Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
problèmes d'EXIFS dans le transfert DT 4.2 vers GIMP
#1
Bonjour, 

j'ai fait la MàJ de darktable (j'ai installé la 4.2.0 win64) en début d'année, et depuis, lorsque j'utilise DT comme greffon de GIMP, le fichier raw (.CR2) s'ouvre et se traite sans difficulté et j'ai pu découvrir des choses intéressantes sur cette nouvelle version.

En revanche, j'ai un gros problème : dans le transfert entre DT et GIMP, les EXIFS disparaissent, problème que je n'avais jamais rencontré jusqu'à présent. J'ai réinstallé la version précédente, et tout fonctionne normalement.

D'où mon interrogation : s'agit-il d'un bug de la 4.2.0, ou y a-t-il un paramètre à modifier pour corriger ce problème ?

Merci pour votre aide
Répondre
#2
Bonjour. Je viens d'essayer avec darktable 4.2.0 et Gimp 2.10.32 sous Linux. J'ai pris un .CR2 que j'ai ouvert avec Gimp qui ouvre darktable ou les Exif sont présents. A l'export avec Gimp en .jpg n'a plus les exif. dartkable renvoie le photo à Gimp dans un répertoire temporaire en format .exr qui ne gère pas les Exif !
Tu utilisais cette méthode avec des versions antérieures darktable ?
Il est possible de contourner ce problème en ouvrant le .CR2 avec darktable et ensuite :
soit exporter avec le script Lua Gimp en .tif 32 Bits qui va ouvrir Gimp ou les Exif sont présents ;
soit simplement exporter le .CR2 en .tif 32 Bits et ensuite ouvrir ce .tif dans Gimp.
Je n'ai jamais été fan de cette méthode qui transforme darktable comme greffon de Gimp.
Répondre
#3
+1
ou "comment faire simple quand on peut faire compliqué" Wink

sujet similaire il y a quelques jours.
https://forums.darktable.fr/showthread.p...light=gimp
Cordialement
François


EOS 1Ds, 7D, #M42, FujiX20, W10

Flickr
[Image: dt4-20b.jpg]







Répondre
#4
Bonjour,

Merci pour vos réponses. J'ai l'habitude de travailler depuis longtemps avec GIMP que je maîtrise bien et que j'ai enrichi de pas mal de fonctionnalités, notamment le plugin G'mic. A ma connaissance, DT ne gère pas les calques, d'où l'intérêt de GIMP. Et jusqu'à présent, toutes les versions précédentes fonctionnaient sans problème avec cette méthode qui me convient bien.
Je ne connais pas le script LUA, je vais regarder.
Répondre
#5
Je ne vois pas trop d'avantages des calques par rapport aux masques sauf si tu fais des images composées, mais là, on est du graphisme et pas dans le traitement photographique. Maintenant si tu utilises G'Mic simplement pour appliquer des simulations de films, darktable sait parfaitement le faire avec le modulé "3DLu" et a beaucoup plus de possibilités de que Gimp pour utiliser les Lut's en .png et en .cube (utiliser par vidéastes).
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)