Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: JYLDe l’intérêt d’un dérawtiseur et du superflu
#1
Bonjour à tous,


Le débutant que je suis se pose beaucoup de questions sur le traitement de ses photos.
Je pense que nous seront tous d’accord sur l’intérêt de shooter en raw (même si j’ai lu récemment un article dans le journal « le monde » qui prétendait le contraire…).
Ainsi, avec notre dérawtiseur préféré nous essayons d’en tirer la substantifique moelle.

En ce qui concerne par exemple le réglage des tonalités, la possibilité de récupérer hautes et bases lumières montre toute la force de ce type d’outils.
Mais une fois toute la plage récupérée, pourquoi ne pas continuer le traitement dans un éditeur d’image (type GIMP par exemple) ? En effet, il est possible de travailler au format TIFF avec toute la profondeur de codage qui va avec et il y a tous les outils nécessaires au travail des tonalités (niveaux, courbes de tonalités, masques…).


Au final, pourquoi ne pas employer/créer un dérawtiseur « minimaliste » qui se « contenterait » de préparer le terrain ? Car la limite entre les deux est parfois bien ténue.
Qu’en pensez-vous ?
Répondre


Messages dans ce sujet
De l’intérêt d’un dérawtiseur et du superflu - par JYL - 01-02-19, 11:25

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)