Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: coolsteph[Résolu] Vérication de Gamut
#1
Bonsoir,

Photographe amateur débutant et utilisateur de Darktable pour le traitement des RAW depuis plus d'un an, j'aurai souhaiter des avis sur l'utilisation de l'option de vérification de Gamut.

Découvrant petit à petit, tâtonnant mais affinant mon process de développement, j'utilisais l'affichage des zones sous/sur exposées avec une option à 100%. Ceci m'a permis de ne plus avoir de zones bouchées (mes écrans n'étant pas toujours étalonnés correctement, je ne me rendais pas compte). Continuant à explorer les différentes fonctions, j'ai voulu tester la fonction de vérification de gamut => avec un profil de sortie sRVB, j'ai très souvent les grandes zones hors gamut signalées. J'ai essayé de diminuer la saturation de la couleur source de cette erreur, mais au final, je me retrouve avec des photos moins saturées, même en réhaussant un peu plus le contraste. Je l'ai constaté en les partageant à côté de photos d'autres personnes, les miennes font "palotes". J'ai essayé avec d'autres profils de sortie, pour qu'il n'y ait pas (ou plutôt peu) de de zone hors gamut, je n'arrive pas à saturer les couleurs de mes photos.

Cela a t'il un sens d'utiliser la fonction de vérification de gamut ?
Si oui, comment faites vous pour obtenir des "couleurs pêchues" ?

Par avance, merci pour vos retours.
Répondre
#2
Règle 1 : le gamut, dans un monde idéal, n'est pas ton problème, mais celui du gestionnaire de couleur qui fait l'exportation. On sait déjà que le capteur de l'appareil photo a un gamut très supérieur à celui de l'écran et de l'imprimante, on sait qu'il va falloir faire du mappage de gamut, c'est pas un drame.

Règle 2 : ce que tu vois à l'écran est probablement une sortie sRGB, incluant le mappage de gamut. Si rien de bizarre ne se produit à l'écran, on se fiche de savoir ce qui est dans ou hors du gamut. Trop de photographes font une fixation là dessus. Voir la règle 1.

Règle 3 : en cas de cassures de tons ou d'aplats lisses et sans détails, visibles à l'écran, la prévisualisation du gamut peut aider à comprendre l'origine du problème et à corriger manuellement ce que le gestionnaire de couleur a foiré.

Règle 4 : une retouche correcte ne devrait pas pousser hors gamut élargi des couleurs initialement dans le gamut élargi. Par exemple, l'espace Rec 2020 linéaire contient pratiquement toutes les couleurs visibles dans le spectre lumineux. Tout pixel contenu dans Rec 2020 linéaire avant de commencer la retouche devrait être encore contenu dans Rec 2020 linéaire à la fin, sinon ça veut dire que le retoucheur est mauvais et que les couleurs encodées sont potentiellement hors du gamut (ça on le savait) mais également hors du spectre visible (donc des couleurs imaginaires, qu'on peut encoder en RGB mais qui n'ont pas de sens perceptuel). Et là on est mal.

Règle 5 : le profil de couleur de sortie est OBLIGATOIREMENT celui du médium de sortie. Ça veut dire le profil de l'imprimante si l'on imprime, ou un profil générique sRGB ou Adobe RGB pour le web ou pour envoyer à un imprimeur. Interdiction formelle d'être créatif là dessus, le profil est attaché à un médium, c'est à dire un support physique (de même que le profil d'entrée est attaché à un capteur). Utiliser un profil non adapté au medium de sortie revient à annuler tout l'intérêt du profil, qui est d'adapter l'espace de couleur en fonction de ce que ce medium particulier peut réstituer physiquement.

Règle 6 : si, vraiment, tu veux surveiller le gamut de ton pipeline (pour vérifier que ta retouche ne casse rien), observe le gamut dans un espace large comme Rec 2020 ou Pro Photo. Attention à Pro photo, cependant, car il contient tout le spectre visible plus des couleurs imaginaires, non représentables.

Règle 7 : l'alerte de dépassement de gamut contient aussi les pixels sous- et sur-exposés, c'est à dire au delà de la plage 0-100 % (ou 0-255 en codage 8 bits). Donc parfois, le dépassement de gamut se règle simplement via une correction d'exposition locale ou globale.
Aurélien, photographe portraitiste, spécialiste calcul.
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
darktable est mon métier, pensez à m'aider :
[Image: 2FAd4rc]
Répondre
#3
(19-06-20, 21:32)coolsteph a écrit : Bonsoir,

Photographe amateur débutant et utilisateur de Darktable pour le traitement des RAW depuis plus d'un an, j'aurai souhaiter des avis sur l'utilisation de l'option de vérification de Gamut.

Découvrant petit à petit, tâtonnant mais affinant mon process de développement, j'utilisais l'affichage des zones sous/sur exposées avec une option à 100%. Ceci m'a permis de ne plus avoir de zones bouchées (mes écrans n'étant pas toujours étalonnés correctement, je ne me rendais pas compte). Continuant à explorer les différentes fonctions, j'ai voulu tester la fonction de vérification de gamut => avec un profil de sortie sRVB, j'ai très souvent les grandes zones hors gamut signalées. J'ai essayé de diminuer la saturation de la couleur source de cette erreur, mais au final, je me retrouve avec des photos moins saturées, même en réhaussant un peu plus le contraste. Je l'ai constaté en les partageant à côté de photos d'autres personnes, les miennes font "palotes". J'ai essayé avec d'autres profils de sortie, pour qu'il n'y ait pas (ou plutôt peu) de de zone hors gamut, je n'arrive pas à saturer les couleurs de mes photos.

Cela a t'il un sens d'utiliser la fonction de vérification de gamut ?
Si oui, comment faites vous pour obtenir des "couleurs pêchues" ?

Par avance, merci pour vos retours.

Pour éviter de désaturer toute l'image quand tu veux retoucher le gamut, tu peux créer un masque sur la partie qui pose problème. Seule cette partie sera impactée par une légère désaturation dans zones de couleurs.  Inutile quelquefois d'enlever à tout prix tous les petits points de couleur d'alerte hors gamut. Tu peux compenser par une très légère augmentation de la clarté (l'onglet d'à côté) si ton image s'y prête ça permet aussi une correction. Il restera les zones sur et sous exposées en alerte hors gamut, ceux-là je n'y prète pas attention, elles restent en l'état si mon exposition est bonne.
Lille. Hauts de France
Site web : http://www.philippedeletree.fr
Youtube : Darktable
Linux Solus

Répondre
#4
Merci Aurélien et Philippe pour vos réponses.

En effet, je ne voyais "rien de bizarre se produire à l'écran" d'où ma question.
J'ai fait l'essai pour voir ce qui était signalé dans un espace de couleur plus large, effectivement il y a beaucoup moins de "dépassement", mais je vais continuer à faire comme je faisais, c'est à dire surveiller l'exposition globale mais ne pas m'occuper du gamut tant que rien ne me choque après traitement.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)