimoose a écrit : J'ai trouvé FreeFileSync, un logiciel de synchronisation qui pourrait peut-être m'aider, mais j'ai quand même peur de faire des bêtises. Copie miroir, mise à jour, synchronisation 2 way...? Que choisir?
FreeFileSync est très bon ! En matière de photo, et compte tenu de ce qui a été dit précédemment, la mise à jour te garantit de ne rien effacer sur le HDD externe mais à toi de voir si c'est ce que tu veux Si tu utilises le miroir, si tu as effacé un fichier, il l'effacera aussi sur la copie. De toute façon, une fois comparé les deux disques, FreeFileSync te présente un résumé des actions qu'il va faire, à toi de vérifier si c'est bien ce que tu veux
G.Eco
Joujoux : Canon EOS 6D Mark II & 60D / Fujifilm X100V
Cailloux : Canon EF 50 f1.8 II / EF 24-105 f4 L IS USM II / EF 70-200 f4 L IS USM / Tokina AT-X 11-16 f2.8 DX
Dans les choux avec : dt 3.0.2 sous Linux Mint 19.3 Tricia
Répondre
#3
Bonjour,

je n'utilise pour ma part que du RAW, quand je vois le jpeg de mon boitier en deça d'un traitement de moins de 2 min sur dt, c'est de la place sur le dd perdue pour moi.

En sauvegarde, tout dépend de ta pratique :

* un seul poste de travail = > sauvegarde unidirectionnelle type rsync
* plusieurs postes de travail => bidirectionnel sur un disque partagé type nas pour récupérer les différents avancements type unison

En tout cas, il vaut mieux garder les raw que les jpeg, pour le développement et la paternité des photos.

Dans mon cas, même si un seul poste, j'utilise unison car il gère les médias externes. Bon après je suis sous linux.

En sachant aussi que 3 copies sur 2 types de stockage dont 1 dans un autre endroit, cela sécurise le stockage, ce que tu fais. Je suis jamais arrivé au dernier point.

Bon AM
Répondre
#4
Merci pour vos réponses.
J'ai commencé à faire du ménage et à organiser ma phototèque. Je synchronise les changements sur mes différents disques durs dossier par dossier pour éviter toute erreur. Mais c'est long.

J'observe 2 choses qui m’embêtent un peu:
- d'abord, comme mon ménage passe par la suppression de toutes les photos ratées ou inintéressantes, j'utilise la fonction "poubelle" de dt. Les photos sont effectivement supprimées mais leurs fichiers xmp restent sur le disque et l'encombrent inutilement. Y a-t-il une option pour supprimer le xmp en même temps que l'image?
- ensuite, une fois les jpeg et les raws mis dans 2 dossiers différents, dt ne semble plus capable de les grouper dans la table lumineuse. Est-ce normal?

Bonne journée
Répondre
#5
(26-05-20, 15:32)minimoose a écrit : - d'abord, comme mon ménage passe par la suppression de toutes les photos ratées ou inintéressantes, j'utilise la fonction "poubelle" de dt. Les photos sont effectivement supprimées mais
leurs fichiers xmp restent sur le disque et l'encombrent inutilement. Y a-t-il une option pour supprimer le xmp en même temps que l'image?
- Étonnant, chez moi la suppression d'une image via la fonction poubelle supprime bien l'image et le xmp associé

(26-05-20, 15:32)minimoose a écrit : - ensuite, une fois les jpeg et les raws mis dans 2 dossiers différents, dt ne semble plus capable de les grouper dans la table lumineuse. Est-ce normal?
- Oui il me semble que c'est normal. darktable organise ses images à travers des "pellicules", sortes de dossiers virtuels dont le nom est dérivé de celui du dossier sur le disque (cf manuel darktable 3.0-fr, §2.2.1) donc deux dossiers différents correspondent pour dt à deux pellicules différentes.
Pour ma part cela ne me pose pas de problème car comme je l'ai dit plus haut seuls m'importent les RAW et les fichiers xmp associés. Je n'ai jamais besoin de retravailler sur les jpeg dans la table lumineuse.
G.Eco
Joujoux : Canon EOS 6D Mark II & 60D / Fujifilm X100V
Cailloux : Canon EF 50 f1.8 II / EF 24-105 f4 L IS USM II / EF 70-200 f4 L IS USM / Tokina AT-X 11-16 f2.8 DX
Dans les choux avec : dt 3.0.2 sous Linux Mint 19.3 Tricia
Répondre
#6
(27-05-20, 05:32)G.Eco a écrit :
(26-05-20, 15:32)minimoose a écrit : - d'abord, comme mon ménage passe par la suppression de toutes les photos ratées ou inintéressantes, j'utilise la fonction "poubelle" de dt. Les photos sont effectivement supprimées mais
leurs fichiers xmp restent sur le disque et l'encombrent inutilement. Y a-t-il une option pour supprimer le xmp en même temps que l'image?
- Étonnant, chez moi la suppression d'une image via la fonction poubelle supprime bien l'image et le xmp associé

Effectivement, c'est étonnant. Je n'ai jamais eu ce problème non plus.
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#7
Bonsoir.
Moi aussi je me pose plein de questions actuellement pour la gestion des photos (c'est une sorte de procrastination pour éviter de me confronter trop fort au module de développement...)
Pour la question des jpeg (que je conserve aussi; la raison pour ça peut faire l'objet d'un long débat mais là n'est pas la question).
1/ Je les stocke à côté des RAW pour pouvoir me servir du bouton magique de darktable qui permet d'afficher ou non les jpeg associés aux raw dans la table lumineuse. Cette fonction est grandiose.
2/ J'ai réglé la question du raw+jpeg ou non en extrayant les aperçus a posteriori, par exemple avec exiftool. Cet outil est magique est permet même d'extraire les aperçus récursivement pour tous les fichiers qu'on possède dans une arborescence.

Pour les sauvegardes, je rejoins les commentaires précédents, il ne faut pas supprimer des raw de ta bibliothèque.
Alors, OK, après quelques années, surtout quand on a pas le temps de trier, elle devient énorme et j'ai fini par la mettre sur un disque dur externe. Comme ça je prends la capacité que je veux indépendamment de ce que m'offre l'ordinateur sur lequel je travaille. Et si la baisse de performance qui en résulte est insupportable, pourquoi ne pas avoir la partie "en cours" de la bibliothèque sur le disque de ton PC et le reste sur un disque externe ?
Les possibilités sont multiples mais ta technique est effectivement un peu dangereuse. D'autant que lorsque tu supprimes un fichier de ta bibliothèque (sur le disque de ton PC, donc), tu as intérêt à le supprimer des sauvegardes aussi sinon, si jamais tu es obligé d'utiliser ta sauvegarde, tu devras refaire tout le travail de tri que tu avais fait. Mais du coup tu ne sais pas distinguer le cas du raw supprimé car rejeté du cas du raw supprimé pour gagner de la place.
PS. N'oublie pas de sauvegarder aussi les fichiers de configuration de darktable.
Enfin, suppression des fichiers par darktable, comme les autres, je suis surpris. L'opération supprime les xmp associés chez moi.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)