Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: marguDe l'intérêt de travailler avec la version master de darktable ?
#1
Bonjour à toutes et à tous.

Pour avoir la dernière version officielle de darktable (3.0.2) sur mon Linux, j'avais dû passer par le téléchargement de l'archive et la compilation de l'ensemble en utilisant le tuto fort pratique Travailler sur une version compliée de darktable.
Du coup, comme ça, en passant, je me suis dit, pourquoi pas essayer de compiler la version master chez moi ?
Ca fonctionne très bien sauf que la master est en 3.1 et que le format de data.db a évolué.
Du coup je vais perdre la compatibilité avec la version 3.0.2 ce qui m'oblige à déployer la master partout où j'ai installé darktable.
La question est: cela a-t-il un intérêt pour le simple quidam débutant que je suis (comme par exemple faire remonter les pbs si j'en trouve) ou bien le comportement risque-t-il d'être trop aléatoire ?

Enfin, y a-t-il moyen de compiler une version master pour Windows ? Si possible sous Linux en cross-compil (je n'ai pas d'environnement de développement sous Windows).
Grâce à un poste de jpg54 j'ai vu ceci mais avant de me lancer là-dedans j'aurais voulu un retour.

Merci d'avance pour vos réponses, même si je sujet n'a pas grand' chose à voir avec la photo !

Mathias.
Répondre
#2
Je n'y suis pas arrivé ! Confused
Répondre
#3
Si tu lis l'anglais, j'ai mis les infos pour compiler toutes les versions ici : https://github.com/darktable-org/darktable (y compris comment avoir 2 versions stable/instable en parallèle sans tout casser).

L'intérêt de la master… Vaste sujet. C'est comme toutes les distributions "rolling-release" : pas besoin d'attendre les mises à jour (et les nouvelles fonctionnalités cool) 6 à 12 mois, tu risques d'avoir des bugs plus souvent, mais il risquent d'être réglés plus vite aussi. La question c'est si tu peux te permettre, ou non, une fiabilité un peu moindre et si tu as le temps/les compétences de faire remonter les bugs que tu trouves.

En gros, la master, c'est vivre dangereusement, avec le frisson et avec les risques que ça implique. La plupart des devs (dont Pascal et moi) utilisent la master, même en production et pour du travail un peu sérieux.
Aurélien, photographe portraitiste, spécialiste calcul.
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
darktable est mon métier, pensez à m'aider :
[Image: 2FAd4rc]
Répondre
#4
Bonjour margu,

Je travaille sur la master exclusivement depuis environ 1 an et demi. Il y a parfois quelques bugs qui peuvent être gênants mais c'est en général résolu très vite. Donc, il peut y avoir quelques aléas mais globalement la master est stable et les aléas ne durent pas longtemps. Il est toujours préférable de sauvegarder ces données très régulièrement (mais ça c'est valable tout le temps mais si on est sur une version dite stable).

Je regarde pour ma part toujours les grandes lignes de ce qui a été ajouté en master, non seulement pour connaître les nouveautés/évolutions et me les approprier plus vite mais aussi quand je sens qu'un gros morceau intervient, parfois j'attends un peu avant de faire la mise à jour. Et évidemment, utiliser la master comme tu l'évoques, pour moi autant que possible, ça inclue de signaler les bugs que je repère (et je précisais les bugs reproductibles via un scénario précis systématique ; et de bien préciser ce scénario ; je ne signale pas le bug très aléatoire et peu fréquent dont il est difficile de décrire un scénario précis).

L'actuelle master en tout cas est nettement plus performante et stable je pense que l'actuelle version stable. Et l'actuelle master (à quelques rares exceptions près), c'est grosso-merdo la 3.2 qui sort en août (un bijou soigné aux p'tits oignons par l'équipe, cette future 3.2).
Aussi appelé Nilvus !
Ubuntu 20.04 LTS - darktable master
Répondre
#5
Merci pour vos réponses !
J'ai fait un petit lancement de la master pour voir (au passage, library.db aussi a été modifé) et c'est vrai qu'elle en jette.
Je pense être apte à travailler avec cette version et à remonter (correctement) les problèmes si je les trouve (BTW, les problèmes, on les remonte où, sur le forum ?).
Il me reste quand même la question de la compilation de la version Windows. Le lien fourni par Aurélien (merci) aboutit à la même page que celui fourni par jpg54 et... ça ne va pas se faire en 5 min. Je vais tenter la cross-compil dans une vm pour commencer et si je n'y arrive pas je vais tenter la version MSYS2. Il devrait bien y avoir une version WSL, non ?
Répondre
#6
(16-06-20, 16:59)margu a écrit : Merci pour vos réponses !
J'ai fait un petit lancement de la master pour voir (au passage, library.db aussi a été modifé) et c'est vrai qu'elle en jette.
Je pense être apte à travailler avec cette version et à remonter (correctement) les problèmes si je les trouve (BTW, les problèmes, on les remonte où, sur le forum ?).
Il me reste quand même la question de la compilation de la version Windows. Le lien fourni par Aurélien (merci) aboutit à la même page que celui fourni par jpg54 et... ça ne va pas se faire en 5 min. Je vais tenter la cross-compil dans une vm pour commencer et si je n'y arrive pas je vais tenter la version MSYS2. Il devrait bien y avoir une version WSL, non ?

C'est normal que library.db a été modifié, la base de données a évolué (et pas qu'un peu sur cette master), du coup cette base ne peut plus revenir en arrière !

Pour remonter, les problèmes, c'est sur le dépôt Github darktable plutôt que sur le forum (de nombreux développeurs darktable ne sont pas francophones et ne passent donc pas ici) : https://github.com/darktable-org/darktable/issues

Par contre, c'est en anglais puisque les développeurs sont de différents pays. Après, si besoin, Deepl est très puissant. On tape en français, il fait la correction tout seul avec très peu d'erreurs et copie/colle la traduction. Au pire, on est plusieurs à pouvoir faire les corrections/traductions derrière. Sur ce forum, se baladent plus ou moins régulièrement 7 des développeurs francophones de darktable.

Pour la compilation Windows, le lien est après le milieu de l'article (lien d'Aurélien). Sinon le lien direct : https://github.com/darktable-org/darktab.../BUILD.txt

En dehors de ça, pour ma part, pour ce qui est de darktable sous Windows, je ne pourrais pas t'aider plus que ce lien. Windows, ça me fait déjà chier de devoir l'utiliser au boulot...
Aussi appelé Nilvus !
Ubuntu 20.04 LTS - darktable master
Répondre
#7
Oui voilà, le lien, c'est celui-là, c'est aussi celui que j'ai trouvé dans un message de jpg54 et, en gros,
- soit on installe un pseudo-environnement Linux sous son Windows et on compile en "natif"
- soit un se crée un nouveau build.sh sous Linux et moyennant l'installation de 50000 packages (j'exagère) on compile en croisé sans le voir.
Comme le lien en question donne une méthode pour compiler sous Suse en utilisant des packages fournis dans un repo Suse, je ne sais pas s'ils sont dispo ailleurs (je suis sur base Ubuntu, donc Debian) ni sous quels noms.
Je vais tenter une Suse dans une VM pour commencer.
Répondre
#8
Cela fait maintenant environ deux ans que je travaille en production avec la version Master. Il faut bien entendu suivre ce qui se passe et savoir qu'il y a un risque et faire régulièrement des backup de ses configurations. Mais je dois avoir eu au maximum 4 ou 5 blocages en 2 ans et souvent réglé dans les 2 à 3 heures après un petit message ici vu que le forum est fréquenté par des développeurs Wink

L'avantage est d'avoir un support des nouveaux boîtiers, d'avoir les nouvelles fonction rapidement. Perso j'aime la nouveauté Wink
Luc Viatour Photographe 
Website
Répondre
#9
Re-bonjour.

Vous le croirez ou non, mais j'ai réussi à construire la version Windows sur mon PC, grâce au tuto ici.
Bon, pas en cross compilation depuis Linux comme j'espérais. Je n'ai pas réussi à me dépatouiller d'Opensuse pour installer les bons packages. Soit il y a plein de choses qui ne sont plus à jour par rapport au tuto soit j'ai rien compris de ce qu'il fallait faire.
Je l'ai donc fait avec MSYS2 directement sous Windows.
En suivant pas à pas la procédure et en s'y reprenant le nombre de fois qui va bien (évidemment ça n'a pas marché du premier coup mais je n'ai jamais compris où je m'étais trompé) ça finit par fonctionner. On voit quand même que l'environnement darktable est mieux adapté à Linux. D'une part, sous Linux, on installe les dépendances en une ligne de commande et après ça compile tout seul. D'autre part, j'ai fait la manip sur un vieux PC et, autant, sous Linux, sans que ce soit fulgurant, ça compile à une vitesse raisonnable, autant sous Windows ça rame carrément.

Tout ça pour dire que, moi aussi aimant la nouveauté, je suis fin prêt pour bosser avec la version master !

D'ailleurs, à ce propos, j'ai bien lu les recommandations visant à faire des sauvegardes préalable des bases de données et... des xmp !
Vu que ma bibliothèque n'est pas du tout triée, des xmp, j'en ai des dizaine de milliers.
Vous faites comment pour les sauvegarder sans trop polluer votre arborescence ?
Vous les recopiez tous dans un répertoire externe en vous disant que, si vraiment il y en a besoin, vous vous débrouillerez pour les remettre à côté des photos correspondantes ?
Ou bien vous les dupliquez localement, voire dans des sous-répertoires des répertoires contenant les photos ?
Ou....

Bref quelques retours d'avis des partisans de la version master m'aideraient sans doute.
Merci d'avance.
Mathias.
Répondre
#10
Citation :Vous faites comment pour les sauvegarder sans trop polluer votre arborescence ?
Vous les recopiez tous dans un répertoire externe en vous disant que, si vraiment il y en a besoin, vous vous débrouillerez pour les remettre à côté des photos correspondantes ?
Ou bien vous les dupliquez localement, voire dans des sous-répertoires des répertoires contenant les photos ?
Ou....

La commande "tar" ?
D'abord se placer à la racine des dossiers où sont stockés tous les xmp, exemple :
Code :
cd /media/photos
Puis :

Code :
find ./* -name "*.xmp" -o -name "*.XMP" | tar -cjvf xmpFics.tar.bz2 -T -

Et voilà, tous les xmp/XMP sont dans l'archive compressée xmpFics.tar.bz2
Ubuntu 18.04 + dt 3.1
Pentax K3-II + cailloux Pentax et Sigma

Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)