Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Quelle meilleure solution pour archiver ses cartes SD?
#1
Bonjour

A la recherche d'un outil pour archiver mes cartes SD ...

Darktable n'ayant pas d'outil d'archivage,
après avoir testé plusieurs solutions avec une interface homme machine dont Digikam ou Xnview, j'ai choisi  une solution en ligne de commande.

Exiftool 
Solution plus robuste, plus souple et plus puissante.



sujets connexes voir aussi classement stockage export photos: échange d'expérience & workflow

et Darktable et Digikam ?



Mon cahier des charges est simple :

- Copier les photos et les vidéos depuis une carte SD sur un espace d'archivage (disque dur, NAS) en utilisant les métadonnées des contenus multimedia

    première itération de sauvegarde

        créer les répertoires d'archivage à la volée

        renommer et copier à la volée les contenus multimedia

    itération suivante : synchroniser les contenus des répertoires avec les nouveaux contenus de la carte SD



L'arborescence des répertoires choisie est la suivante :

  Fabricant/AppareilPhoto/AAAA/AAAA-MM-JJ/contenu_multimedia

 

Les fichiers sont renommés à la volée comme ceci :

  AAAA-MM-JJ_HH-MM-SS_Fabricant_AppareilPhoto_NomFichierOriginal.extOriginal



Évidemment, il est très facile de modifier l'arborescence ou le nom des fichiers selon ses propres exigences



Pour tous les fichiers JPG, ARW, NEF etc, en se plaçant sur l'espace d'archivage voici la ligne de commande à utiliser

Code :
exiftool.exe -r -o . "-filename<$make/$model/${CreateDate}_${make}_${model}_%f.%e" -d "%Y/%Y-%m-%d/%Y-%m-%d_%H-%M-%S" repertoire_carte_SD_a_archiver/*
Une très complète documentation est disponible sur le site de Phil Harvey https://exiftool.org/



et la synchro?

Comme exiftool ne procède à aucun écrasement de fichier, j'ai fait le choix d'accepter de voir s'afficher autant de messages d'erreur que de fichiers existants



Donc en résumé pour une sauvegarde des photos d'une carte SD, juste une seule ligne de commande à lancer



En souhaitant que cela soit utile à d'autres
Répondre
#2
Je répète qu'avoir un répertoire AAAA et dans ce répertoire AAAA-MM-JJ ça fait un doublon et je ne vois pas son utilité ! AMHA
Répondre
#3
Pour être encore plus radical que @jpg54, presque toutes les informations que tu mets dans le nom du fichier sont inutiles, puisqu'elles sont toutes déjà dans les méta-données du fichier :
  • [AAAA-MM-JJ_HH-MM-SS] Je suppose qu'il s'agit de l'horodatage de la prise de vue. Il est dans les données EXIF
  • [Fabricant_AppareilPhoto] Cette information est également dans les données EXIF
  • [NomFichierOriginal.extOriginal] C'est la seule information qui n'est pas dans les EXIF
Comme toutes ces données sont utilisables dans le module filtre de collection de darktable, tu n'as pas besoin de les ajouter dans le nom...

Ce que tu peux faire par contre et qui a du sens, c'est d'affiner ton arborescence de stockage comme ceci : AAAA/MM/JJ. C'est simple et concis. Ça a l'avantage d'éviter des dossiers avec de gros volumes de photos. Les manips de chargement sont également assez simples. Et enfin, absolument toutes les recherches restent possibles dans darktable. Accessoirement, cela élimine aussi la tentation d'aller fouiller dans les dossiers de photos avec d'autres outils que darktable, ce qui est une éternelle source de problèmes ; problèmes qui finissent régulièrement en questions sur ce forum ; questions auxquelles il est tout aussi régulièrement répondu avec "touche pas à ça p'tit c.. !" Wink Big Grin

Ceci dit, l'idée d'utiliser Exiftool en ligne de commande est une excellente idée !

Mais pourquoi dis-tu que darktable n'a pas de solution "d'archivage" (Il faudrait plutôt parler de solution d'importation des données) ? Au contraire ! DT dispose de tout ce qu'il faut pour ça ! (voir le manuel § 2.3.1.2. On y parle d'importation depuis le boitier, mais ce qui fonctionne pour les boîtiers fonctionne évidemment aussi pour les cartes)

J'explique : Une fois une carte insérée dans le lecteur et montée (le montage est automatique sous Windows, je crois), le module importer s'enrichi d'une ligne "importer depuis le boitier". Il suffit de cliquer dessus pour voir apparaitre le contenu de la carte. Il ne reste plus qu'à sélectionner les photos à importer et valider ; tout est fait !, chargement sur le disque et importation dans darktable ! Petit plus, on voit les vignettes des photos. Pas mal, non ?

Bien sûr tu auras au préalable paramétré tes options d'importations - dossier à créer à la volée et renommage, dans préférences --> importer. C'est simple, non !?
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#4
Tout à fait d'accord avec toi Jean-Pierre.
Répondre
#5
(07-02-21, 21:50)jpg54 a écrit : Je répète qu'avoir un répertoire AAAA et dans ce répertoire AAAA-MM-JJ ça fait un doublon et je ne vois pas son utilité ! AMHA

Pourquoi un tel cahier des charges?
il ne s'agit pas d'une organisation des importations, mais de l'organisation d'une sauvegarde de mes originaux photos et rush video. Le choix de mon arborescence me permet d'équilibrer la profondeur de l'arbre et le nombre de feuilles sur chaque branche. J'ai essayé d'autres types d'arborescence mais cela me convient.
Depuis 20 ans, j'ai eu quelques appareils photos, smartphones et camescopes. Toutes mes photos ne sont pas des photos qui méritent un traitement Darktable, par exemple toutes les photos jpg de type agenda, copies de paper board etc.. C'est pourquoi lj'ai inclus dans l'arbre les différents modèles d'appareil.
La méthode est aussi très pratique pour organiser les rushs video. J'ai crée des scripts adaptés a chaque cas d'usage.
J'aurais pu choisir AAAA/MM/JJ ou AAAA-MM/ ou autres combinaisons mais à l'usage je préfère AAAA/AAAA-MM-JJ.
j'avais pensé aussi à AAAA/Modele/AAAA-MM-JJ/, c'est vraiment un choix personnel.

(07-02-21, 23:36)jpverrue a écrit : Pour être encore plus radical que @jpg54, presque toutes les informations que tu mets dans le nom du fichier sont inutiles, puisqu'elles sont toutes déjà dans les méta-données du fichier :
  • [AAAA-MM-JJ_HH-MM-SS] Je suppose qu'il s'agit de l'horodatage de la prise de vue. Il est dans les données EXIF
  • [Fabricant_AppareilPhoto] Cette information est également dans les données EXIF
  • [NomFichierOriginal.extOriginal] C'est la seule information qui n'est pas dans les EXIF

Oui, toutes les infos que j'utilise sont dans les métadonnées de la photo ou de la video. Comme il s'agit d'archivage, la redondance des infos ne me gène pas. Une playlist contient des titres qui contiennent des métadonnées. Il peut y avoir redondance entre le nom du morceau et les métadonnées parce que pour un être humain c'est plus facile à identifier.
Répondre
#6
Si ça te convient ! Pou moi qui suis dans le même cas, c'est : répertoire APN et répertoire AAAA_MM_JJ Description simple de la séance
Si j'ai 2 séances dans la journée ou plus, je fais autant de répertoire que de séances et les filtres darktable me permettent de retrouver ou avec le gestionnaire de fichiers car j'utilise plusieurs bases de données dt ou d'autres logiciels comme ART, RawTherapee Hugin et/ou Gimp rien que sous Linux et il y a ceux sous Windows.
Répondre
#7
(07-02-21, 23:36)jpverrue a écrit : Comme toutes ces données sont utilisables dans le module filtre de collection de darktable, tu n'as pas besoin de les ajouter dans le nom...
Pourquoi ajouter des métadonnées en clair dans le nom?
voici un cas d'usage que je pratique souvent. Lors d'un événement, nous sommes de nombreux photographes ou videastres à shooter. Je récupère tous les contenus en vrac et je lance la commande en fonction de l'organisation des contenus que je vais avoir à trier. L'utilisation de la "date de prise de vue" inclus dans le titre de la photo ou de la video permet de trier chronologiquement tous les rushs de tous les capteurs en une seule fois.
Encore une fois, il s'agit d'organisation de données qui n'ont pas forcément une valeur artistique méritant un traitement darktable.

(08-02-21, 20:54)jpg54 a écrit : Si ça te convient ! Pou moi qui suis dans le même cas, c'est : répertoire APN et répertoire AAAA_MM_JJ Description simple de la séance
Si j'ai 2 séances dans la journée ou plus, je fais autant de répertoire que de séances et les filtres darktable me permettent de retrouver ou avec le gestionnaire de fichiers car j'utilise plusieurs bases de données dt ou d'autres logiciels comme ART, RawTherapee Hugin et/ou Gimp rien que sous Linux et il y a ceux sous Windows.

les goûts et les couleurs... Mon organisation est indépendante des logiciels que j'utilise. Les fichiers sidecar sont évidemment un souci si on utilise plusieurs logiciels parce qu'ills les manipulent de façon différente. Conserver les traitements dans une base de données est une approche plus robuste.
[Image: olliwa100.jpg]

Répondre
#8
> Mon organisation est indépendante des logiciels que j'utilise.

Bof! Toutes les informations sont déjà dans les exif comme déjà dit, et tous les logiciels photos savent lire les exif. Du coup l'intérêt a part générer du travail et donc perdre du temps pour faire des photos ?

Mes photos son nommées par dt: AAAAMMMJJ_NNNNN (ou NNNNN est un nombre unique lors de l'importation). Et ça change quoi ? Rien ! Pourquoi ? Parce que je ne vois jamais les fichiers correspondant aux images ? Et soit dit en passant personne ne devrait aller regarder les répertoires ou les RAW résident. Ça ne sert à rien sauf a créer des ennuies si on déplace ou renomme en dehors de darktable. Tout cela pour dire que le nom de mes fichiers est vraiment le cadet de mes soucis ! Ce qui m’intéresse c'est ce qu'il y a dedans et donc j'utilise la table lumineuse pour classer, tagger, trier, éliminer, etc...
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#9
(08-02-21, 22:10)pascal a écrit : > Mon organisation est indépendante des logiciels que j'utilise.

Bof! Toutes les informations sont déjà dans les exif comme déjà dit, et tous les logiciels photos savent lire les exif. Du coup l'intérêt a part générer du travail et donc perdre du temps pour faire des photos ?

Mes photos son nommées par dt: AAAAMMMJJ_NNNNN (ou NNNNN est un nombre unique lors de l'importation). Et ça change quoi ? Rien ! Pourquoi ? Parce que je ne vois jamais les fichiers correspondant aux images ? Et soit dit en passant personne ne devrait aller regarder les répertoires ou les RAW résident. Ça ne sert à rien sauf a créer des ennuies si on déplace ou renomme en dehors de darktable. Tout cela pour dire que le nom de mes fichiers est vraiment le cadet de mes soucis ! Ce qui m’intéresse c'est ce qu'il y a dedans et donc j'utilise la table lumineuse pour classer, tagger, trier, éliminer, etc...

pourquoi AAAAMMMJJ_NNNNN et pas carrément un hashcode?
[Image: olliwa100.jpg]

Répondre
#10
> pourquoi AAAAMMMJJ_NNNNN et pas carrément un hashcode?

Parce que c'est ce qui est fait par défaut.
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)