Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: Nicolas.MareauExport pour un tirage et profil de couleur
#11
Toute ma science en la matière, je la tiens d'ici : http://www.blog-couleur.com/?Quelle-diff...re-sRGB-et (oui le titre est tronqué dans l'URL ) Et comme je n'ai pas relu cet article depuis longtemps je me suis un peu mélangé les pinceaux. Désolé.
Il n'en reste pas moins que - je cite la conclusion de l'article : "Les différences entre sRGB et Adobe RGB ne sont finalement pas très importantes et pour ne parler que de la différence de gamut, elle se concentre sur une petite zone de nuances. L’avantage décisif de l’Adobe RGB est de prendre en compte la plupart des cyans d’imprimantes, ce qui en fait un espace colorimétrique privilégié par l’impression.
Choisir l’Adobe RGB, c’est L’assurance d’une plage de couleurs plus large, mais en acceptant en contrepartie de jongler entre le sRGB et l’Adobe RGB pour l’exportation des photos selon leur destination.
Choisir le sRGB, c’est se simplifier la vie en ne se préoccupant plus du tout des profils couleur, mais en acceptant en contrepartie des écarts de saturation sur les bleus/cyans sur quelques photos."
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#12
Tu ne compares pas des choses comparables donc impossible de conclure.

- Chez Saal c'est de l'impression direct sur Dibond

Direct sur Dibond c'est probablement un début d'explication des images "délavées".
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#13
(02-07-19, 21:22)pascal a écrit : Tu ne compares pas des choses comparables donc impossible de conclure.

- Chez Saal c'est de l'impression direct sur Dibond

Direct sur Dibond c'est probablement un début d'explication des images "délavées".

Bonjour,

+1 tout à fait d'accord avec toi Pascal Wink
Répondre
#14
(03-07-19, 14:56)Cailloux a écrit :
(02-07-19, 21:22)pascal a écrit : Tu ne compares pas des choses comparables donc impossible de conclure.

- Chez Saal c'est de l'impression direct sur Dibond

Direct sur Dibond c'est probablement un début d'explication des images "délavées".

Bonjour,

+1 tout à fait d'accord avec toi Pascal Wink

+ 1 aussi et je complèterai en citant un extrait du site de Tirage-Pro


Citation :
  • L’impression directe sur Dibond — Dans cette technique, la surface blanche et matte du Dibond est imprimée directement par des imprimantes jet d’encre. Cette technique est à proscrire totalement pour la photographie en général en raison de sa piètre qualité et est à réserver exclusivement à l’événementiel, la publicité, l’affichage temporaire, etc. La résolution d’impression est médiocre, le gamut est réduit et la durée de vie amoindrie.
  • Le contrecollage sur Dibond — Dans cette variante —celle que nous vous proposons bien sûr— on vient contrecoller une feuille de papier sur la plaque de Dibond à l’aide d’un double-face neutre très spécial. Ainsi la qualité est la même que celle du tirage d’origine mais le rendu est sublimé par le fait que le tout est parfaitement plan. Vous gardez ainsi la totale liberté de choix du rendu, de la surface et du grain de papier en profitant des énormes avantages du tirage d’art pigmentaire (colorimétrie exceptionnelle, tenue dans le temps, …)

Et comme tu l'indiques , Saal est en impression directe Dibond et Tirage-Pro en contrecollage sur Dibond ...
Il ne faut probablement pas cherché plus loin.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)