Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Faut il garder ses Raw pour profiter des fonctions de catalogage ?
#1
Bonjour,

J'utilise DT depuis bientôt un an. J'ai regardé le tutoriel sur le catalogage de Carafife avec beaucoup d'intérêt. Je souhaite mettre en place un catalogage plus "carré" pour cette année, en utilisant la hiérarchisation des mots clefs notamment.

Jusque là dans un souci de gain de place sur le disque dur, j'avoue qu'une fois mes photos triées et post-traitées, je ne gardais pas tous les fichiers Raw. Pour des "petites" photos de reportage conservées pour le souvenir, je ne vois pas franchement l'intérêt de garder le Raw en plus du Jpg, surtout que j'exporte en qualité haute sans trop de compression.

Si je supprime les photos en les mettant à la poubelle, je perds à la fois le Raw, mais aussi le fameux fichier xmp. En faisant cela, est ce que je perds également les infos liées au catalogage ?
J'ai remarqué en important des fichiers sous Shotwell, que les mots clefs et la notation étoiles étaient reprises. Il semblerait donc que les infos ne soient pas perdues. Par contre, si je veux retourner dans DT pour faire une recherche sur un mot clef, tag ou autre critère, les fichiers supprimés n'y sont plus et c'est bien normal.

La question est : faut il garder les fichiers Raw pour profiter des fonctions de catalogage dans DT ? Ou existerait t'il une autre solution moins gourmande en place ?

J'ai longtemps cherché y compris dans la documentation. J'espère que ma question en vous paraîtra pas trop bête.

Au plaisir de vous lire !
Répondre
#2
> Si je supprime les photos en les mettant à la poubelle, je perds à la fois le Raw, mais aussi le fameux fichier xmp. En faisant cela, est ce que je perds également les
> infos liées au catalogage ?

Oui, tout est comme si l'image n'avait jamais été importée.

Mais j'ai beaucoup de mal comprendre ta démarche!!!! Jeter les jpeg générés oui mais les RAW? L'intérêt de garder les RAW? Et bien dans quelques années tu pourras re-développer tes images avec une autre vision si nécessaire, dans un autre contexte, une exposition, un thème... et puis en plus tu profiteras des nouveaux algorithmes plus performants pour traiter la récupération des hautes lumières et le bruit numérique. Est-ce qu'un photographe aurait l'idée de jeter sa pellicule pour garder les tirages papiers?

En un mot comme en cent, je pense que c'est une hérésie que de supprimer ses RAWs Smile et ce indépendamment du fait que le catalogage est gardé ou pas.
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#3
Je seconde Pascal. Au pire un disque dur externe ça coûte 60€/To, ça n'est pas un problème. J'ai 8 ans de photos (Raw et pellicule scannées) sur 900 Go.
Aurélien, photographe portraitiste, spécialiste calcul.
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
darktable est mon métier, pensez à m'aider :
[Image: 2FAd4rc]
Répondre
#4
Merci pour vos réponses !

A la base j'avais bien compris l'intérêt de conserver les Raw, mais il y a certaines photos sur lesquelles il y a vraiment peu de chance que je revienne un jour pour un nouveau développement. Du coup, je me disais que faire place nette était aussi envisageable. D'ailleurs, je connais quelques photographes dans mon entourage qui en font de même (pas avec DT). Ma démarche ne me paraissait donc pas plus "hérétique" que ça !

C'est clair qu'en conservant les fichiers Raw tout est plus simple.

Reste plus qu'à acheter un disque dur au besoin.

Merci à vous deux !
Répondre
#5
(16-01-18, 14:05)Valp a écrit : La question est : faut il garder les fichiers Raw pour profiter des fonctions de catalogage dans DT ? Ou existerait t'il une autre solution moins gourmande en place ?
darktable cataloguant les RAWs, ça parait un peu aller de pair.
Il faudrait récupérer/exporter les mots-clés (notamment) avant la suppression des RAWs dans dt pour les associer aux jpegs produits par import dans un autre outil de catalogage (de ces jpegs) ou peut-être (?) les injecter dans un champ IPTC des jpegs ?
Dans un cas comme dans l'autre, je ne pense pas que ça existe "sur étagère".
Ubuntu 20.04 + dt stable

Sony α7 III
Pentax K-3 II + objectif Sigma 17-50mm f2.8 à vendre
Répondre
#6
L'intérêt de garder le raw va au delà du catalogage. Le raw c'est l'original qui permet la plus grande latitude de traitement, le jpeg c'est un copie parmi d'autres possibles et qui est reproductible à l'envie à partir de l'original.

Le jeter, ce serait un peu comme jeter ses négatifs après tirage ...

Un autre argument non évoqué est qu'en cas de besoin, seule la possession du raw permettra de justifier de la propriété de son image.
Répondre
#7
Moi cela ne me semble pas si hérétique que cela de jeter certains fichiers Raw et ne garder que les fichiers Jpeg. Nous sommes nombreux à avoir plusieurs milliers de photos, il est peu probable que nous soyons amenés, dans le futur, à toutes les retravailler !
Ce qui est plus difficile, il est vrai, est de faire le tri entre les fichiers Raw à conserver et ceux à garder en se posant la question du potentiel de la photo.
Si je considère que je fais cent photos par an qui sortent du lot ( j'ai les mollets qui gonflent !) cela ne me fait théoriquement pas beaucoup de fichiers Raw à conserver.
La vérité est que j'ai un peu la flemme de faire ce travail de tri et comme beaucoup j'ai un tas de Raw qui encombrent mes disques externes.
Répondre
#8
Au prix d'un disque dur je persiste et signe jeter ses RAW c'est de l'hérésie Smile Surtout que ton regard peut changer et donc des photos que tu jettes aujourd'hui pourraient bien trouver leurs place dans le futur. Peut-être pas en tant qu'oeuvre artistique, mais dans une série par exemple ou chaque photo n'a généralement pas la même force.

Maintenant j'm'en fou si tu jettes tes RAWs Smile Donc tout cela n'est que pour l'échange, je ne donne que mon point de vue assez tranché sur cette question.
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#9
Chacun donne son point de vue et c'est très bien ainsi. Smile
Répondre
#10
Au delà de conserver ou pas les RAWs, on peut se poser la question de l'association des mots-clés qu'aux RAWs et donc de la difficulté à rechercher ses jpegs sans passer par dt et les mots-clés dans les XMP associés au RAWs... Non ?
Ubuntu 20.04 + dt stable

Sony α7 III
Pentax K-3 II + objectif Sigma 17-50mm f2.8 à vendre
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)