Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: FrançoisHMesure(s) de la Balance des blancs
#1
Bonjour à tous,

je viens de faire un test avec des cartes de charte des blancs que je viens de redécouvrir.
La photo a été prise ce matin à 11h en intérieur avec mesure de l'expo sur le gris, joli soleil à l'extérieur et porte ouverte.

le module balance des blancs me donne 6050 environ pour le boîtier, ce qui me parait correct,
en mesure spot 
 - sur le noir 6970 
 - sur le gris 10200, 
 - et 17100 sur le blanc.

le spot sur le gris est celui qui ressemble le plus à la réalité, sans que les autres soient bizarres, cela semble jouer surtout sur la luminosité

Quelqu'un peut-il m'expliquer ces énormes différences de valeur ? 
D'avance merci.

[Image: Image1.jpg]

Cordialement

François

W10 64b fam
EOS 7d et nbx obj M42, FujiX20


[Image: DT302.jpg]
Répondre
#2
Tu peux partager le RAW ? J'ai une vague idée, mais je préfère vérifier.
Aurélien, photographe portraitiste, spécialiste calcul.
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
darktable est mon métier, pensez à m'aider :
[Image: 2FAd4rc]
Répondre
#3
(27-05-20, 11:21)aurelienpierre a écrit : Tu peux partager le RAW ? J'ai une vague idée, mais je préfère vérifier.
Bien sur   
Merci Smile

https://drive.google.com/drive/folders/1...sp=sharing

Cordialement

François

W10 64b fam
EOS 7d et nbx obj M42, FujiX20


[Image: DT302.jpg]
Répondre
#4
Je suis curieux d'une éventuelle réponse.
J'ai même essayé de faire correspondre chacune de ces cartes (j'utilise les mêmes) dans le module "Table correspondance des couleurs" (blanc - noir - et le 3ème gris) en suivant le tuto de Carafife.
Je n'ai pas réussi à obtenir quelque chose ... impossible, ou alors j'ai loupé une manip.
je n'oublie pas que le chêne, avant d'être grand et fort, était comme moi ... un gland !
Répondre
#5
Bon, c'est ce que je craignais.

La balance des blancs suppose un illuminant proche de la lumière du jour. Lorsqu'on s'éloigne d'une lumière du jour, la température couleur devient n'importe quoi. Si l'on extrait les coefficients de balance des blancs du RAW (en passant par mon module perso de balance des blancs), on voit que l'illuminant est un genre de mauve-rose (dans la pastille du module) et le calcul de température te donne un 4500 K invalide :

[Image: Capture-d-cran-du-2020-05-27-20-50-10.png]

Maintenant, il y a un deuxième problème : si tu regardes les pipettes Lab à gauche, on voit que les 3 cartes grises n'ont pas la même teinte. Le noir a une valeur b positive alors que les deux autres ont une valeur négative, ce qui veut dire que le noir est plus chaud que les deux.

Ça peut être normal, par construction (un gris pur n'existe que sous un illuminant donné), mais il est possible aussi que le noir, qui est du côté le moins éclairé, reçoive une plus grande proportion de lumière réfléchie, et donc venant du plancher ambré.

Sinon, ça peut être de la magie noire Fuji. Ils ont toujours des balances des blancs funky. La seule façon de s'en sortir, c'est passer par la balance couleur, en utilisant les pipettes des teintes pour neutraliser le blanc, le gris et le noir.
Aurélien, photographe portraitiste, spécialiste calcul.
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
darktable est mon métier, pensez à m'aider :
[Image: 2FAd4rc]
Répondre
#6
Merci Aurélien du temps passé pour l'explication,

je pense avoir compris un petit peu ; je refais la manip à l'extérieur quand le soleil sera un peu plus haut, avec le Fuji et le Canon pour comparer.

Cordialement

François

W10 64b fam
EOS 7d et nbx obj M42, FujiX20


[Image: DT302.jpg]
Répondre
#7
Merci pour cette réponse précise et détaillée Aurélien,
Néanmoins, si j'ai bien compris, il faudrait que les cartes soient illuminées à la lumière du jour pour donner des valeurs exactes ou très proches de la réalité.
Mais, ces cartes N-G-B sont utilisées principalement pour pouvoir compenser un mauvais illuminant afin de redresser la BdB.
De fait, je ne les utilise qu'en intérieur dès que j'ai un éclairage autre que la lumière du jour (ou en complément à ... comme pour les gymnases).
Ainsi je pensais que quelque soit l'illuminant, ces cartes avaient un pouvoir d'épreuve neutre pour calibrer nos logiciels.

Alors question : ton analyse donne un noir "chaud" et les Gris-blanc "froid". Peut-on définir la meilleure carte à utiliser en cas d'écarts aussi important des températures ?

Nota : je ne suis qu'amateur, passionné, mais amateur.
je n'oublie pas que le chêne, avant d'être grand et fort, était comme moi ... un gland !
Répondre
#8
Re,

deux raw, un sur un Canon et l'autre sur le petit Fuji, les deux en AWB en lumière du jour, mais à l'extérieur, même ISO et même Ouverture, mesure réalisée sur la "carte Grise" Big Grin à une poignée de secondes d'intervalle.  

Les résultats sont quasi identiques entre le Canon et le Fuji, sauf pour le blanc sur LR mais la mesure de la pipette varie suivant l'endroit ...  
ce qui nous amène à l'interrogation de PB2N, que je résumerai brutalement par : quel est l'intérêt de ces cartes, si on se retrouve avec des valeurs en dehors des clous  Wink

Dans DT pipette = mesure spot, ah les copier-coller  Blush

[Image: bdb.jpg]


https://covid19.framadrop.org/lufi/r/PQs...9+eWcrGdWM=
https://covid19.framadrop.org/lufi/r/fNq...7BQ/8TCHow=
https://covid19.framadrop.org/lufi/r/nNq...Gn9tPZyKZU=
https://covid19.framadrop.org/lufi/r/VAN...YuCUfvT72M=

Cordialement

François

W10 64b fam
EOS 7d et nbx obj M42, FujiX20


[Image: DT302.jpg]
Répondre
#9
Je peux pas répondre à la question sur les cartes, il faut voir avec le constructeur. De toute évidence, tu as un noir chaud et un blanc froid.

Il y a 3 hypothèses :

1. la construction des cartes est merdique, et elles ne servent à rien,
2. la construction des cartes obéit à un objectif précis, à voir avec le constructeur,
3. les cartes sont effectivement neutres, et c'est la gestion de la couleur (sous LR comme sous dt) qui fait tout foirer.

Il faut comprendre que les profils de couleur d'entrée, de même que l'ajustement de la balance des blancs, sont des méthodes simplistes pleines d'effets secondaires pervers. Il existe des méthode plus précises, mais qui requièrent des profils d'entrée établis dans le domaine spectral (directement à partir des longueurs d'onde de la lumière), et risquent de mettre l'ordi à genoux côté calcul.

Donc là, à froid, je ne sais pas. Habituellement, les constructeurs de mires et chartes fournissent une doc avec les coordonnées chromatique en Lab pour leur chartes. Il faudrait voir si les valeurs Lab lues dans dt/LR tombent sur les valeurs attendues ou pas, et on y verrait déjà un peu plus clair.
Aurélien, photographe portraitiste, spécialiste calcul.
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
darktable est mon métier, pensez à m'aider :
[Image: 2FAd4rc]
Répondre
#10
Merci Aurélien pour ces précisions.
Effectivement, prendre ces cartes comme valeur étalon n'est pas la meilleure chose. Il vaudrait mieux se rabattre sur une charte de couleurs (où apparaissent aussi les N-G-B) qui sont garanties par le constructeurs.
je n'oublie pas que le chêne, avant d'être grand et fort, était comme moi ... un gland !
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)