Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: aurelienpierreNouveau module : égaliseur de tons, par l'exemple
#51
(23-09-19, 14:05)jpg54 a écrit : Je trouve que déjà sans toucher aux masques guidés, on arrive à bien corriger les photos de nuit ou je l'ai testé.

Mais quand tu y touches, tu peux même créer des effets supplémentaires sur la photo ...

En plus de mieux gérer les EV en fonction de la réalité de la photo dans les masques ... tu peux améliorer le delta d'exposition de la photo et donc gérer les tonalités comme tu le souhaites !!

Une fois qu'on commence a s'habituer sur les masques, et bien c'est comme le module en lui même ... on a du mal à s'en passer !! Smile
darktable 2.6.2 + darktable 2.7 (master) + Nikon D7200 + Nikon D3

Répondre
#52
Oui, @philippus, ça permet de pour un peu plus les réglages sans voir les délimitations des masques mais je pense que les la dynamique n'est pas extrème, ça passe sans l'ajustement des masques. En plus j'attends la francisation pour bien les comprendre !
Répondre
#53
(24-09-19, 08:01)LViatour a écrit : je me pose une question existentielle sur ce nouveau module. 
Si j'ai bien compris, une grande part du module est un outil de localisation qui permet d’éclaircir ou d’assombrir. 

Cet outil serait bien pratique dans d'autres modules sur d'autres réglages. La partie sélective ne serait-elle pas encore mieux si ajoutée en bas de chaque module à côté des masques comme un outil supplémentaire de sélection?  

Après je dis cela mais j'ai aucune idée de la mécanique qui se cache derrière le module Wink

Y a rien de magique dans ce module, il ne faut pas se laisser impressionner par l'interface (qui, du coup, est une petite révolution dans l'opensource en terme d'interaction).

C'est une simple correction d'exposition. La première différence, c'est qu'on fait varier le facteur de correction en fonction de la luminosité d'origine du pixel, similairement à une fusion paramétrique. La deuxième différence, c'est qu'on utilise un flou de surface par filtre guidé (même chose que dans les options de rafinement des masques) pour avoir la même correction d'exposition sur une même zone de l'image (ce qui est utile quand on comprime le contraste global, car on évite alors de toucher au contraste local == la sensation de netteté).

On peut reproduire exactement la même chose en empilant plusieurs modules exposition, avec une fusion paramétrée sur chacun pour la zone de luminance souhaitée, et un masque guidé pour raffiner le masque. Mathématiquement, c'est (presque) exactement pareil. En terme d'UI, ça serait par contre très rébarbatif.

Presque exactement, car il y a d'autres subtilités de traitement dans le filtre guidé de l'égaliseur de ton ;-)
Aurélien, photographe portraitiste sur Nancy-Metz
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)