Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Copie et importation avec XMP
#31
Exemple :

[Image: Capture-cran-20220721-155135.jpg]

Ici, je m'apprête à renommer les photos de la colonne de gauche vers les noms dans la colonne de droite, en :
- Changeant le "nom" du début
- Gardant le numéro chronologique
- Ajoutant la date, sans l'heure et sans les ":"
Pour ça, outre le modèle de renommage, dans la fenêtre "trouver et remplacer", j'ai ajouté les règles suivantes :

[Image: Capture-cran-20220721-155215.jpg]

Pour faire le boulot, y'a plus qu'à cliquer (ce que je ne ferai pas évidemment) Wink

La force du truc, c'est que tu peux voir en direct ce que ça va donner avant de lancer le traitement
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#32
Si je suis bien les copies d'écran, tu t'appuies sur l'heure de création dans l'exif, mais la dernière question de @Primus est :
Citation : Le script allant chercher les données de date de prise de vue dans le fichier pour le nommage, comment ça se passe par exemple pour un fichier tif dont les exifs ont été supprimés ?
dt stable / Ubuntu 20.04
Répondre
#33
Exiv2 est capable de lire les exif des tiffs ; en particulier [ExifXmp.tiff.dateTime], mais s'il n'y a plus d'exif... Là, il faut effectivement sortir bash.
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#34
Un peu "gros bourrin", mais bon ça a l'air de marcher. Confused

Ces lignes vont renommer les fichiers image (tig, jpg, ...) dont la données EXIF de la date de création n'est pas/plus dans le fichier, en s'appuyant sur la date figurant dans le nom du dossier parent.

Code :
cd /home/primus/Images/Bitmap
filetype=tif
racine="`pwd`"
ls -Rd */* | while read dir; do cd "$dir" ; i=1 ; ls *.$filetype | while read file ; do newfile="primus"`echo $dir | cut -f 2 -d / | sed 's/-//g'`"`printf "%04d.$filetype" $(($i))`" ; cp "$file" "$newfile" ; [ -f "$file.xmp" ] && cp "$file.xmp" "$newfile.xmp"; let i=i+1 ; done ; cd "$racine" ; done

Dans la dernière commande, on ne renomme pas (mv) mais copie (cp) l'ancien fichier dans un nouveau avec le nouveau nom. Il suffit de remplacer les 2 cp par mv si tu ne veux pas devoir le faire à la main (ou autrement).

L'exemple concerne les fichiers dont l'extension est "tif", il suffit de mettre TIF en majuscule pour couvrir les fichiers avec cette extension en majuscules, etc. J'ai pas fais dans la dentelle.

Il est assumé que l'arborescence ne va que jusque /home/primus/Images/Bitmap/AAAA/AAAA-MM-JJ et pas en dessous.

Les fichiers image (ici tif) qui n'ont pas de fichier xmp associé sont quand même renommés.

Si la dernière commande est relancée, elle créera de nouveaux fichiers... (donc pas vraiment à faire).

Comme précédemment, à tester sur un sous-ensemble peut-être d'abord...
dt stable / Ubuntu 20.04
Répondre
#35
Parmi les tif, j'ai également des photos issues de scans et le remplissage des métadonnées n'était pas ma priorité à l'époque... Sad

Bon, je suis quand même parvenu à un renommage assez efficace. Tous les fichiers tif non "exifé" ont malgré l'anarchie de nommage un point commun : ils disposent dans la chaîne de caractères de AAAA-MM-JJ. J'ai donc fait des recherches à partir de Nemo et des remplacements avec Bulky, le plus rudimentaire des logiciels de sa catégorie. Plus les suppressions de tirets, ça ne m'a pris qu'une bonne demi-heure pour renommer l'intégralité des jpg, des tif et des xml.

Un grand merci à tout le monde pour le temps passé. Smile
Darktable 4.0.0 | Linux Mint 20.3
Répondre
#36
Wink 
De rien. Le principal est que tu as ce que tu souhaitais Wink
Répondre
#37
J'oubliais, j'avais fait une petite modification dans le script en ajoutant l'heure, la minute et la seconde : "%Y%m%d%H%M%S"

En effet, à l'importation de nouveaux fichiers, DT suit le modèle de nommage défini. Mais j'ai remarqué que si l'on importe d'autres fichiers dans la même journée (ou issus d'une seconde carte mémoire, par exemple), il ne les numérote à la suite que si l'on n'a pas supprimé de fichiers avant cette seconde importation. Dans le cas contraire, il comble les blancs, et même si ça n'a pas une grande importance, l'ordre de la numérotation finale n'est pas celui de la chronologie. Pour palier à ce problème, on peut aussi choisir de garder le nom d'origine et de renommer une fois l'editing terminé.
Darktable 4.0.0 | Linux Mint 20.3
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)