Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: PB2NCorrespondance LR => DT , avec tutos à dispo
#11
Félicitations pour ce travail c'est vraiment impressionnant et très utile à tous ceux comme moi qui viennnent de LR /°

merci à toi !!
Débutant sur Darktable
Version 2.6.2
Mac OS 10.14
www.romaingirod.fr
Répondre
#12
Content de voir qu'ici on y précise que 
Exposition => Exposition - correspond à la deuxième réglette "exposition"


Je me suis dit que ce pouvait être d'une grande aide. Alors j'ai pris une image sur le net, ici
Un simple test du module Exposition, plus précisement du curseur exposition.
eh bien, le résultat est différent, rien à voir.


Une explication?

dartable 2.6.1 sous Ubuntu 19.04 - Dell G5 - i7 8700K - GTX 1050ti - 16Go - SSD + DD --- Benq PD2700Q
Répondre
#13
Coté darktable, tu n'en dis pas assez sur les modules utilisés au préalable. Peut être un effet dévastateur de l'utilisation de la courbe de base ? As-tu fait le même essai avec filmique ?
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#14
(02-07-19, 13:20)jpverrue a écrit : Coté darktable, tu n'en dis pas assez sur les modules utilisés au préalable. Peut être un effet dévastateur de l'utilisation de la courbe de base ? As-tu fait le même essai avec filmique ?

Pour que ce soit équitable , je suis sur LR comme sur DT sur l'image de base (originale) sans aucun traitement préalable.
L'idée n'étant pas dans le développement de cette photo pas nécessairement de qualité mais juste une comparaison de "je bouge un curseur" censé donné le même résultat dans un logiciel comme dans l'autre (enfin c'est comme ça que j’interprète le signe => ). S'il faut bouger 3 curseurs à la place d'un pour avoir le même résultat, c'est moins simple forcement.
dartable 2.6.1 sous Ubuntu 19.04 - Dell G5 - i7 8700K - GTX 1050ti - 16Go - SSD + DD --- Benq PD2700Q
Répondre
#15
J'ai retenté un autre essai... plutôt destructeur



PS ces vidéos sont déposées non référencées sur Youtube
dartable 2.6.1 sous Ubuntu 19.04 - Dell G5 - i7 8700K - GTX 1050ti - 16Go - SSD + DD --- Benq PD2700Q
Répondre
#16
La correction d'exposition de LR ressemble en fait plutôt à une correction gamma (donc non linéaire), puisqu'on lève les ton moyens et on comprime les blancs sans jamais les cramer (ce qui n'est pas ce qu'on attend d'une correction d'exposition, supposée être linéaire, et donc relever tout le monde). Tu peux comparer avec la balance couleur en mode slope/offset/power, en montant le canal luminance des tons-moyens ?

Preuve supplémentaire que comparer réglage à réglage deux logiciels n'a pas de sens, puisque les algos sous les tirettes ne sont pas les mêmes… (Et l'exposition a un sens physique lié à la quantité de photons qui rentre dans l'objectif, donc c'est supposé être un coefficient de proportionnalité, pas un truc au choix des équipes de développement…).
Aurélien, photographe portraitiste sur Nancy-Metz
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
Spécialiste calcul et traitement de signal pour la photographie.
Répondre
#17
Effectivement en passant par la balance couleur en mode slope/offset/power, on a quelque chose de moins destructeur. mais pas aussi puissant que l'exposition dans LR.

C'est là que ça rejoins le dossier "Je n’ai pas besoin de savoir comment marche un moteur pour conduire une voiture"
Quand je prend une photo, je sais que si j'augmente l'exposition de ma photo , j'ai une photo plus claire mais pas destructif, même si j'exagère l'exposition. C'est ce que je retrouve dans LR. Je suis dans Exposition, je bouge le curseur et hop j'ai une photo plus claire. Point. c'est net, intuitif et surtout en rapport avec ce que je connais de la photo. C'est logique par rapport à ce que je fais avec mon appareil.
Avec darktable il me faut bac +5 pour savoir comment avoir le même résultat.
dartable 2.6.1 sous Ubuntu 19.04 - Dell G5 - i7 8700K - GTX 1050ti - 16Go - SSD + DD --- Benq PD2700Q
Répondre
#18
(03-07-19, 08:13)DKT a écrit : Effectivement en passant par la balance couleur en mode slope/offset/power, on a quelque chose de moins destructeur. mais pas aussi puissant que l'exposition dans LR.

C'est là que ça rejoins le dossier "Je n’ai pas besoin de savoir comment marche un moteur pour conduire une voiture"
Quand je prend une photo, je sais que si j'augmente l'exposition de ma photo , j'ai une photo plus claire mais pas destructif, même si j'exagère l'exposition. C'est ce que je retrouve dans LR. Je suis dans Exposition, je bouge le curseur et hop j'ai une photo plus claire. Point. c'est net, intuitif et surtout en rapport avec ce que je connais de la photo. C'est logique par rapport à ce que je fais avec mon appareil.
Avec darktable il me faut bac +5 pour savoir comment avoir le même résultat.

Nan, je regrette, mais tu racontes n'importe quoi.

La correction d'exposition logicielle est censée avoir le même effet sur l'image que l'exposition dans l'appareil photo, c'est à dire que ajouter +1 EV dans le logiciel doit produire le même résultat que doubler le temps d'ouverture de l'obturateur, doubler l'ouverture diaphragme ou doubler l'ISO, donc doit multiplier les valeurs RGB par 2. Ça, c'est intuitif et logique par rapport à ton appareil, et cohérent avec ce que tu devrais connaître de la photo.

Ce que fait LR, sans te le dire, c'est soit recomprimer les hautes lumières derrière la correction d'exposition linéaire, soit carrément ce qu'on appelle une correction de luminosité, c'est à dire une correction gamma (non linéaire), qui n'a rien à voir avec l'exposition dans l'appareil. Ça n'est pas intuitif, ça n'est pas logique, ça n'est pas cohérent avec l'appareil photo, mais tu y es habitué donc c'est bien.

Si tu surexposes de 1 EV dans l'appareil, tu crames les hautes lumières. Dans dt, c'est pareil. Donc ça marche comme ça devrait. Une correction d'exposition est une correction d'exposition, y a pas y chiquer, ça fait 160 ans qu'on maîtrise.

Maintenant, une fois que tu as fait ta correction d'exposition (pure, sans additifs) pour les tons moyens (et donc cramé les blancs), tu dois restaurer les blancs en les comprimant. Et c'est ce que fait filmique : si tu as remis 1 EV dans l'exposition, tu ajoutes aussi 1 EV à l'exposition relative du blanc (si tu pars des réglages par défaut, ça fait aloirs + 3.45 EV), et tu devrais obtenir plus ou moins la même chose que LR.

Ça rejoint exactement mon article… LR t'a donné de mauvaises habitudes en corrigeant tes bétises sans te le dire, et maintenant que tu tombes sur un logiciel qui part du principe que tu es un grand garçon et qui fait seulement ce que tu lui demande, tu ne comprends pas ce qui t'arrive.
Aurélien, photographe portraitiste sur Nancy-Metz
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
Spécialiste calcul et traitement de signal pour la photographie.
Répondre
#19
tu as sûrement raison , je racontes n'importe quoi, mais mes yeux voient ce que je vois :

[Image: lrdt11.jpg]

Quand on pousse DT à +3 et LR à +5, je suis conscient que mes blancs sont cramés (j'ai poussé au max pour voir jusqu'où ça irait) mais avec mon appareil, quand je pousse le correcteur d'expo à fond ça ressemble plus au résultat de LR que de DT. le dégradé du blanc cramé à ce qui reste de couleur reste propre .
dartable 2.6.1 sous Ubuntu 19.04 - Dell G5 - i7 8700K - GTX 1050ti - 16Go - SSD + DD --- Benq PD2700Q
Répondre
#20
Superbe travail.Merci
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)