Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: RoriRécupération texture dans hautes lumières
#41
Bon, le premier conseil évident, c'est de ne pas cramer son ciel au moment de la prise de vue ;-).

Si vraiment tout le ciel est cramé (3 cannaux saturés avec l'indicateur de surexposition RAW --- attention, pas l'indicateur de surexposition de base), alors les outils automatiques ne peuvent rien pour toi : il faudra re-dessiner l'image à la main (par exemple, sélectionner le ciel avec un masque, et lui donner la couleur bleu).
Répondre
#42
(10-04-18, 13:06)Laure a écrit : Bonjour,

Je démarre sur darktable, j'ai visionné plusieurs tuto très bien fait. J'arrive à récupérer un ciel un peu cramé mais lorsqu'il l'est totalement je n'arrive à rien...
J'ai essayé les conseils que vous avez indiqués mais cela ne fonctionne pas bien dans le cas de ciel (très cramés). Auriez vous d'autres conseils dans ce cas de figure?
Un grand merci d'avance
Laure

Quand le ciel est dans l'arrière-plan, sous-expose la photo de 1 EV au moment de la prise de vue. Ça va se récupérer beaucoup mieux Big Grin 

Blague à part, darktable récupère ce qu'il y a à récupérer, ce qui suppose de n'avoir pas saturé le capteur. En gros, le capteur est capable de mesurer la luminance sur une certaine plage (qu'on appelle la plage dynamique, et qui mesure entre 10 et 15 EV sur de bons appareils récents). Tout ce qui sort de cette plage n'est plus mesuré et devient soit tout noir (on est sous le seuil de détection, luminance = 0 %) soit tout blanc (on est au-dessus du seuil de saturation, luminance = 100 %).

Explication théorique :

Dans le cas général, on suppose que la moyenne des luminances sur la photo est un gris neutre, et que le gris neutre est au centre de la plage dynamique du capteur, donc l'exposition automatique est ajustée en conséquence sur le boîtier. Cette hypothèse devient fausse quand le contraste augmente beaucoup (contre-jour), auquel cas le gris neutre réel dépend de la luminance moyenne non pas de la photo mais du sujet de la photo (donc d'une portion).

Beaucoup de boîtiers sont capables d'exposer pour le gris neutre du sujet, surtout si l'on règle le posemètre en mode spot/pondéré central. Mais alors, rien ne garantit plus que la plage dynamique de la scène rentre dans la plage dynamique du capteur. À ce moment là, c'est au photographe d'être plus intelligent que la machine (pas sûr que ça soit une attente réaliste en 2018) et de reprendre le contrôle de son exposition.

Il n'y a à ma connaissance que le Nikon D810 qui soit capable d'exposer pour les hautes lumières, peu importe le point gris.

Plus de détails : https://fr.wikipedia.org/wiki/Zone_system (NB : darktable possède un module " Zones" qui permet exactement d'appliquer le zone-system d'Ansel Adams)
Aurélien, photographe portraitiste, spécialiste calcul.
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
darktable est mon métier, pensez à m'aider :
[Image: 2FAd4rc]
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)