Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: minimooseHello, j'essaie de me mettre au post-traitemement, mais j'aime pas trop ça
#11
Bienvenue
Qui veut gravir une montagne commence par le bas  Cool
Répondre
#12
> Je suis un peu vieille école, me disant qu'une bonne photo est celle prise par le photographe, sans post-traitement.

Sans post-traitement = post-traité dans le dos du photographe. Les premières retouches de photos attestées datent de 1860, par grattage de la plaque photo ou directement au crayon. Le post-traitement fait partie de la photo depuis le tout début.

Ce vieux mythe vient juste du fait que papa donnait ses négatifs au photographe du coin, qui faisait de la magie dans son labo. Tout ce qu'on ne voit pas n'existe pas, donc la photo « à l'ancienne » est sans traitement, parce qu'on n'a rien vu.

Ça devient ironique quand on parle de Cartier-Bresson, grand intégriste de la pureté photographique, opposé au recadrage, dont le tireur raconte que ses négatifs étaient toujours lourdement sous-exposés, et devaient être salement poussés pour qu'on y voit quelque chose.
Aurélien, photographe portraitiste, spécialiste calcul.
Développeur de filmique, égaliseur de tons, balance couleur, etc.
darktable est mon métier, pensez à m'aider :
[Image: 2FAd4rc]
Répondre
#13
Bienvenue à toi! Et 100% d'accord avec Aurélien. J'ai des exemples de photos argentiques lissées (oui oui) lissées à la main.
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#14
Idem, 100 % d'accord Aurélien, pour en revenir à l'argentique N/B, le traitement d'un négatif déjà là (si tu ne le donne pas à un labo et encore), ça commence par la révélation ou tu peux choisir un révélateur qui augmente sa sensibilité, de diluer ou pas le révélateur, d'allonger la durée du traitement pour certaines effets et sans parler des corrections de corrections manuelles au crayon ou à l'encre de chine.
Quant au tirage sur le papier, c'est tout un art et ça commence par le choix de 5 papiers de grades différents pour corriger les erreurs d'exposition ou de développement du négatif et je parle pas des masquages sélectifs sous l'agrandisseur et le renforcement sélectif manuel du développement.
Il reste encore les techniques de contre-typages, les solarisations, la séparation de tons (https://fr.wikipedia.org/wiki/Isoh%C3%A9lie) ..........................
Répondre
#15
Salut à tous,
Une petite mise à jour après un peu d'apprentissage de la prise de vue et du développement photo, je comprends maintenant que la bonne photo sortie directement de l'appareil sans traitement n'est qu'une illusion. Je shoote en raw (+jpeg?) maintenant. Et après m'être accroché pour comprendre et maîtriser (un tantinet) la chambre noire, mes développements commencent à donner un meilleur résultat que le jpeg du boîtier. On a toujours à apprendre. Mais avouez que quand on commence la photo, on commence rarement par l'histoire de la photo au 19e siècle, même si c'est riche d'enseignement.
Répondre
#16
Revenir aux fondamentaux ça aide toujours. Acquérir une culture aussi ! Quelques bon bouquins sur l'histoire de la photo, permettent l'un et l'autre. Suivre Thomas Hamoudi te permettra tout ça.
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#17
Bienvenu  Smile Smile
Répondre
#18
(11-02-19, 16:14)aurelienpierre a écrit : Ça devient ironique quand on parle de Cartier-Bresson, grand intégriste de la pureté photographique, opposé au recadrage, dont le tireur raconte que ses négatifs étaient toujours lourdement sous-exposés, et devaient être salement poussés pour qu'on y voit quelque chose.

Je savais que les photographes célèbres avaient souvent leur tireur attitré, qui participait donc dans l'ombre à la "patte" et donc à la renommée du maître, mais j'ignorais cette anecdote sur Cartier-Bresson.
On en apprend tous les jours Smile
G.Eco
Joujoux : Canon EOS 6D Mark II & 60D / Fujifilm X100V
Cailloux : Canon EF 50 f1.8 II / EF 24-105 f4 L IS USM II / EF 70-200 f4 L IS USM / Tokina AT-X 11-16 f2.8 DX
Dans les choux avec : dt 3.0.2 sous Linux Mint 19.3 Tricia
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)